Prince Montreux 2013

Le Montreux Jazz Festival en série documentaire

La minisérie documentaire They all came out to Montreux - La folle histoire du Montreux Jazz Festival retrace la formidable épopée de Claude Nobs et du légendaire Montreux Jazz Festival. Réalisée par Oliver Murray, produite par BMG et Beyond TNC, elle compte trois épisodes d’une heure chacun et sera diffusée en première mondiale le 20 mars 2022 à 20h45 sur RTS 2, puis mise en ligne sur PlaySuisse et distribuée à l’étranger — la distribution française n’est pas encore d’actualité.

Cette coproduction internationale repose en majeure partie sur des images inédites issues des archives audiovisuelles de Montreux Sounds, de la Radio Télévision Suisse et de la Fondation du Festival de Jazz de Montreux. Riche de plus de 70 performances, cette formidable série aligne des extraits live et des témoignages de (ente autres) Ray Charles, Miles Davis, Aretha Franklin, Gilberto Gil, Buddy Guy, Herbie Hancock, Alicia Keys, Questlove, Quincy Jones, John McLaughlin, Marcus Miller, Nina Simone et Prince, avec l’hommage rendu sur scène lors de son ultime performance au festival en 2013.

Découvrez la bande-annonce de They all came out to Montreux - La folle histoire du Montreux Jazz Festival.

(Crédit photo : Montreux Jazz Festival/Marc Ducrest/Keystone)


Blues Brothers Aykroyd

Les 40 ans de The Blues Brothers au Festival CineComedies

Au milieu des années 1970, Dan Aykroyd faisait partie de la troupe de théâtre Second City au Canada. Jim Belushi était membre de la même troupe à Chicago. Grands fans de soul et de rhythm’n’blues, tous deux mettent au point le numéro de Jake et Elwood sur scène et sont surnommés The Blues Brothers par le compositeur Howard Shore. Leurs performances sont bientôt adaptées avec succès dans l’émission TV Saturday Night Live, avant que John Landis ne porte leurs aventures musicales au grand écran.

Cette fois, Jake et Elwood sont entourés de véritables légendes de la musique noire. « Aujourd’hui encore, on me demande comment nous avons réussi à obtenir Ray Charles, James Brown, Aretha Franklin, Cab Calloway et toutes ces légendes de la musique noire dans le film », s’étonne John Landis. « C’était très simple : tous ces musiciens ne travaillaient pas à l’époque. » « The Blues Brothers a donné à tous ces géants de la soul une nouvelle exposition face à la jeune génération », commente de son côté Dan Aykroyd. « Le rôle des Blues Brothers était celui d’un promoteur. Le public savait que Ray Charles, James Brown, Cab Calloway et les autres étaient toujours là et nôtre tâche était de leur rendre la lumière. »

Jeudi 1er octobre, la troisième édition du Festival CineComedies célébrera à Lille les 40 ans de la sortie en salles de The Blues Brothers. Au programme de cette soirée spéciale : une projection en plein air gratuite du film en version restaurée sur l’esplanade de la Gare Saint-Sauveur, précédée d’une animation musicale en fanfare, de jeux et d’autres surprises.

Informations

 


rock_roll_011_ray_charles

Ray Charles en coffret vinyle mono

Le 23 septembre, Rhino fêtera le 86ème anniversaire de Brother Ray avec Ray Charles : The Atlantic Years In Mono, un nouveau coffret vinyle comprenant les mixes mono de sept albums d’exceptions réalisés pour Atlantic Records. Les albums suivants ont été remasterisés à partir des bandes masters mono analogiques afin de restituer l’expérience d’écoute de l’époque, lorsque les fans écoutaient les disques sur leur platine, dans les jukeboxes  ou à la radio : Ray Charles (1957), The Great Ray Charles (1957), Yes, Indeed! (1958), What’d I Say (1959), The Genius Of Ray Charles (1959), The Genius After Hours (1961) et The Genius Sings The Blues (1961).

Chaque album a été pressé sur vinyle audiophile 180-grammes avec des pochettes reproduisant fidèlement les artworks originaux. Le coffret contient également un livret relié comprenant des photographies signées Lee Friedlander, alors photographe officiel d’Atlantic, et un livret rédigé par David Ritz, biographe de Ray Charles.

