All funk2

Juan Rozoff, Malka Family et Les grééments de fortune au festival That’s All Funk

Du 23 au 25 novembre prochain, la nouvelle édition du festival That’s All Funk réunira le meilleur de la scène funk hexagonale à Rillieux-la-Pape, près de Lyon.

Juan Rozoff, Malka Family, Les grééments de fortune, Fanga, Nojazz, Supa Dupa, Hugo Machine et bien d’autres sont attendus de 21 heures à 3 heures du matin chaque soir à la MJC Ô Totem (9 bis avenue du Général Leclerc, 69140 Rillieux-la-Pape). Cette nouvelle édition dévoilera les liens étroits et historiques du funk avec et les Negro Spirituals, et le jazz et le hip-hop. Cette édition s’achèvera avec la création Keep their fonk alive, un concert hommage aux grandes figures funky disparues ces dernières années, dont James Brown, Prince et Sharon Jones.

Informations et programmation complète disponibles sur www.thatsallfunk.com.

Événement Facebook.

AF171125_TAF_Affiche_A1

 

 


Larry Graham + foule

Live Report : Larry Graham, Trombone Shorty & Juan Rozoff (Jazz à Vienne 08/07/2017)

“Dearly beloved, we are gathered here today to celebrate a man called Prince”. Juan Rozoff, premier invité de la traditionnelle soirée groove du Festival Jazz à Vienne, ouvre à la tombée du jour l’hommage au disparu du 21 avril 2016. En une heure chrono, le Fonktsar en grande forme déploie son impeccable métrique funk, extirpe de la poche de son ensemble léopard un nouveau titre, “Nasty Shit”, et n’oublie pas de respecter la feuille de route en insérant des extraits du fonds de catalogue Princier (“Crystal Ball”, “Rebirth of the Flesh”, “Data Bank”, “Girls and Boys”) dans son répertoire Viennois. Hot thing !

Juan Rozoff

Juan Rozoff

Trombonne Shorty

Trombone Shorty

 

La nuit tombe enfin quand Trombone Shorty ouvre son buffet all-inclusive soul/rock/hip-hop/funk. Autant athlétique que spectaculaire, l’envoyé spécial de La Nouvelle-Orléans confirme son statut grandissant d’incontournable scénique. Le tromboniste-trompettiste-batteur-chanteur et sa formation resserrée New Orleans Avenue servent un gumbo irrésistible relevé de savoureux instants de bravoure (dont un record du monde de triolets en apnée !) et complété de citations transgenres allant de James Brown et les Meters (“Ain’t No Use”) jusqu’au “Tom’s Diner” de Suzanne Vega. Contournant la thématique du jour, Troy Andrews élude toute allusion Princière et préfère conclure son généreux programme par une visite de la fosse lors d’une version herculéenne d’”Hurricane Season”.

Difficile, voir impossible de suivre un tel ouragan : passé une introduction biblique où Larry Graham tabasse l’ouverture de “Thank You For Talking To Me Africa” depuis les gradins gallo-romains, le set de Graham Central Station plonge les 7000 spectateurs du Théâtre antique dans la torpeur après le choix malvenu d’un “Tell Me What It Is” acoustique en septième position sur le carnet de bal. Malgré quelques rebonds (“The Jam”, “Thank You”), la performance finira par s’enliser dans les affres du tribute Minnéapolitain, malgré l’énergie déployée par Jeanne Added sur un medley “I Would Die 4 U/Baby I’m a Star” et un Marco Prince en mode touristique sur “Pop Life” et “Let’s Go Crazy”.  Six ans après avoir terrassé Bootsy Collins sur la même scène, Fighting Larry s’incline aux points devant Battling Shorty.

Marco Prince - FFF + Larry Graham

Marco Prince & Larry Graham

Setlist Larry Graham & Graham Central Station

  • Intro
  • Thank You For Talking To Me Africa
  • We’ve Been Waiting
  • It Ain’t No Fun To Me
  • It’s Alright
  • I Can’t Stand the Rain
  • Tell Me What It Is
  • I Would Die 4 U feat. Jeanne Added
  • Baby I’m a Star feat. Jeanne Added
  • Dance to the Music
  • The Jam
  • Thank You Fallentinme Be Mice Elf Agin
  • Pop Life feat. Marco Prince
  • Let’s Go Crazy feat. Marco Prince
  • Purple Rain
  • 1999/ I Want to Take You Higher


776_1larry_graham_00786

Hommage à Prince le 8 juillet au Festival Jazz à Vienne

Le samedi 8 juillet, la 37ème édition du Festival Jazz à Vienne rendra hommage à Prince avec un plateau réunissant Larry Graham & Graham Central Station assistés de Marco Prince (FFF) et de la chanteuse Jeanne Added.

