Usher

Vidéo : Usher et FKA Twigs rendent hommage à Prince aux Grammy Awards

Dimanche soir, à Los Angeles, la 62ème cérémonie des Grammy Awards a rendu hommage à Prince.

Lors d’un medley réunissant “Little Red Corvette”, “When Doves Cry” et “Kiss”, Usher et FKA Twins  en compagnie de Sheila E. et de Morris Hayes (The New Power Generation) se sont relayés pour saluer la mémoire du musicien disparu en avril 2016 (vidéo ci-dessous).

L’hommage à Prince se poursuivra le 28 janvier à l’occasion de l’événement Let’s Go Crazy : The Grammy Salute to Prince, un concert exceptionnel où The Revolution, The Time, Sheila E. et Morris Hayes seront accompagnés par un casting all-stars composé de Beck, Common, Gary Clark Jr., Earth, Wind & Fire, Foo Fighters, H.E.R., Juanes, Alicia Keys, John Legend, Chris Martin, Mavis Staples, St. Vincent, Usher et Susanna Hoffs. Cet événement sera filmé et diffusé ultérieurement sur les télévisions américaines.


Prince Originals une 3

« Prince Originals » titre par titre

Après le pianiste-musicien salué l’an dernier dans Piano & Microphone 1983, Originals célèbre le Prince songwriter, à l’honneur dans une sélection de 15 titres confiés à ses collaborateurs les plus proches (The Time, Jill Jones, Sheila E….) et quelques commanditaires occasionnels (The Bangles, Kenny Rogers ou Martika). Sélectionnés par le Prince Estate et Jay-Z (propriétaire de la plateforme Tidal), Originals propose les versions 100% Princières, voix et arrangements inclus, de ces chansons.

Deux semaines avant sa parution exclusive sur Tidal* et sa distribution physique fin juin, Funk★U vous révèle en exclusivité son contenu inédit. Attention, spoilers !

★★★★★★★

1/ Sex Shooter (1983, 3’06)

Originellement destiné à Vanity 6 avant son débarquement de la planète Princière en 1983, le playback de « Sex Shooter » est en tous points similaires à la version chantée par Apollonia 6 dans Purple Rain, puis parue en 1984 dans l’unique album du girl-trio. Le premier titre d’Originals introduit avec clarté son concept : une collection de chansons livrées clés en main par leur auteur à ses interprètes, des intentions générales de timbres jusqu’aux moindres interjections vocales.

2/ Jungle Love (1983, 3’04)

Traitement similaire pour « Jungle Love », basé sur un instrumental de Jesse Johnson recyclé dans Ice Cream Castle, le troisième album de The Time paru en 1984. Pas de solo de guitare dans cette version aboutie, mais l’absence est comblée par l’irrésistible imitation par Prince des « singeries » de l’impayable Morris Day.

3/ Manic Monday (1983, 2’51)

Initialement destiné à Apollonia 6, « Manic Monday » devra patienter trois ans avant d’être rhabillée aux couleurs du Paisley Underground par les Bangles de Susanna Hoffs. Largement live, cette proposition rythmée par des textures acoustiques, un motif de clavecins Mozartien et des chœurs féminins (Jill Jones ?) navigue entre les fanfreluches pop de « Take Me With U » et la mélodie lead de « 1999 ». Ah, si The Revolution avait eu le temps de passer par là…

Prince Originals book 2

4/ Noon Rendez-vous (1984, 3’00)

Sheila E. est la récipiendaire privilégiée de quatre offrandes dans le tracklisting d’Originals. « Noon Rendez-vous », la ballade atmosphérique parue dans le premier album de la batteuse bouclée, n’a que peu d’affinités avec cette proposition “déproduite” et ultra-dépouillée, circonscrite par la voix a cappella de Prince et uniquement accompagnée d’un piano et d’échos lointains de LinnDrum. Splendide.

5/ Make-Up (1981, 2’27)

Inclus dans l’album Vanity 6, cet étonnant exercice electro-minimaliste anticipe les fascinantes programmations synthétiques de l’album 1999, « Something in the Water… » et « Automatic » en tête. Less is more avec l’association minimaliste d’une synth-bass, de handclaps électroniques, de claviers arabisants et d’une partie chantée robotique et désincarnée. Près de 40 ans après, nombreux sont les apprentis de l’electronica qui courent encore après ce genre de fulgurance.

