Afropunk 2017 2

Gagnez vos places pour le Festival Afropunk Paris !

En partenariat avec Live Nation, Funk★U vous invite au Festival Afropunk Paris qui aura lieu à Paris les samedi 15 et dimanche 16 juillet prochains.

Après deux premières éditions sold-out au Trianon, le Festival Afropunk sera de retour à Paris les 15 et 16 juillet prochains. Ces deux journées placées sous le signes des rencontres, de débats, de mode, de fooding et de concerts auront lieu dans l’espace Charlie Parker de la Grande halle de la Villette.

Côté artistes, Laura Mvula, FFF et Tyler the Creator, Yasiin Bey (Mos Def), Macy Gray, Fantastic Negrito et The Robert Glasper Experiment et bien d’autres font partie de la programmation. Informations

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le jeudi 13 juillet 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Dans quelle salle parisienne ont eu lieu les précédents festivals Afropunk Paris ?

AFROPUNK-PARIS-DOUBLE-march-29

 


Keziah Jones @ Afropunk festival - Paris

Keziah Jones, The New Power Generation et Macy Gray au Barrière Enghien Jazz Festival

Du 5 au 9 juillet prochains, la programmation du 18ème Barrière Enghien Festival proposera une affiche groove de choix réunissant, entre autres, Keziah Jones, Morcheeba, Macy Gray, The New Power Generation, Sly Johnson, Al McKay’s Earth Wind & Fire Experience, The James Hunter Six Experience, Brooklyn Funk Essentials et Raul Midon.

Programmation détaillée ci-dessous :

  • Mercredi 5 juillet – Scène du Théâtre – (20h30) : MORCHEEBA
  • Jeudi 6 juillet – Scène du Théâtre – (20h30) : MACY GRAY
  • Vendredi 7 juillet – Scène du Théâtre – (20h00 et 22h30) : THE NEW POWER GENERATION

CONCERTS GRATUITS

  • Mercredi 5 juillet – Scène du Jardin des Roses – (19h00) – Concert gratuit : RAUL MIDON TRIO
  • Jeudi 6 juillet - Scène du Jardin des Roses – (19h00) – Concert gratuit : BROOKLYN FUNK ESSENTIALS
  • Samedi 8 juillet – Scène du Jardin des Roses (19h00) – Concert gratuit : THE JAMES HUNTER SIX
  • Samedi 8 juillet – Scène du Lac – 20h30 – Concert gratuit : AL MCKAY’S EARTH, WIND & FIRE EXPERIENCE
  • Dimanche 9 juillet - Scène du Jardin des Roses – (14h30) – Concert gratuit : SLY JOHNSON GROUP
  • Dimanche 9 juillet – Scène du Lac – (16h00) – Concert gratuit : FAADA FREDDY
  • Dimanche 9 juillet – Scène du Lac – (17h45) – Concert gratuit : KEZIAH JONES

18485882_1528233643864599_7004811608990795765_n



Afropunk 2017 2

Yasiin Bey (Mos Def), Macy Gray et Robert Glasper rejoignent la programmation du Festival Afropunk

Après deux premières éditions sold-out au Trianon, le Festival Afropunk sera de retour à Paris les 15 et 16 juillet prochains. Ces deux journées placées sous le signes des rencontres, de débats, de mode, de fooding et de concerts auront lieu dans l’espace Charlie Parker de la Grande halle de la Villette.

Après Laura Mvula, FFF et Tyler the Creator, Yasiin Bey (Mos Def), Macy Gray, Fantastic Negrito et The Robert Glasper Experiment rejoignent la programmation du Festival Afropunk Paris 2017. Billets encore en vente dans tous les réseaux.

