Paisley+Park+Prince+Studios

Paisley Park recrute !

Vous avez toujours rêvé de travailler à Paisley Park ? Tentez votre chance, les mythiques studios de Prince recrutent !

A l’approche de son ouverture au public le 6 octobre prochain, Paisley Park recrute du personnel pour accueillir les milliers de visiteurs qui vont affluer à Chanhassen situé en banlieue de Minneapolis.

Graceland Holdings, la société qui gère le musée Graceland d’Elvis Presley, manage désormais Paisley Park et recherche un directeur général, des vendeurs, des voyagistes et des employés dans le domaine de la sécurité, de l’écologie et du marketing. Rendez-vous sur officialpaisleypark pour postuler.

A Paisley Park, les fans pourront visiter les studios où Prince enregistrait ses albums, la pièce où il éditait ses vidéos, ses salles de répétitions, voir des artefacts issus de ses archives personnelles, ses instruments, ses costumes de scène, souvenirs de concert, voitures et motos. Les visiteurs pourront également écouter des morceaux rares et regardez des vidéos de concert.


Lauryn+Hill+Live

Vidéo : Lauryn Hill “Nothing Compares 2 U” en live à Minneapolis

De passage au First Avenue de Minneapolis dimanche soir, Lauryn Hill ne pouvait quitter la scène sans rendre hommage au héros local : Prince. Accompagnée d’une formation comprenant une section de cuivres et deux choristes, la chanteuse a interprété une version soulful de “Nothing Compares 2 U”, une chanson composée en 1985 pour The Family et popularisée par Sinead O’Connor cinq ans plus tard.

Lauryn Hill sera en concert à la Fête de l’Humanité organisée au cœur du parc de La Courneuve vendredi prochain.


The+Revolution+Bilal+Appolonia+PrinceTribute

Vidéo : The Revolution rend hommage à Prince

Jeudi soir, The Revolution, le groupe mythique de Prince, remontait sur la scène du First Avenue de Minneapolis pour lui rendre hommage.

BrownMark, Matt Fink, Bobby Z., Wendy & Lisa ont passé en revue les golden hits princiers en compagnie d’André Cymone, Dez Dickerson, Susannah Melvoin et Bilal qui a repris comme aux BET Awards “The Beautiful Ones” mais aussi “When Doves Cry”, “Kiss” et “Baby I’m a Star”. Apollonia, l’héroïne du film Purple Rain, Mayte et Manuela Testolini, les ex-femmes de Prince, étaient également présentes pour assister à cette réunion historique.

Set List:

Let’s Go Crazy
Computer Blue
America
Mountains
Do It All Night
Let’s Work
Party Up
Uptown
Little Red Corvette
1999
Sometimes It Snows in April
Raspberry Beret
The Beautiful Ones
Private Joy
When Doves Cry
Controversy
Kiss
Baby I’m a Star
Purple Rain

Photo: Nate Ryan


Prince+TheRevolution

The Revolution en concert au First Avenue de Minneapolis

Peu de temps après la mort de Prince, les membres de The Revolution avaient annoncé leur intention de se reformer pour une série de concerts.

Aujourd’hui, le groupe a révélé qu’il donnera ses premiers concerts les 2 et 3 septembre prochain au First Avenue de Minneapolis, salle mythique où a été tourné le film Purple Rain. L’ami d’enfance de Prince André Cymone et le guitariste Dez Dickerson participeront également à cette réunion historique.

Composé de Brownmark à la basse, Bobby Z à la batterie, Wendy Melvoin à la guitare, Lisa Coleman et Matt Fink aux claviers, The Revolution apparaît notamment sur les albums Purple Rain,  Around The World in a Day et Parade. Prince avait dissout le groupe en septembre 1986 après un ultime concert au stade de Yokohama au Japon.