6/ 100 MPH (1984, 3’30)

En 1985, Prince chipe l’arrangement original de « Kiss » au groupe Mazarati. En contre-partie, le premier album du groupe sorti en 1986 bénéficiera de « 100 MPH », mini-hit en puissance et perle deep-funk du répertoire Princier. Bien connue des fans, la version proposée au groupe de Brownmark circule en bootleg depuis plusieurs années. Surprise ! Cette anthologie propose une étonnante alternative augmentée par un discret gimmick de claviers et, surtout, la guitare hurlante de Prince, le jack directement branché dans la console, et en roue libre totale pour le choc funk’n’roll d’Originals !

Prince Originals book 1

7/ You’re My Love (1982, 4’24)

Contre-jour abyssal du titre précédent, « You’re My Love », confié au countryman Kenny Rogers en 1986 sous le pseudo de Joey Coco, est une tentative yacht-rock croonée en basso profondo par un Prince en complet contre-emploi vocal. Passé l’effet de sidération, ce prototype de 1982 bénéficie d’une agréable instrumentation calif’ dans le style de « Money Don’t Matter 2night », autrement plus agréable que le lessivage synthétique entendu dans l’album They Don’t Make Them Like They Used To du susdit Rogers.

8/ Holly Rock (1985, 6’38)

« Sheila E. is the name, Holly Rock is the game ! ». Entendu dans la BO de l’oublié Krush Groove, « Holly Rock » conjugue l’exercice de groupe — Eddie M souffle dans son saxo —, les guitares-carillons de « Erotic City » et la folie débridée des jams Princiers de l’âge d’or. Près de sept minutes d’extase pour un version extended surpassant haut la main son homologue officiel. Le sommet funky d’Originals, conclu par un hilare « Now try to dance to that ! » de son auteur.

9/ Baby You’re a Trip (1982, 5’51)

En 1987, Jill Jones, après plusieurs années passées dans l’ombre minnéapolitaine, publie son unique album solo et pulvérise (presque) toutes les autres productions estampillées Paisley Park. « Baby, You’re a Trip », unes de plus grandes ballades méconnues de Prince, constituait déjà un des Himalayas soul de Jill Jones. Piratée jusqu’à l’os depuis plusieurs décennies, le « Baby… » d’Originals offre son bonus personnel avec, en bout de piste, la stupéfiante outro a cappella de “Mia Bocca” absente des démos répertoriées.

10/ The Glamorous Life (1983, 4’12)

Hit incontournable de la carrière de Sheila E, « The Glamorous Life » inclus dans Originals est identique à la version leakée sur Internet au lendemain de la disparition de Prince. Aura-t-on droit au traitement similaire de “A Love Bizarre” sur l’hypothétique Originals Volume II ?

11/ Gigolos Get Lonely Too (1982, 4’41)

À première écoute, la ballade tragi-comique figurant sur le deuxième album de The Time partage le même playback que celui d’Originals. Oui, mais non : si l’instrumentation est identique, plusieurs écoutes approfondies confirment que ce nouveau mixage, enfin débarrassé de l’écrasement digital des premiers transferts CD, libère chaque instrument. En résulte une grandiose ballade pop-funk, dans laquelle un Prince à la voix doublée clone à nouveau Morris Day à la perfection, tout en chantant directement sur la bande son futur solo de claviers.

Prince Originals book 3

12/ Love… Thy Will Be Done (1991, 4’07)

Qui se souvient de Martika, one-hit wonder des tops européens au début des 90’s ? Prince aimait tellement les volutes new age « Love… Thy Will Be Done » qu’ils les reprendra sur scène au cours de décennies suivantes. Version identique à celle distribuée sous le manteau depuis 25 ans.

13/ Dear Michelangelo (1985, 5’22)

Dernière apparition de Sheila E. au générique avec « Dear Michelangelo », une séquence uptempo apparue dans Romance 1600, en 1985. Une fois encore, un dépoussiérage avantageux rehausse les saturations de la guitare de Prince dans une prise foutraque qui n’aurait pas déparé sur le CD bonus de Purple Rain Deluxe.

