Syl Johson RIP

Disparition de Syl Johnson (1936-2022)

Sylvester “Syl” Johnson, alias Syl Johnson, est décédé le 6 février à l’âge de 85 ans.

Le songwriter-producteur avait signé plusieurs classiques millésimés de la soul, dont l’incontournable “Is It Because I’m Black” (paru sur Twinight Records en 1969), avant d’aligner une série d’albums cultes pour le mythique label Hi Records de Willie Mitchell : Back For A Taste of Love (1973), Diamond in the Rough (1974) et Total Explosion en 1975.

Retiré dans les années 1980, Syl Johnson effectua son retour dans la lumière au cours de la décennie suivante, via les samples hip-hop de “Different Strokes”, un titre de 1967 échantillonné par (entre autres) Public Enemy et le Wu-Tang Clan. Son comeback discographique entamé en 1994 avec Back in the Game, enregistré avec la section rythmique de Hi Records et sa fille Syleena Johnson, sera couronné par le coffret rétrospectif Complete Mythology de Numero Group, une somme monumentale parue en 2010.

Trois ans plus tard, Syl Johnson était programmé en tête d’affiche du festival Blues Passion de Cognac. Un événement annulé en dernière minute, le soulman ayant finalement décidé de ne pas traverser l’Atlantique quelques heures avant le décollage de son vol. Un regret pour le public français et Funk★U, dont Syl Johnson avait composé – sans le savoir – l’hymne officieux, “Fonk You”, en 1977…

Bye-bye, Syl Johnson.

 


Retour en haut ↑