“Profondément touchés par cette perte et victimes d’une tristesse apocalyptique, nous avons pleuré la mort de Prince avec le monde en apprenant sa disparition.” déclare le groupe dans un communiqué. ”Après avoir vu la réaction devant le First Avenue et à travers les monuments du monde entier (ndlr: baignés de lumières pourpres à l’annonce de la mort du chanteur), nous, en tant que The Revolution – Wendy , Lisa , Brownmark , Dr Fink , et Bobby Z – avons décidé de rendre hommage à Prince à la maison dans la ville de Minneapolis.”

Nous pouvons être The Revolution de Prince seulement en jouant pour vous, les fans. Il nous donne à présent l’opportunité de donner aux autres à notre tour, alors que nous commençons tous à guérir et comblons le vide permanent avec du son. Ensemble, nous sommes The Revolution.”

Mise en vente des billets (de 65 à 99 dollars en VIP)  vendredi prochain au First Avenue.

 

TheRevolution-2016+Concerts+FirstAvenue


Tony Allen (photo : Bernard Benant)

Tony Allen, Yasiin Bey (Mos Def) et Minneapolis au 25ème festival Sons d’hiver

festival-sons-d-hiverDu 29 janvier au 21 février prochain, la 25ème édition du festival Sons d’hiver offrira une nouvelle affiche éclectique entre jazz, soul, funk, blues, hip-hop, rock et reggae. Cette année, le festival accueillera entre autres Naomi Shelton and the Gospel Queens et l’Hypnotic Brass Ensemble (le 20 février à Créteil) et Yasiin Bey (Mos Def) le 12 février à Fontenay sous/bois.

Le vendredi 19 février, une soirée spéciale au MAC de Créteil invitera également Tony Allen dans le cadre d’un concert hommage à Art Blakey et le projet Minneapolis de Michel Portal, qui, 15 ans après un concert dans les mêmes murs, retrouvera Sonny Thompson, Vernon Reid et Tony Hymas à l’occasion de son 80ème anniversaire. À noter que Michael Bland sera remplacé par Stokley Williams à la batterie pour ce concert.

Informations


Arcade+Fire+Reflektor+Tour

Arcade Fire reprend “Controversy” de Prince

De passage au Target Center de Minneapolis dans le cadre de leur Reflektor Tour, Arcade Fire a rendu hommage au héros local en reprenant “Controversy” durant les rappels. Une reprise rehaussée de cuivres et de percussions avec Win Butler et Richard Parry au chant jouée au terme d’un concert épique de deux heures. Écoutez Arcade Fire reprendre “Controversy “de Prince dans le lecteur ci-dessous.


Purple+Snow+Minneapolis+Sound

Vidéo : “Purple Snow” Unboxing

Le label Numéro Group célèbre le “Minneapolis Sound” avec Purple Snow, une luxueuse compilation couvrant la scène soul funk des Twin Cities (les villes jumelles de Minneapolis & ST Paul) du milieu des années 70 au débuts des années 80.

L’occasion de découvrir les premières productions d’André Cymone, Flyte Tyme (Jimmy Jam & Terry Lewis), Sue Ann Carwell, Alexander O’Neal, Aura ou le groupe de Pépé Willie 94 East featuring un jeune prodige local qui allait bientôt faire connaître le “Minneapolis Sound” au monde entier : Prince.

Disponible en double cd, quadruple vinyle et téléchargement, Purple Snow est accompagné d’un somptueux livre de 144 pages renfermant de nombreuses photos et informations sur la scène musicale de l’époque. Découvrez ce superbe coffret en images et en musique avec le rap funky de TC Ellis ‘Twin City Rapp”, un 45 Tours collector offert aux 500 premiers acquéreurs sur le site du label.


D’Angelo : “Mon nouveau single sortira en juillet”

A l’aube d’un nouveau concert en duo avec Questlove au First Avenue de Minneapolis dimanche, D’Angelo a accordé une rare interview au StarTribune dans laquelle il évoque son très attendu nouvel album, son rapport à la célébrité, Prince, J Dilla et son pote Questlove. J’adore travailler avec Ahmir, à cause de son intelligence musicale. On a des goûts très similaires. Nous finissons mutuellement les phrases de l’autre. On a pas besoin de beaucoup se parler, on a tellement travaillé ensemble. Pas de doute, nous sommes frères d’une mère différente.