Le contenu de Ray Charles : The Atlantic Years In Mono s’ouvre avec le premier album éponyme de Ray Charles sorti en 1957 et contenant les singles “I’ve Got A Woman,” “A Fool For You,” “Maryann” et “Drown In My Own Tears.” The Great Ray Charles, l’album suivant, a été publié quelques mois plus tard. Il s’agit du premier album jazz de Ray Charles comprenant le titre “The Ray,” une chanson composée avec son grand ami Quincy Jones. Dans Yes Indeed! (1958), Ray Charles utilise pour la première fois l’enregistrement huit-pistes pour la création des mémorables “Blackjack,” “Lonely Avenue” et “Leave My Woman Alone.”

Ray-Charles-The-Atlantic-Years-In-Mono-768x768En 1959, Ray Charles est parvenu à toucher un public encore plus large grâce à deux nouveaux classiques :  What’d I Say et The Genius of Ray Charles. Diffusé simultanément sur les radios R&B et mainstream, le morceau-titre du premier est devenu son premier succès du Top 10 et son premier disque d’or. “What’d I Say” est aujourd’hui considérée comme une des chansons les plus importantes de l’histoire de la musique. Rolling Stone l’a classée en 10ème position des “500 plus grandes chansons rock and roll de tous les temps”. L’album suivant, récompensé par le Grammy Award de la meilleure performance vocale, voit Ray Charles accompagné d’un grand orchestre sur “It Had To Be You”, “Come Rain Or Come Shine” et “Let The Good Times Roll,” récompensé par le Grammy de la meilleure performance Rhythm & Blues.

The Genius After Hours et The Genius Sings the Blues sont les deux derniers albums du coffret. Le premier contient des chansons inédites enregistrées en 1956 lors des séances de The Great Ray Charles, dont “Ain’t Misbehavin’” et “Charlesville.” The Genius Sings the Blues est une compilation de chansons  enregistrées au cours des deux premières années de Ray Charles sur Atlantic. Elles témoignent de sa progression artistique avec des standards comme “(Night Time) Is The Right Time”  et “I’m Movin’ On.”

Tracklisting

RAY CHARLES (1957)
Side One
1.    “Ain’t That Love”
2.    “Drown In My Own Tears”
3.    “Come Back Baby”
4.    “Sinner’s Prayer”
5.    “Funny (But I Still Love You)”
6.    “Losing Hand”
7.    “A Fool For You”
Side Two
1.    “Hallelujah I Love Her So”
2.    “Mess Around”
3.    “This Little Girl Of Mine”
4.    “Mary Ann”
5.    “Greenbacks”
6.    “Don’t You Know”
7.    “I Got A Woman”

THE GREAT RAY CHARLES (1957)
Side One
1.    “The Ray”
2.    “My Melancholy Baby”
3.    “Black Coffee”
4.    “There’s No You”
Side Two
1.    “Doodlin’”
2.    “Sweet Sixteen Bars”
3.    “I Surrender Dear”
4.    “Undecided”

YES INDEED! (1958)
Side One
1.    “What Would I Do Without You”
2.    “It’s All Right”
3.    “I Want To Know”
4.    “Yes, Indeed!”
5.    “Get On The Right Track Baby”
6.    “Talkin’ ‘Bout You”
7.    “Swanee River Rock (Talkin’ ‘Bout That River)”
Side Two
1.    “Lonely Avenue”
2.    “Blackjack”
3.    “The Sun’s Gonna Shine Again”
4.    “I Had A Dream”
5.    “I Want A Little Girl”
6.    “Heartbreaker”
7.    “Leave My Woman Alone”

WHAT’D I SAY (1959)
Side One
1.    “What’d I Say – Part I & II”
2.    “Jumpin’ In The Mornin’”
3.    “You Be My Baby”
4.    “Tell Me How Do You Feel”
5.    “What Kind Of Man Are You?”

Side Two
1.    “Rockhouse – Part I & II”
2.    “Roll With My Baby”
3.    “Tell All The World About You”
4.    “My Bonnie”
5.    “That’s Enough”

THE GENIUS OF RAY CHARLES (1959)
Side One
1.    “Let The Good Times Roll”
2.    “It Had To Be You”
3.    “Alexander’s Ragtime Band”
4.    “Two Years Of Torture”
5.    “When Your Lover Has Gone”
6.    “Deed I Do”

Side Two
1.    “Just For A Thrill”
2.    “You Won’t Let Me Go”
3.    “Tell Me You’ll Wait For Me”
4.    “Don’t Let The Sun Catch You Cryin’”
5.    “Am I Blue”
6.    “Come Rain Or Come Shine”
THE GENIUS AFTER HOURS (1961)
Side One
1.    “The Genius After Hours”
2.    “Ain’t Misbehavin’”
3.    “Dawn Ray”
4.    “Joy Ride”

