Donny Hathaway bitter end 620 pix

“Live at the Bitter End 1971″ de Donny Hathaway disponible en version digitale

Rhino Records annonce la sortie numérique le 26 février du concert du Bitter End de Donny Hathaway. Publié en vinyle numéroté pour le Record Store Day 2014, cet concert fut enregistré à New-York en octobre 1971, lors d’une semaine de sets donnés dans ce club situé au coeur de Manhattan. 

Déjà disponible sur le coffret CD Never My Love, cette version digitale comporte une version inédite de 21 minutes de « Voices Inside (Everything Is Everything) » avec un solo de basse de Willie Weeks aussi inspiré que celui figurant dans le légendaire album Live paru en 1972


Raw Soul

“Fate of the World”, le retour de Raw Soul Express

Fondé en 1969, Raw Soul Express publie en 1976 un premier album très recherché des diggers et suivi immédiatement l’année suivante par le single culte “The Way We Live.

Après près de 45 ans de silence, le groupe emmené par ses membres originaux Rick Washington (lead vocals/saxophone/flute); Chris Perkins (claviers), Tommy Johnson (guitare), John McMinn (saxophone, claviers), le bassiste Albie Manno, Paul Mullen (claviers) et le batteur Harold Seay, Raw Soul Express est de retour avec un nouveau single aux questionnements très actuels, “Fate of the World”, à découvrir ci-dessous. 

 


Dawn Silva

Réédition vinyle de “All My Funky Friends” de Dawn Silva

Le label Boogie Foxx Records annonce la réédition vinyle 20ème anniversaire de l’album All My Funky Friends de Dawn Silva.

Paru uniquement en CD en 2000, l’album de la chanteuse P-Funk et collaboratrice de Parliament-Funkadelic, Brides Of Funkenstein, Gap Band, Sly Stone et General Caine est proposé dans un packaging incluant également un magazine papier gratuit sur la culture funk intitulé The Sounds Of Music. Plus d’informations dans la vidéo ci-dessous.

Pré-commandes


Stevie+Wonder+Live

Stevie Wonder en partance pour le Ghana ?

Après avoir annoncé son départ de la Motown en octobre dernier, Stevie Wonder souhaite mettre les voiles vers le Ghana. Lors d’un entretien en visioconférence avec la célèbre animatrice et productrice afro-américaine Oprah Winfrey, l’icône de la musique noire a annoncé son intention de s’établir définitivement dans ce pays d’Afrique occidentale niché entre le Togo et la Côte d’Ivoire.

En cause, les discriminations et l’injustice raciales omniprésentes au pays de l’Oncle Sam malgré les espoirs d’une Amérique plus égalitaire suscités par l’élection de Joe Biden. Ce n’est pas la première fois que Stevie Wonder annonce son départ pour le Ghana. Déjà en 1975 puis au milieu des années 1990, l’auteur de Songs in the Key of Life avait loué la qualité de vie de cette ancienne colonie britannique, modèle de démocratie en Afrique.


Sly Stone Woodstock

Questlove prépare un documentaire sur Sly Stone

Fort du succès de son documentaire Summer of Soul (…Or, When The Revolution Could Not Be Televised“) à la dernière édition du Festival de Sundance, Questlove vient d’annoncer la mise en chantier d’un nouveau projet filmé.

Après avoir capturé sur pellicule “Le Woodstock noir“, le batteur-producteur de The Roots s’apprête à réaliser un documentaire sur Sylvester Stewart, alias Sly Stone. “L’héritage créatif de Sly fait partie de mon ADN“, déclare Questlove. “Avoir l’honneur d’explorer son histoire et son héritage est bien plus qu’un rêve pour moi.”

D’après le communiqué accompagnant cette nouvelle, le documentaire retracera les hauts et les bas de la carrière de l’auteur de “Everybody Is a Star“ et “Family Affair“, et comment la pression entourant son immense succès commercial et de sa position au sein de l’Amérique noire l’ont contraint à décevoir des attentes impossibles.

Plus d’informations prochainement dans ces pages…


Cotter

“Missing You“ de Robert Cotter : le premier enregistrement de Chic enfin disponible

Le label Wewantsounds vient d’annoncer la réédition de l’album introuvable de Robert Cotter Missing You , sorti en 1976. Initialement sorti sur le label Tiger Lily, Missing You a aussitôt disparu et les quelques exemplaires ayant survécu sont maintenant hors de prix. L’album, enregistré à New York entre 1975 et 1976, est également le premier enregistrement connu de Chic – ou Big Apple Band comme le groupe s’appelait alors – dont Cotter était le chanteur aux côtés de Nile Rodgers, Bernard Edwards, Tony Thompson et Robert Sabino. L’album a été remasterisé et la réédition comprend la pochette original, plus un livret avec des notes de pochette de Barbie Bertisch et Paul Raffaele du magazine new yorkais Love Injection.