Informations

Afropunk2017_PARIS_1200x1200_15

 

 


Vidéo : Stevie Wonder “Soul Genius” (Documentaire)

Dans le cadre de son Summer of Soul, Arte retrace l’histoire du génie de la soul Stevie Wonder à travers un excellent documentaire ponctué d’images d’archives et de nombreux témoignages de Martha Reeves, le pionnier des synthétiseurs Robert Margouleff, Macy Gray, musiciens et spécialistes. Regardez Soul Genius dans la vidéo ci-dessus et ne manquez pas son superbe concert à Londres en 2009.


macy_4

Live Report : Macy Gray, Paris (Le Cabaret sauvage) 17/12/2012

Après une tentative blues-jazz douteuse durant le dernier festival Jazz à la Villette, Macy Gray est revenue le 17 décembre, pour rendre hommage à Stevie Wonder au Cabaret Sauvage. Un programme alléchant sur papier : la chanteuse doit célébrer sur scène les 40 ans de Talking Book, comme elle l’a fait sur disque dernièrement (un album tribute paru le 28 novembre chez Anti). Première surprise : Macy Gray doit changer d’avis aussi souvent que de tenue de scène (exubérantes et flashy, pour la plupart), puisqu’on ne retrouvera que deux morceau du génial musicien, ”Tuesday Heartbreak” et “You and I”. Un peu maigre, tout autant que la voix faible qui chante ce soir, recouverte par une instrumentation souvent lourde en arrangements empattés. La chanteuse semble fatiguée (si ce n’est alcoolisée) : son départ en trombe durant les six premiers titres, est tout ce qu’il y a de plus honnête, un show calibré et plutôt bien orchestré qui laissera ensuite place à un enchaînement triste, digne d’un mauvais télé-crochet. Lorsqu’une choriste vient interpréter a cappela ”Nothing Else Matters” (Metallica), de manière douteuse et pas toujours juste, l’apogée du ridicule est atteint. Contre toute attente, après encore quelques morceaux ratés (notamment une incursion dance-club hors de propos, mais qui séduit l’auditoire), surprise : Macy Gray reprend ses esprits à partir de ”Call Me” et ce jusqu’à la fin du set, assurant une prestation efficace sur ses titres les mieux rodés et plus funky (dont ”I Try” et ”The Letter”). Au final, rien de bien excitant durant cette soirée, qui a pris bien des airs, mais pas ceux qu’on attendait.

Noé Termine

Setlist

  • Greatest Show On Earth
  • Help Me
  • Psycopath
  • Here Comes The Rain
  • Kissed It
  • I Do
  • You & I
  • Tuesday Heartbreak
  • Smoke 2 Joints
  • Nothing Else Matters
  • Sweet Baby
  • The Sellout
  • Let You Win
  • Happiness
  • Beauty In The World
  • Call Me
  • Do Sumthin
  • Caligula
  • I Try
  • The Letter


j9kh_MACYGRAYCabaretSauvage17dcembre2012

Macy Gray rend hommage à Stevie Wonder à Paris (Cabaret Sauvage) le 17 décembre

Dans le sillage de son tribute-album à Talking Book, Macy Gray dédiera “une lettre d’amour à Stevie Wonder à l’occasion de son 40ème anniversaire de carrière” lors d’un concert unique au Cabaret sauvage (Paris 19ème).


Macy Gray reprend Talking Book de Stevie Wonder

Au vu des dernières prestations live et de l’écoute de Covered, un désastreux album de reprises paru au printemps, on aurait pu craindre le pire de la relecture complète par Macy Gray de Talking Book, le chef-d’oeuvre de Stevie Wonder paru en octobre 1972. Surprise : passés un “You Are The Sunshine of My Life” dans les clous et un “Maybe Your Baby” cacophonique, les arrangements inventifs et luxuriants d’Hal Wilner, metteur en son de Marianne Faithfull et Lou Reed, débouchent sur une subtile réinterprétation jazzy de “Superstition”, une cover enjouée et percussive de “Big Brother”, un “You’ve Got it Bad Girl” speedé au mode binaire et un final concluant avec “I Believe (When I Fall in Love it Will Be Forever)”. Bien entendu, l’ensemble reste loin d’atteindre les sommets de l’original, mais pour une fois, l’exercice risqué du tribute album n’aura pas été totalement vain.

Macy Gray Talking Book (Anti) sortie le 28 novembre.