Side Two
1.    “Hornful Soul”
2.    “The Man I Love”
3.    “Charlesville”
4.    “Music, Music, Music”

THE GENIUS SINGS THE BLUES (1961)
Side One
1.    “Early In The Mornin’”
2.    “Hard Times (No One Knows Better Than I)”
3.    “The Midnight Hour”
4.    “The Right Time”
5.    “Feelin’ Sad”
6.    “Ray’s Blues”
Side Two
1.    “I’m Movin’ On”
2.    “I Believe To My Soul”
3.    “Nobody Cares”
4.    “Mr. Charles’ Blues”
5.    “Some Day Baby”
6.    “I Wonder Who”


MAS_marvin_gaye_-_live_at_montreux..._s01-ingested

Vidéo : “More Than Jazz”, 50 ans de Montreux Jazz Festival

Dimanche 3 juillet, Arte a diffusé le documentaire More Than Jazz à l’occasion de la 50ème édition du Montreux Jazz Festival. Ce témoignage signé Christophe Abric et Guillaume Delapièrre proposera une foule d’archives filmées depuis 1967 lors du prestigieux rendez-vous annuel sur les rives du Lac Léman.

Basé sur ces archives classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce documentaire propose 52 minutes de performances live et permet de visionner de nombreux extraits des temps forts du festival en compagnie (entre autres) d’Herbie Hancock, Quincy Jones, Monty Alexander, Nina Simone, Miles Davis, Marvin Gaye, David Bowie, Etta James, Santana, Al Jarreau, Les McCann & Eddie Harris, Ray Charles

More Than Jazz est à voir (ou à revoir) dans la vidéo ci-dessus.


montreux-jazz

“More Than Jazz”, le documentaire du Montreux Jazz Festival sur Arte

Dimanche 3 juillet, Arte diffusera le documentaire More Than Jazz à l’occasion de la 50ème édition du Montreux Jazz Festival. Ce témoignage signé Christophe Abric et Guillaume Delapièrre proposera une foule d’archives filmées depuis 1967 lors du prestigieux rendez-vous annuel sur les rives du Lac Léman.

Basé sur ces archives classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce documentaire proposant 52 minutes de performances live permettra de visionner de nombreux extraits des temps forts du festival en compagnie (entre autres) d’Herbie Hancock, Quincy Jones, Monty Alexander, Charles Bradley, Nina Simone, Miles Davis, Marvin Gaye, David Bowie, Etta James, Santana, Al Jarreau, Les McCann & Eddie Harris, Ray Charles

À vos postes !

More Than Jazz de Christophe Abric et Guillaume Delapièrre – Diffusion sur Arte le dimanche 3 juillet à 00h25.

 


Soul Fever

Concours : Gagnez 15 coffrets “Soul Fever” ! (terminé)

En partenariat avec Wagram Music, Funk★U vous offre possibilité de gagner 15 coffrets 4-CDs Soul Fever !

Des racines du genre en passant par ses incontournables, ses perles méconnues et ses développements contemporains, la compilation Soul Fever retrace plus d’un demi-siècle de soul music en 60 titres réunis sur 4-CDs compilés par l’équipe de Funk★U.

Regroupée sur quatre volumes thématiques (The Roots of Soul, Classic Soul, Deep Soul et Modern Soul), cette sélection réunit les pionniers de la soul (Ray Charles, Nina Simone, Jackie Wilson, Joe Tex…), ses maîtres absolus (James Brown, Stevie Wonder, Otis Redding, Marvin Gaye, Aretha Franklin…) et ses flamboyants héritiers (Jamie Lidell, Alice Russell, Nicole Willis, Bilal…).

Pour remporter votre exemplaire, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le vendredi 9 octobre minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

    • Quel est le titre de la précédente compilation réalisée par Funk★U pour le label Wagram Music ?

concours terminé ! La bonne réponse était GROOVE REVOLUTION.

 

Soul Fever 3d

Tracklisting

CD 1 Roots of Soul

  1. Ray Charles               I Got a Woman
  2. James Brown            Please Please Me
  3. Nina Simone             My Baby Just cares for Me
  4. Jackie Wilson            Reet Petite
  5. Joe Tex                       Cut it Out  
  6. The Miracles             Shop Around
  7. Etta James                 I Just Want To Make Love To You
  8. The Mar-Kays           Last Night
  9. Lee Dorsey                Ya Ya
  10. Lou Rawls                  See See Rider
  11. Aretha Franklin        Try a Little Tenderness
  12. Wilson Pickett           If You Need Me
  13. The Temptations      Check Yourself
  14. Little Willie John     I’m Shakin’
  15.  The Drifters & Clyde McPhatter    Money Honey