14/ Wouldn’t You Love To Love Me ? (1981, 5’56)

Vieille obsession Princière réenregistrée au fil des ans et proposée à Michael Jackson avant d’atterrir chez Taja Sevelle, « Wouldn’t You Love To Love Me ? » est présentée dans sa première incarnation réalisée en 1981. Lestée par une prise de son de qualité moindre au vu des autres titres d’Originals, cette (longue) plage de travail sans véritable relief constitue le maillon faible d’un ensemble hautement satisfaisant.

15/ Nothing Compares 2 U (1984, 4’40)

Exhumée en 2018 à l’occasion d’une parution en 45-tours, l’interprétation solo de « Nothing Compares 2 U » de la chanson offerte à The Family referme Originals, un recueil parcouru d’éclairs de génie, de surprises en tous genres, d’émotion et de frustration. Comme un album de Prince…

Prince Originals_Cover-Digital
*Originals sera disponible en exclusivité sur la plateforme Tidal à partir du 7 juin. CD simple, téléchargement et streaming disponibles le 21 juin. Versions 2-LPs et Deluxe limité CD+2LPs disponibles le 19 juillet.


Prince Originals une 3

L’album inédit de Prince “Originals” disponible en juin

Quelques jours après l’annonce de la parution cet automne de la (semi)autobiographie de Prince The Beautiful Ones, le Prince Estate, Warner Bros. Records et la plateforme Tidal annoncent la sortie cet été de l’album inédit Originals. Composée de 15 titres, cette sélection propose les versions Princières de chansons emblématiques enregistrées par The Time, Vanity 6, Sheila E., Apollonia 6, Jill Jones, The Family, Mazarati, sans oublier Martika, Taja Sevelle, The Bangles et Kenny Rogers (tracklisting ci-dessous). Originals sera disponible en exclusivité sur la plateforme Tidal à partir du 7 juin, puis en CD simple, téléchargement et streaming le 21 juin. Il faudra ensuite attendre le 19 juillet pour obtenir les versions 2-LPs et Deluxe limité CD+2LPs.

Communiqué officiel

(Minneapolis, le 25 avril 2019) Prince restera à jamais dans les esprits comme un performer scénique hors-pair, un musicien ayant conquis les charts et un précurseur dans l’industrie du disque. En parallèle d’une riche carrière étalée sur quatre décennies, Prince œuvrait également sans relâche en coulisses pour promouvoir le talent d’artistes qu’il respectait en leur écrivant des chansons. Prince OriginalsEn juin, le Prince Estate, en partenariat avec Warner Bros. Records et TIDAL, publiera Originals, un album de 15 titres incluant 14 enregistrements inédits soulignant le rôle vital joué en coulisses par Prince dans les carrières d’autres artistes. Ces titres ont été sélectionnés par Troy Carter, le représentant du Prince Estate, et JAY-Z. Originals sera disponible en exclusivité à partir du 7 juin et pendant deux semaines sur la plateforme TIDAL. Afin de respecter la manière avec laquelle Prince souhaitait partager sa musique avec ses fans, l’album sera disponible en qualité audio supérieure pour les abonnés du service HiFi de Tidal. Ces derniers pourront ainsi découvrir ces enregistrements tels que l’artiste le désirait.  Le 21 juin, Warner Bros. Records publiera cette extraordinaire sélection issue des vastes archives du Vault sur toutes les plateformes de téléchargement et de streaming ainsi qu’en CD. Le double-vinyle 180-grammes et l’édition Deluxe limitée CD+2LP seront disponibles le 19 juillet.

À partir du milieu des années 1980, Prince dominait les charts en tant qu’ auteur/producteur de chansons écrites et enregistrées pour d’autres. En plus d’avoir publié neuf de ses plus grands albums à succès, il composait et enregistrait de très nombreux titres pour ses protégés The Time, Vanity 6, Sheila E., Apollonia 6, Jill Jones, the Family et Mazarati. Parfois, les démos originales de Prince servaient de masters avec seulement quelques modifications instrumentales mineures et le remplacement de la piste vocale principale. D’autres artistes se basaient sur ces démos pour guider leurs propres enregistrements, avec la prise initiale réalisée par Prince comme modèle. Il en résultait une transformation complète d’un paysage musical et d’une culture mainstream dont Prince était à la fois le meneur et l’élément perturbateur.