Questlove et moi sommes de grands aficionados de Prince” déclare Michael Archer qui donnera son tout premier concert au First Avenue, salle mythique où a été tourné le film Purple Rain. “Prince est ma plus grande influence. Il continue d’être une source d’inspiration, avec la carrière qu’il a eu, l’adoration et le respect qu’il continue de susciter. Il a posé les bases d’un fabuleux héritage musical et artistique“.

Concernant la sortie du tant attendu successeur de Voodoo (13 ans déjà), D’Angelo nous révèle que le premier single “Really Love” sortira au mois de juillet et nous en dit un peu plus sur la nature de cet album. “C’est funky” lâche-t-il d’un rire joyeux. “C’est certainement une évolution par rapport à Voodoo.[En studio] Je suis dans ma bulle alors je ne suis pas trop au fait de ce qui se fait. Je ne me base jamais sur les tendances du moment. Je n’appuie jamais sur pause. Ces nouveaux morceaux sont puissants. Il me tarde de les faire découvrir au public. Cela fait bien trop longtemps que je dis que cet album est presque terminé. Il y a eu beaucoup de problèmes administratifs, de business… Des questions juridiques ont mis les choses en suspens. Beaucoup de choses personnelles aussi.” D’Angelo fait sans doute référence ici à ses problèmes de drogues (il a effectué trois séjours en cure de désintoxication dont un au Crossroads Centre crée par Eric Clapton à Antigua aux Antilles), son accident de voiture en 2005 et ses différents démêlés avec la justice. En 2005, il fut arrêté pour possession de drogue et en 2010 pour avoir sollicité les faveurs d’une agent de police travaillant sous couverture dans les rues de New York. “Dieu merci, je suis ici et en bonne santé, et je vais pouvoir donner plus aux gens.”

La mort de son ami producteur J Dilla l’a également beaucoup affecté. “Sa disparition a vraiment bouleversé tout le monde. On venait juste de terminer un morceau avec Common. On était très amis, on parlait beaucoup et on avait pas mal de projets ensemble. On a vraiment perdu une force. J’étais tellement bouleversé que je n’ai pas pu me rendre à ses funérailles. J’étais tellement plongé dans mon addiction à ce moment-là. C’est là que j’ai pris la décision d’appeler Eric Clatpon.

Enfin, le journaliste lui demande qu’est-ce qui est le plus difficile quand on s’appelle D’Angelo ? “C’est une question difficile” répond ce père de trois enfants. “J’essaye encore de me débrouiller avec tout ça. Il y a une différence entre D’Angelo et Michael. Quand je suis à la maison, je suis juste papa. J’ai un plaisir fou à voir comment mes enfants perçoivent D’Angelo, l’artiste. C’est trippant parfois. J’ai parlé de mes problèmes de drogue. On en a dit beaucoup plus sur cette histoire de sex-symbol. Pour moi, ce n’est pas un problème. Chacun a une manière différente de traiter avec la célébrité. Il n’y a pas d’école pour ça, particulièrement pour les musiciens. Les athlètes ont plus de moyens mis à leur disposition pour affronter le succès, l’argent, la célébrité et tout ce qui va avec. C’est pas évident. J’apprends à trouver mon chemin à travers tout ça. Je pense que je continuerai d’apprendre jusqu’à la fin de mes jours.”

D’Angelo et Questlove seront en concert dimanche 23 juin au First Avenue de Minneapolis et le 3 juillet à Philadelphie. Des shows basés sur l’improvisation et le feeling comme celui donné au Brooklyn Bowl de New York en mars dernier qui avait vu les frères d’armes revisiter les classiques de Sly and the Family Stone, Funkadelic, The Ohio Players, Curtis Mayfield ou Prince . “On ne sait pas encore ce qu’on va jouer en fait. On se retrouve et on jamme ensemble. Il n’y a pas de set list, on va juste jouer des chansons qu’on aime et passer un bon moment“.