CD2 Classic Soul

  1. Booker T & the MG’s     Green Onions
  2. Otis Redding                   These Arms of Mine
  3. James Brown                  Try Me
  4. Barrett Strong                 Money (That’s Wat I Want)
  5. The Contours                  Do You Love Me
  6. The Isley Brothers         Shout !
  7. Carla Thomas                 Gee Whiz !   
  8. Marvin Gaye                  A Stubborn Kind of Fellow
  9. Ben E . King                   Stand By Me
  10. Sam Cooke                     Twistin’ the Night Away              
  11. Stevie Wonder               Fingertips (pt 1)
  12. The Drifters                  Save the Last Dance for Me
  13. The Impressions          Gypsy Woman
  14. Eddie Floyd                   Knock on Wood              
  15. Ike & Tina Turner        I’ve Been Loving You Too Long

 

CD3 Deep Soul

  1. Bettye Swann             A Change Is Gonna Come
  2. Gil Scott-Heron         Save the Children
  3. Aaron Neville             Hercules
  4. Betty Wright              Clean Up Woman
  5. Camille Yarbrough    Take Yo’ Praise
  6. Latimore                      Let’s Straighten It Out
  7. Clarence Reid             Nobody But You Babe
  8. Gwen McRae             Rockin’ Chair
  9. Don Julian & The Larks   Message From a Black Man
  10. Millie Jackson            Tell Her It’s Over 
  11. Betty Padgett             It Would Be a Shame     
  12. Darondo                   Listen To My Soul
  13. The Commodores    I Know I’m Losing You
  14. Millie Jackson         Hurts So Good 
  15. Al Jarreau                 Lean on Me 

 

CD4 Modern Soul

  1. Shawn Lee               Jigsaw (featuring Nicole Willis) 
  2. Jamie Lidell             Multiply
  3. Nicole Willis            Paint Me in the Corner 
  4. Alice Russell           Look Around the Corner
  5. Spanky Wilson       I’m Thankful
  6. Monophonics         Thinking Black
  7. The Heavy               How Do You Like Me Now ?
  8. Greyboy feat. Sharon Jones Got to Be a Love
  9. Belleruche                Scratch My Soul
  10. Bilal                           Back to Love 
  11. Jimi Tenor               Going for the Gold 
  12. Harleigh Blu          Casanova
  13. Speedometer feat. James Junior        Bad Note
  14. Omar                      There’s Nothing Like This feat. Pino Palladino
  15. Pete Kuzma High & Dry feat. Bilal            High & Dry

Disponible en écoute sur Deezer.


Soul Fever

Soul Fever “From Classic to Modern Soul” en 60 titres

Des racines du genre en passant par ses incontournables, ses perles méconnues et ses développements contemporains, la compilation Soul Fever retracera dès le 18 septembre plus d’un demi-siècle de soul music en 60 titres réunis sur 4-CDs compilés par l’équipe de Funk★U.

Regroupée sur quatre volumes thématiques (The Roots of Soul, Classic Soul, Deep Soul et Modern Soul), cette sélection réunit les pionniers de la soul (Ray Charles, Nina Simone, Jackie Wilson, Joe Tex…), ses maîtres absolus (James Brown, Stevie Wonder, Otis Redding, Marvin Gaye, Aretha Franklin…) et ses flamboyants héritiers (Jamie Lidell, Alice Russell, Nicole Willis, Bilal…). Tracklisting ci-dessous.

Soul Fever (Wagram Music). Disponible le 18 septembre en coffret 4-CDs et version digitale.


Disponible en écoute sur Deezer.

Soul Fever Sticker

CD 1 Roots of Soul

  1. Ray Charles               I Got a Woman
  2. James Brown            Please Please Me
  3. Nina Simone             My Baby Just cares for Me
  4. Jackie Wilson            Reet Petite
  5. Joe Tex                       Cut it Out  
  6. The Miracles             Shop Around
  7. Etta James                 I Just Want To Make Love To You
  8. The Mar-Kays           Last Night
  9. Lee Dorsey                Ya Ya
  10. Lou Rawls                  See See Rider
  11. Aretha Franklin        Try a Little Tenderness
  12. Wilson Pickett           If You Need Me
  13. The Temptations      Check Yourself
  14. Little Willie John     I’m Shakin’
  15.  The Drifters & Clyde McPhatter    Money Honey