Certaines chansons d’Originals ont été des hits importants pour quelques artistes. “The Glamorous Life” de Sheila E. a été classée numéro 1 des charts dance en 1984 et l’énorme succès de “Manic Monday” a propulsé le single et l’album Different Light des Bangles à la deuxième place des classements pop. L’album de The Time Ice Cream Castle, qui contient le hit “Jungle Love”, est resté pendant 57 semaines dans le Billboard 200. En 1991, Martika a connu un succès international avec “Love… Thy Will Be Done”, classé dans le top 10 en France, Australie, au Royaume-Uni et aux USA. Originals lève le voile sur les origines de ces chansons familières aux côtés d’extraits d’albums tels “Make-Up”, écrite pour Vanity 6, “Baby, You’re a Trip” pour Jill Jones et “You’re My Love” composée pour Kenny Rogers. L’album contient également la majestueuse version originale de Prince de “Nothing Compares 2 U”, enregistrée en 1984 et parue en single en 2018.

 

Titre Première parution (Artiste: Album – année)

Année de l’enregistrement de la version proposée dans Originals

1. Sex Shooter  Apollonia 6: Apollonia 6 – 1984

1983

2. Jungle Love The Time: Ice Cream Castle – 1984

1983

3. Manic Monday The Bangles: Different Light – 1985

1984

4. Noon Rendezvous Sheila E.: The Glamorous Life – 1984

1984

5. Make-Up Vanity 6: Vanity 6 – 1982

1981

6. 100 MPH  Mazarati: Mazarati – 1986

1984

7. You’re My Love Kenny Rogers: They Don’t Make Them Like They Used To – 1986

1982

8. Holly Rock  Sheila E.: Krush Groove (OST) – 1985

1985

9. Baby, You’re a Trip Jill Jones: Jill Jones – 1987

1982

10. The Glamorous Life  Sheila E.: The Glamorous Life – 1984

1983

11. Gigolos Get Lonely Too The Time: What Time Is It? – 1982

1982

12. Love… Thy Will Be Done Martika: Martika’s Kitchen – 1991

1991

13. Dear Michaelangelo Sheila E.: Romance 1600 – 1985

1985

14. Wouldn’t You Love to Love Me? Taja Sevelle: Taja Sevelle – 1987

1981

15. Nothing Compares 2 U The Family: The Family – 1985

1984

 


Sheila E 2017

Sheila E. reprend Marvin Gaye, Funkadelic, Prince et Curtis Mayfield sur son nouvel album

Quatre ans après la sortie d’ICON, Sheila E. sera prochainement de retour avec un nouvel album intitulé ICONIC. Financé par les internautes via le système du crowdfunding, ce disque réunira 14 reprises de titres engagés funk, soul et pop.

” je voulais créer un projet qui reflète ces temps difficiles tout en mettant en avant la musique du passé”, explique Sheila E. sur le site de PledgeMusic. La batteuse a choisi de réinterpréter des classiques de Sly and the Family Stone, Stevie Wonder, Parliament/Funkadelic, Marvin Gaye, Curtis Mayfield, Donny Hathaway, mais aussi des compositions de Prince, Burt Bacharach et Hal David et des Beatles en compagnie de Ringo Starr. Tracklisting prévisionnel ci-dessous.

Tracklisting

1. “Everyday People” featuring Freddie Stone (Sly and the Family Stone)
2. “Come Together” featuring Ringo Starr (The Beatles)
3. “One Nation Under A Groove / Mothership Connection” (Parliament/Funkadelic)
4. “Jesus Children Of America” featuring Israel Houghton (Stevie Wonder)
5. “America” featuring Candy Dulfer (Prince)
6. “Inner City Blues / Trouble Man” (Marvin Gaye)
7. “Funky National Anthem”
8. “The Ghetto” (Donny Hathaway)
9. “Pusherman” (Curtis Mayfield)
10. “Blackbird” (The Beatles)
11. “Respect Yourself” (The Staple Singers)
12. “What The World Needs Now” (Burt Bacharach)
13. “Yes We Can Can” (Les McCann)
14. James Brown Medley