Macy Gray - 29Aug2012_Paris_Jazz VIllette

Live Report : Lianne La Havas/David Murray Big Band feat. Macy Gray – Jazz à la Villette 29/08/2012

Lianne La Havas et sa guitare Ying-Yang ouvraient mercredi soir la nouvelle édition du festival Jazz à la Villette, en préambule de la création Stompin’ The Blues du saxophoniste David Murray accompagné de Macy Gray, sa diva d’un soir. En première partie de soirée, Lianne La Havas a séduit un auditoire pas encore accoutumé au recommandable Is Your Love Love Big Enough ?, dont la sortie est prévue le mois prochain. Lianne est une belle plante (ouarf !), son songwriting sucré-salé s’autorise des piques bienvenues (“Gone”, “Forget”). Elle sait aussi manipuler une six-cordes en riffant au bord de la dissonance et en triturant les harmoniques. “Is Your Love Love Big Enough ?” conclue un set de 35 minutes, et son rendez-vous fixé le 24 octobre à La Cigale fait aussitôt le tour des répertoires d’une Grande Halle sold-out jusqu’au dernier strapontin.

Vingt minutes d’entracte plus tard, David Murray introduit son big band de 17 musiciens au cours d’un “Stressology” aux longs épanchements free. On entrevoit un instant la perspective d’une rectification en règle des standards du blues, mais le spectacle de ce soir préfère se calquer sur une autre création, Bad Blood In The City: The Pietry Street Sessions, écrit l’an dernier avec James Blood Ulmer, tout en assurant la continuité du show David Murray Big Band & Macy Gray, qui tourne aux États-Unis et en Europe depuis le début 2012.

En robe lamée et afro défiant la gravité, Macy Gray débouche de la coursive gauche tandis que le big band attaque “Relating to a Psychopat”, un extrait de son deuxième album -raté- de 2001, à défaut d’un classique de la note bleue. La voix est à bout de souffle, l’allure pataude et les tentatives de conversation avec le saxophone de David Murray virent bientôt au dialogue de sourd.  ”Be My Monster Love”, une nouvelle composition de Murray, permet ensuite de constater le fossé qui sépare la formation et sa chanteuse. Les yeux rivés sur le prompteur, Macy Gray débite “Dead Presidents”, un titre de Willie Dixon et William Emerson, puis son propre “Wake Up”, assisté par un joli arrangement de flûte. L’instrumental “Let’s Talk About Jesus”, repris à James Blood Ulmer, constituera toutefois l’Anapurna funky de la soirée, notamment grâce à la passe à dix insensée des souffleurs dirigés au cordeau par David Murray derrière son pupitre. Avec un organe vocal de plus en plus hésitant et un personnage de diva pop-soul au bord de la caricature, Macy Gray se Chaka Khanise de plus en plus chaque année. Quelques téméraires se lèveront quand même pendant le rappel sur le “Love Lockdown” de Kanye West (?!). Quelques-un clappent debout. Les autres cherchent surtout la sortie.

Rendez-vous mardi même endroit, même heure, avec Antony Joseph et Larry Graham et Graham Central Station !

 


Larry Graham, Roy Ayers, De La Soul, Robert Glasper, Trombone Shorty et Macy Gray à Jazz à la Villette 2012

Le festival Jazz à la Villette vient de dévoiler sa programmation 2012, et le quota groove a été une nouvelle fois respecté avec les venues dans la Grande Halle de Larry Graham & Graham Central Station (le 4 septembre, 1ère partie : Anthony Joseph & The Spasm Band), Roy Ayers (au Cabaret sauvage le 8. Première partie : Chlorine Free), Robert Glasper (le 9 en compagnie de Lionel Loueke), De La Soul et Trombone Shorty (le 7 septembre) et Macy Gray avec le David Murray Big Band le 29 août (première partie : Lianne La Havas).

Programmation complète disponible sur :www.citedelamusique.fr/minisites/1209_jazzalavillette/programme.aspx

 

 

 


Retour en haut ↑