« Je vois cet hommage comme un juste retour des choses. Prince a longtemps repris ma musique sur scène, à moi de rejouer la sienne aujourd’hui », explique Larry Graham dans un entretien à paraître dans le nouveau numéro de Jazz Magazine. La tête d’affiche de cette soirée sera précédée sur scène par deux premières parties de choix : Juan Rozoff et Trombone Shorty & Orleans Avenue.

Plus tôt dans la journée, Prince sera également à l’honneur avec la projection à 16h30 du documentaire Mon Prince est parti de Thierry Guedj (2017). La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur et ses producteurs Olivier Gal et Jean-Paul Brun animée par Frédéric Goaty (directeur de la rédaction de Jazz Magazine/Muziq).

Informations et réservations


Jjazz-a-vienne 2017

Larry Graham, Herbie Hancock, Keziah Jones et De La Soul à Jazz à Vienne 2017

Du 29 juin au 13 juillet, la 37ème édition du Festival Jazz à Vienne accueillera un plateau soul-funk-jazz de choix.

Herbie Hancock, Keziah Jones, Trombone Shorty, De La Soul, Lianne La Havas et Mary J. Blige sont les têtes d’affiche d’une édition marquée, entre autres, par une soirée-hommage à Prince le samedi 8 juillet en compagnie de Larry Graham & Graham Central Station, Juan Rozoff, Marco Prince (FFF) et Jeanne Added.

Programmation complète


Lets get

Let’s Get (Back) Together, la scène soul-funk française à Paris en janvier

Les vendredi 6 et mercredi 11 janvier, la crème de la soul et du funk tricolore se relaiera à Paris sur la scène du New Morning dans le cadre de la soirée Let’s Get (Back) Together. Vingt chanteur(euse)s et dix musiciens revisiteront les classiques d’Aretha Franklin, Stevie Wonder, Prince, Sly and the Family Stone, Larry Graham, Marvin Gaye et bien d’autres.

Seront présents à l’appel : Juan Rozoff, Lisa Spada, Ben l’Oncle Soul, Rony, Gerald Toto, Crystal Petit-Night, Karl the Voice, Opé smith, Ulrich Kwasi, Freddy, Isa Koper, Nesrine Ghalmi, Driss Farrio, Camille Richard, Tedjee, Indy Eka, Ann-Shirley, Connie Bidouzo, Shaileen, Sissy Akoma. Ils seront accompagnés par David Lamy (batterie), Jérémie Coke (basse), Laurent Avenard (guitares), Julien Agazar, Vincent Théard (claviers), Gilles Garin (trompette), Yann Jankielewicz, Eric Shra Rohner (saxophone) et Philippe Cortez (trombone).

Billets en vente sur tous les réseaux. Concert du 6 janvier complet, deuxième date le 11 janvier (informations) !

Lets' Get


Juan-Rozoff-Paloma-Nimes-07-09-2012-8

Juan Rozoff en concert

Que les fans du Fonktsar se réjouissent ! Juan Rozoff sera de retour sur une scène francilienne le vendredi 25 mars au Hangar d’Ivry. la première partie sera assurée par les Soul Papaz. Billets en vente (entre 8 et 10 €) dès maintenant.

Informations

(Photo : Arnaud – concertsenboîte.fr)

Capture d’écran 2016-02-27 à 09.17.20


Le premier album de Juan Rozoff réédité en vinyle – UPDATE 9/12

Le premier album du plus grand espoir masculin du funk français sera disponible en double LP à partir du 9 décembre chez Underdog Records (ref : UR000282). C’est la première fois que ce disque de Juan Rozoff fait l’objet d’un pressage en 33-tours (150 grammes), le support qui a le vent en poupe depuis que les kids ont débranché leurs disques durs blindés de fichiers mp3 soviétiques. Disponible dans les grandes surfaces (Fnac, Amazon, Leclerc) et chez les petits épiciers qu’on appelait naguère, disquaire. Tirage limité à 300 exemplaires, on vous aura prévenu.

http://underdogrecords.bandcamp.com/album/jam-session


Audio : Dafonk “Keep On/LovePeaceAndWar” feat. Jay Murphy & Juan Rozoff

Le talentueux multi-instrumentiste Dafonk publiera son nouvel album You Can’t Do That in Studio Anymore Vol. 1 mi novembre sur iTunes, Amazon puis en version CD digipack collector (tirage limité à 80 exemplaires). Découvrez ci-dessous le premier single “Keep On/LovePeaceAndWar”, featuring Jay Murphy (Les Gréements de fortune), Juan Rozoff et une bonne dose d’electro-funk entre Prince et Zapp. Rendez-vous dès maintenant sur www.dafonk.net pour les pré-commandes.