Prince BET Tribute

Vidéo : Prince BET Tribute feat. Stevie Wonder, Sheila E., Maxwell, Erykah Badu & Janelle Monae

Dimanche soir, la 16ème cérémonie des BET Awards a rendu hommage à Prince avec un plateau de rêve. Accompagnés par The Roots, Erykah Badu et Bilal ont tout d’abord respectivement repris “The Ballad of Dorothy Parker” et “The Beautiful Ones”, suivis par Stevie Wonder et Tori Kelly avec “Take Me With U”, puis prolongé par le “Purple Rain” de Jennifer Hudson et une relecture émouvante de “Nothing Compares 2 U” par Maxwell.

Également présente à ce tribute, Janelle Monae a interprété un medley comprenant “Delirious”, “Pop Life”, “Kiss” et “I Would Die 4 U”. Sheila E. a clôturé cet hommage en compagnie d’anciens membres du NPG (dont Jerome Benton, Shelby Johnson, Greg Boyer et Morris Hayes) dans une performance de huit minutes incluant “Housequkae”, “Erotic City”, “Let’s Work”, “A Love Bizarre”, “America”, “U Got the Look”, “The Glamorous Life” et “Baby I’m A Star”.

Performances disponibles ci-dessous.


Prince+BET+Awards+2010

D’Angelo, Sheila E. et Janelle Monae rendront hommage à Prince aux BET Awards

D’Angelo, Sheila E., Janelle Monae, The Roots et bien d’autres rendront hommage à Prince lors de la 16ème cérémonie des BET Awards qui se tiendra à Los Angeles le 26 juin prochain.

Après s’être moqué du tribute de Madonna à Prince sur les réseaux sociaux, BET rendra à son tour hommage au génie de Minneapolis. “Ouais, on a vu ça. Ne vous inquiétez pas, on s’occupe de vous”, avait tweeté la chaîne américaine quelques minutes après la performance de la Queen of Pop.

“Toute personne qui veut rendre hommage à Prince est la bienvenue”, avait répondu Madonna sur sa page instagram.Quelque soit votre âge, votre sexe ou votre couleur de peau. Si vous l’aimiez et qu’il vous a inspiré, alors montrez-le !!!! J’adore Prince pour toujours. “

Cette cérémonie accueillera également des performances d’Alicia Keys et Maxwell.

Une vidéo publiée par BET Networks (@bet) le

 


Prince+Sheila+E

Vidéo : Prince aux Alma Awards 2007

Il y a 9 ans jour pour jour, Prince investissait la scène des Alma Awards pour une performance aux accents latino en compagnie de Grupo Fantasma, du NPG et de Sheila E. aux percussions. Au programme : une rare interprétation de “The Word”, “Get On The Boat” (3121), “Glamorous Life” et “A Love Bizarre”.


Sheila E Glamorous

“The Glamorous Life” de Sheila E. réédité en CD

Le 20 juin, The Glamorous Life, le premier album solo de Sheila E. paru en 1984 sera réédité en CD par le label Binge! Music. Neuf titres bonus (dont 4 variantes autour du morceau-titre) seront disponibles sur cette édition limitée d’une célèbre coproduction de la Starr Company, l’un des nombreux alias de Prince. Too Sexy !

Thanks Q !

Tracklisting

1. The Belle of St. Mark51hL2Vj0CzL
2. Shortberry Strawcake
3. Noon Rendez-vous
4. Oliver’s House
5. Next Time Wipe the Lipstick Off Your Collar
6. The Glamorous Life
7. Too Sexy [Bonus Track]
8. The Belle of St. Mark (7″ Version) [Bonus Track]
9. The Belle of St. Mark (Dance Remix) [Bonus Track]
10. Noon Rendezvous (7″ Version) [Bonus Track]
11. Oliver’s House (7″ Version) [Bonus Track]
12. The Glamorous Life (Part I) [Bonus Track]
13. The Glamorous Life (Part II) [Bonus Track]
14. The Glamorous Life (Club Edit) [Bonus Track]
15. The Glamorous Life (8minute Version) [Bonus Track]


Prince+Piano+And+A+Microphone_2016

Prince incinéré lors d’une cérémonie privée

Le corps de Prince a été incinéré samedi lors d’une cérémonie privée organisée dans ses studios de Paisley Park situés près de Minneapolis.