Audio : Prince “Chapter & Verse” (Live Minneapolis Dakota Jazz Club 17/01/2013)

À peine achevés les concerts intimistes du Dakota Jazz Club de Minneapolis et l’énigmatique 3rd Eye Girl nous offre 5 minutes et 12 secondes du deuxième set du jeudi 17 janvier dernier. Écoutez “Chapter & Verse”, une impro funky délivrée par un Prince en mode spoken word. Bientôt la suite ?


André+Cymone+AC+album

Réédition : André Cymone – AC deluxe edition 2CD

L’ancien partenaire de jeu de Prince a désormais droit à une version deluxe de son album AC, réédité voici seulement un an en compact disc. Cette nouvelle mouture regroupe 31 morceaux sur 2 CD (dont 11 inédits), essentiellement des remix et prises alternatives y compris 3 versions du tube culte “The Dance Electric” (dont une extended de 11 minutes !!) écrite par le kid de Minneapolis et co-produite avec André Cymone. Dispo en import dès le 5 février pour environ 10 euros chez FTG en édition limitée.


Video : Donna, Hannah et Ida racontent comment Prince les a recrutées

Interviewées par la chaîne locale Fox 9 de Minneapolis, la guitariste Donna Grantis, la batteuse Hannah Ford et la bassiste Ida Nielsen ont raconté au journaliste Maury Glover comment Prince les avait recrutées.

“Il m’a recrutée via youtube” explique la canadienne Donna qui décrit son style comme étant un mix de “blues, jazz, fusion, rock n’roll et d’éléments psychédéliques”. Même chose pour Hannah Ford, la batteuse basée à Chicago.  “Il m’a aussi trouvée sur youtube et m’a envoyée un mail. Au début, je n’y croyais pas. J’étais à l’église et je suis sortie en courant retrouver mon mari pour lui faire lire le mail. Regarde ça, tu crois que c’est vrai ? Après quelques coups de fil, j’ai vite compris que tout ceci était bien réel.

“Mon histoire est un peu différente” explique à son tour la danoise Ida Nielsen qui tourne avec Prince depuis 2010. “Prince ne m’a pas trouvée sur youtube mais sur myspace ! J’étais à un festival de musique quand mon téléphone a sonné mais il y avait tellement de bruit que je n’entendais rien. Je n’arrêtais pas de dire quoi ? quoi ? et il me répondait c’est Prince, vous savez l’artiste, Prince !”.

Que pourriez-vous nous dire sur Prince qui pourrait surprendre ses fans ? enchaîne le journaliste. “C’est un très bon joueur de ping-pong !” admet Ida. “Il est très drôle” ajoute Hannah. “C’est l’une des personnes les plus drôle que j’ai rencontrée”.

Le trio sera ce soir sur la scène du Dakota Jazz Club de Minneapolis.






Prince répète sa nouvelle tournée en public

(Kevin Mazur/WireImage for NPG Records 2011)

En vue de peaufiner sa nouvelle tournée, Prince a décidé d’investir le Dakota Jazz Club de Minneapolis cette semaine pour répéter avec son groupe. Son complexe de Paisley Park ayant été loué au groupe Fun (auteur du tube “We Are Young” avec Janelle Monae) qui répète également pour sa tournée.

Des répétitions (deux séances par soir) ouvertes au public qui débuteront mercredi par une soirée “Soundcheck” avec au programme : l’audition d’un nouveau batteur (batteuse ?), de la musique improvisée et la diffusion de nouveaux morceaux par DJ Rashida. La soirée du jeudi est intitulée “Jam” et celle du vendredi “Surprise”. Évidemment, les caméras et téléphones portables ne seront pas admis dans l’enceinte du club. Les billets seront bientôt en vente ici.

KMSP-TV


Retour en haut ↑