Burning House

Vidéo : Burning House “Turn Off The Robot” (2013)

Burning House, le projet commun d’Hervé Salters (General Elektriks) et Chief Xcel (Blackalicious) propose ce matin son premier clip. “Turn Off The Robot” est extrait d’un EP 3-titres déjà disponible en maxi vinyle et digital, en attendant un album attendu pour le 16 septembre. Quelques dates suivront également à la rentrée (voir ci-dessous).

  • 27/09 – MARSEILLE – Marsatac
    04/10 – MASSY – FESTIVAL d’ILE DE FRANCE – Factory – Paul B.
    05/10 – BOULOGNE SUR MER – Festival du Poulpaphone
    09/10 – ANGERS – Le Chabada
    11/10 – LA ROCHE SUR YON – Le Fuzz’Yon
    17/10 – GRENOBLE – Festival Rocktambule
    18/10 – MULHOUSE – Le Noumatrouff

https://www.facebook.com/burninghouseofficial


Burning House

Audio : Burning House (General Elektriks+Blackalicious) “Turn Off the Robot”

Le goût des défrichages sonores et les acquointances San Franciscaines d’Hervé Salters ont permis la rencontre du leader de General Elektriks et de Chief Xcel de Blackalicious. Burning House, leur supergroupe, publiera son premier album le 16 septembre. Découvrez “Turn Off the Robot”, un premier extrait annonciateurs de collages electro/funk/hip-hop de première bourre.

http://www.facebook.com/burninghouseofficial


2012.06.25 - Joey Starr_NTM_Solidays

Live Report : Joey, la Starr de Solidays 2012 ?


Pas l’ombre d’un canasson à l’hippodrome de Longchamp le weekend dernier mais des milliers de naufragés dans la gadoue pour le final de la vingtième édition du festival Solidays. Sous le chapiteau Domino, zéro pizza au programme mais des affamés applaudissent à l’unisson un Arthur H toujours aussi brillant et déjanté. Devant la scène Bagatelle, les parapluies et les K-Way années 80 font un tabac, tout comme un General Elektriks encore plus funky que sur disque. Set et costumes vintage pour la bande d’Hervé Salters, fin prêt à battre un nouveau record du monde de saut de Clavinet sans élan, catégorie main gauche. Avant le déluge signé Garbage, Joey Starr dégaine son plus beau t-shirt. Bien décidé à ne pas jouer les plantes vertes, le rappeur bastonne d’entrée, appuyé par un couple guitare/batterie aussi punchy que leur leader. Le public jubile et en redemande. Pour un peu, on en oublierait presque oublié l’aimable prestation de Selah Sue vendredi soir. À noter également les excellentes prestations d’Anthony Joseph and The Spasm Band et des nouveaux-venus Solyl’s, des musiciens du métro particulièrement à l’aise dans les reprises de Betty Davis et James Brown. Oui, ça existe.

 


Retour en haut ↑