Il y a quelques heures, Prince a été célébré par un petit groupe de personnes qu’il aimait le plus: sa famille, ses amis et ses musiciens, au cours d’une belle cérémonie privée destinée à lui dire au revoir avec amour” a indiqué sa représentante.

A cette heure, nous demandons vos bénédictions et prières de confort pour sa famille et ses amis proches“.

La liste des personnes qui ont assisté à cette cérémonie n’a pas été communiquée mais sa sœur Tyka Nelson, son beau-frère Maurice Philipps et ses amis Sheila E. et Larry Graham ont été aperçus dans l’enceinte de Paisley Park. L’endroit où ses cendres reposeront restera privée.

Le public pourra lui rendre hommage lors d’une cérémonie dont la date sera révélée prochainement a précisé sa porte-parole Yvette Noel-Schure.

Certains fans qui s’étaient rassemblés à Paisley Park samedi sont repartis avec un souvenir de Prince. Des gens du staff princier dont sa danseuse Damaris Lewis ont émergés du complexe pour distribuer aux fans des boîtes violettes rondes renfermant photos, albums, programmes de tournée et albums du chanteur.

Tout comme les autorités, la porte-parole a indiqué que les causes de sa mort n’ont pas encore été déterminées et que les résultats de l’autopsie réalisée vendredi ne seront pas connus avant au moins quatre semaines.

Agé de 57 ans, Prince est mort soudainement jeudi dans ses studios de Paisley Park.

Prince Death

Sheila E. réconforte un fan à la sortie de Paisley Park samedi 23 avril. Photo :  Jeff Baenen


032815-shows-bgr-show-highlights-badu-janelle

Video : “Black Girls Rock !” feat. Erykah Badu, Jill Scott, Sheila. E. et Kathy Sledge

Samedi 5 avril, le show Black Girls Rock ! diffusé sur la chaîne BET a regroupé un line-up 100% féminin autour d’Erykah Badu, Jill Scott, Sheila. E., Lalah Hathaway, Kathy Sledge, Estelle et bien d’autres pour une soirée spéciale émaillée de performances live et de medleys exclusifs.

Pour découvrir les plus grands moments de la soirée, cliquez ci-dessous et sélectionnez les performances en cliquant sur les icônes figurant en bas de l’écran.

 

 


RosieGaines+Prince

Les artistes se mobilisent pour Rosie Gaines

Rosie Gaines, l’ancienne choriste de Prince que l’on peut entendre sur des tubes comme “Diamonds & Pearls” ou “Gett Off”, est mal-en-point. Admise dans un hôpital californien pour une sérieuse infection aux jambes début décembre, la chanteuse souffre de diabète en plus d’autres maladies a révélé sa fille Latoya.

Pour lui venir en aide, un concert de soutien est organisé ce soir au Geoffrey Inner Circle d’Oakland.  Le guitariste Levi Seacer (ancien membre du NPG), le claviériste Eugene Blacknell (Con Funk Shun), le chanteur guitariste Wilton Raab (Graham Central Station), D’Wayne Wiggins (Tony! Toni! Toné!) et le batteur Joey Truso ont déjà confirmé leur participation ainsi que de nombreuses chanteuses comme Brenda Vaughn ou Maxine Jones (En Vogue). En apprenant l’état de la chanteuse, Prince et Sheila E. ont également apporté leur aide.

Une collecte de fonds vient également d’être lancée sur Indiegogo et les internautes sont invités à acheter ses albums sur amazon et iTunes pour la soutenir. Rendez-vous sur sa page facebook  pour en savoir plus.


SheilaE+Concert+Courbevoie

Sheila E. en concert à Courbevoie le 2 avril

Deux ans après son passage au New Morning, Sheila E. sera de retour en France le 2 avril prochain pour un concert au festival Chorus des Hauts-de-Seine. La légendaire percussionniste défendra son dernier opus Icon sur la scène de l’Espace Carpeaux à Courbevoie. Cliquez ici pour réserver vos billets.


Retour en haut ↑