Missing You a connu un destin singulier en étant privé de toute sortie en 1976. Tiger Lily, un sous-label de Roulette Records le label du sulfureux Morris Levy, était en fait une arnaque fiscale dont le but était essentiellement de perdre de l’argent. Après avoir été officiellement actif pendant quelques années, l’enseigne a disparu sans laisser de traces. L’album est depuis devenu un classique underground s’échangeant à prix d’or parmi les DJs et collectionneurs.

Au-delà de sa rareté, l’album est d’une excellente facture en proposant un large éventail de styles, du heavy-funk de la chanson-titre et de “Disco Blues” à la soul acoustique de “Three Wise Men” en passant par le groove mi-tempo mené par le conga de “God Bless The Soulfire People.” Les deux titres du Big Apple Band, “Love Rite” et “Saturday” donnent également un aperçu de l’origine du son Chic. Un remake de “Saturday“ deviendra un succès pour l’une des chanteuses de Chic Organization, Norma Jean Wright deux ans plus tard. L’album se termine par l’incroyable “Come On With It”, une diatribe politiquement chargée contre Nixon aux sombres arrangements psychédéliques.

Robert Cotter Missing You (Wewantsounds). Disponible en CD, vinyle et version digitale le 9 avril.

Tracklisting

1. Missing You 2.52
2. Mary’s House 2.24
3. Disco Blues 5.31
4. Teddy Bear 2.37
5. Love Rite 3.51
6. Three Wise Men 3.03
7. Uncle Sam 2.12
8. Saturday 4.20
9. God Bless The Soulfire People 3.08
10. Come On With It 3.42


D'Angelo Bruxelles 3

D’Angelo en concert (virtuel)

Absent de la scène depuis près de cinq ans, D’Angelo vient d’annoncer sa participation à l’événement virtuel D’Angelo V. Friends.

Organisée dans le cadre de la saison 2 de la série Verzuz imaginée par Timbaland et Swizz Beatz (une collection de battles virtuelles où s’affrontent rappeurs et producteurs), cette performance live et virtuelle aura lieu le samedi 27 février au prestigieux Apollo Theater de New York.

Lors de cette prestation, l’auteur de Voodoo et Black Messiah “affrontera” en musique d’autres artistes dont les identités n’ont pas encore été révélées.

L’événement sera disponible via Apple TV et le compte instagram de Verzuz.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Verzuz (@verzuztv)

 


The Jacksons album

Les albums de The Jacksons réédités en vinyle et digital

Trois albums de The Jacksons enregistrés au lendemain de l’abandon de l’appellation The Jackson 5 seront réédités le 12 février en versions digitales augmentées de titres bonus, parmi lesquels des versions extended, des remixes et des faces-B.

La première vague de ces rééditions comprend les albums The Jacksons (1976), Goin’ Places (1977) et Destiny (1978). Une édition double-vinyle de The Jacksons Live! (1981, capturé lors de la tournée Triumph) sera également disponible le 25 mars – tracklistings ci-dessous.

The Jacksons
Enjoy Yourself
Think Happy
Good Times
Keep On Dancing
Blues Away
Show You The Way To Go
Living Together
Strength of One Man
Dreamer
Style of Life

BONUS TRACKS
Enjoy Yourself (7” Extended Version)
Enjoy Yourself (Rare 12” 45rpm) – release date 1/29
Show You The Way To Go (7” Version)
Living Together (Dimitri From Paris Disco Re-Edit)

Goin’ Places
Music’s Taken Over
Goin’ Places
Different Kind of Lady
Even Though You’re Gone
Jump For Joy
Heaven Knows I Love You, Girl
Man of War
Do What You Wanna
Find Me A Girl

BONUS TRACKS
Goin’ Places (7” Version)
Find Me A Girl (7” Version) – release date 1/29
Even Though You’re Gone (7” Version)

Destiny
Blame It on the Boogie
Push Me Away
Things I Do For You
Shake Your Body (Down To The Ground)
Destiny
Bless His Soul
All Night Dancin’
That’s What You Get (For Being Polite)

BONUS TRACKS
Shake Your Body (Down To The Ground) (7” Version)
Destiny (7” Version)
Blame It on the Boogie (12” Version – John Luongo Disco Mix)
Shake Your Body (Down To The Ground) (12” Version – John Luongo Disco Mix) – release date 1/29
That’s What You Get (For Being Polite) (12” Version)
That’s What You Get (For Being Polite) (DJ Reverend P Edit)

 


Retour en haut ↑