Juan-Rozoff2

Prenez le train avec Juan Rozoff !

Juan Rozoff @ home (Photo : Michel Théodon pour Funk-U)

 

Marre des formules sandwich/salade du bar du TGV ? Du 4 septembre au 1er octobre, Juan Rozoff viendra pimenter vos trajets vers le sud en donnant des concerts dans le wagon-restaurant des lignes allant de Paris à Perpignan, Béziers, Montpellier et Nîmes. Pour prendre le Soul Train SCNF en marche, consultez les trajets ci-dessous.


LPW4

Dafonk “LovePeaceAndWar (feat. Juan Rozoff)” en vente fin mai

Quelques jours avant la sortie de son album You Can’t Do That in Studio Anymore Vol.1 prévu pour juin, le multi-instrumentiste Dafonk proposera fin mai un single numérique intitulé “LovePeaceAndWar”, dans lequel on retrouvera Juan Rozoff, Jay Murphy et Rico Kerridge.

Toutes les infos sur http://www.facebook.com/sebdafonk

HornDogz

“Dogfood Vol.1″, le nouvel EP des HornDogz le 21 janvier

Après leur premier combo Movin’On sorti en vinyle en mai 2012, les HornDogz reviendront le 21 janvier 2013 avec Dogfood, un nouvel EP 4-titres extrait de l’album What Have You Been Blowin’Up Lately ?, qui paraîtra en mai 2013. Sur cet EP disponible en vinyle 33-tours et en digital, on retrouvera des invités de la trempe de Fred Wesley, Juan Rozoff, Blitz The Ambassador, Bibi Tanga, Mary Griffin et Lige Curry. Woof !

Plus d’infos sur www.horndogz-music.com/



HornDogz

Preview : HornDogz feat. Fred Wesley, Juan Rozoff, Lige Curry and more

HornDogz, le nouveau projet parallèle des cuivres des Grééments de fortune crée en 2010 par Eric “Shraa” Rohner et le trompettiste Gilles “CFreak” Garin, s’annonce comme un des plus prometteurs de 2012. Le premier album des HornDogz bénéficiera en effet de la présence de Fred Wesley, Juan Rozoff, Lige Curry, Bibi Tanga et Mary Griffin. La suite en 2012, mais en attendant, découvrez le teaser canin des nouveaux “chien atomiques” du P-Funk.

La biographie officielle des HornDogz

Le saxophoniste Eric “Shraa” Rohner et le trompettiste Gilles “CFreak” Garin se sont rencontrés dans les années 1990 au sein du groupe culte parisien Malka Family. Ils ont affiné leur complicité musicale et leur son de section au fil des années, se produisant dans de nombreux orchestres, et indissociables de groupes comme TaudiSimphony, ou actuellement des Gréements de Fortune, formidable machine de scène, et groupe du plateau de l’émission télé Salut les Terriens. Au cours de l’été 2010, ils remplacent au pied levé la section de cuivres du P-Funk All Stars de George Clinton sur sa tournée française. Ils sont à cette occasion baptisés “Horn Dogz” par le bassiste Lige Curry, pour qui ils enregistrent. Ayant depuis longtemps l’envie d’un projet musical mettant en avant les cuivres, ils adoptent ce nom pour raconter leurs histoires de “chiens cuivres”.

En compagnie du guitariste et compositeur Eric Kerridge et de l’ingénieur du son Adam Bastard, ils enregistrent leur premier album : instrumental mais pas seulement, jazz peut-être, dansant sûrement! L’héritage de maîtres comme James Brown, Fred Wesley ou Maceo est invoqué, sans tomber dans le copier-coller ou dans la démonstration. Des invités de choix rencontrés de ce côté ou de l’autre de l’Atlantique (Lady Kier, Lige Curry, Juan Rozoff, Simon Andrieux, Greg Boyer…) apportent leur pierre à l’édifice. Un son “horny”, et qui a du chien !

&nbsp


Retour en haut ↑