CD2 Classic Soul

  1. Booker T & the MG’s     Green Onions
  2. Otis Redding                   These Arms of Mine
  3. James Brown                  Try Me
  4. Barrett Strong                 Money (That’s Wat I Want)
  5. The Contours                  Do You Love Me
  6. The Isley Brothers         Shout !
  7. Carla Thomas                 Gee Whiz !   
  8. Marvin Gaye                  A Stubborn Kind of Fellow
  9. Ben E . King                   Stand By Me
  10. Sam Cooke                     Twistin’ the Night Away              
  11. Stevie Wonder               Fingertips (pt 1)
  12. The Drifters                  Save the Last Dance for Me
  13. The Impressions          Gypsy Woman
  14. Eddie Floyd                   Knock on Wood              
  15. Ike & Tina Turner        I’ve Been Loving You Too Long

 

CD3 Deep Soul

  1. Bettye Swann             A Change Is Gonna Come
  2. Gil Scott-Heron         Save the Children
  3. Aaron Neville             Hercules
  4. Betty Wright              Clean Up Woman
  5. Camille Yarbrough    Take Yo’ Praise
  6. Latimore                      Let’s Straighten It Out
  7. Clarence Reid             Nobody But You Babe
  8. Gwen McRae             Rockin’ Chair
  9. Don Julian & The Larks   Message From a Black Man
  10. Millie Jackson            Tell Her It’s Over 
  11. Betty Padgett             It Would Be a Shame     
  12. Darondo                   Listen To My Soul
  13. The Commodores    I Know I’m Losing You
  14. Millie Jackson         Hurts So Good 
  15. Al Jarreau                 Lean on Me 

 

CD4 Modern Soul

  1. Shawn Lee               Jigsaw (featuring Nicole Willis) 
  2. Jamie Lidell             Multiply
  3. Nicole Willis            Paint Me in the Corner 
  4. Alice Russell           Look Around the Corner
  5. Spanky Wilson       I’m Thankful
  6. Monophonics         Thinking Black
  7. The Heavy               How Do You Like Me Now ?
  8. Greyboy feat. Sharon Jones Got to Be a Love
  9. Belleruche                Scratch My Soul
  10. Bilal                           Back to Love 
  11. Jimi Tenor               Going for the Gold 
  12. Harleigh Blu          Casanova
  13. Speedometer feat. James Junior        Bad Note
  14. Omar                      There’s Nothing Like This feat. Pino Palladino
  15. Pete Kuzma High & Dry feat. Bilal            High & Dry

Ray Charles Olympia

Ray Charles “Live at L’Olympia”

Dix ans après la disparition de Ray Charles, Sun Records/Wagram recycle en CD et DVD sa dernière prestation parisienne à l’Olympia, le 22 novembre 2000. La voix de Ray Charles est fatiguée, mais jamais lasse. Au contraire, elle raisonne plus que jamais débarrassée pour un soir d’un orchestre à cordes lourdingue, bloqué à Lisbonne à cause d’une grève. Amusé par l’idée de se produire en quartet comme au bon vieux temps, Ray Charles s’égare parfois lorsqu’il improvise, mais il semble tellement s’amuser sur son synthétiseur Yamaha hors d’âge. Un dernier voyage haletant d’un peu plus d’une heure au coeur d’une autre Amérique, celle de la ségrégation raciale des années 1960 et du rhythm’n'blues.

Ray Charles Live at L’Olympia *** (Sun Records/Wagram). CD/DVD Disponible.


Soul Music 02c

“Soul Music 02″, 50 classiques soul en version digitale

Avis aux amateurs de soul music et de contenu numérique : Disponible sur iTunes, la compilation digitale Soul Music 02, 50 Hits From The Early Years propose une sélection de 50 standards du genre enregistrés par ses plus illustres représentants (James Brown, Marvin Gaye, Solomon Burke, Ray Charles, Sam Cooke, Aretha Franklin, Smokey Robinson…). L’occasion de replonger dans les premières années de la soul music tout en restant connecté !

Tracklisting :

Ben E. King Spanish Harlem

Esther Phillips Try Me

Etta James At Last

Ray Charles Georgia On My Mind

Little Stevie Wonder Ain’t That Love

The Supremes With Diana Ross Buterred Popcorn

James Brown I’ll Go Crazy

Frankie Valli & The Four Seasons Big Girls Don’t Cry

Jerry Butler & The Impressions For Your Precious Love

Aretha Franklin I Apologize

Gladys Knight & The Pips Every Beat Of My Heart

Sam Cooke You Send Me

Solomon Burke I’m Hanging Up My Heart for You

Benny Spellman Lipstick Traces (On A Cigarette)

Mary Wells You Beat Me To The Punch

The Everly Brothers All I Have To Do Is Dream

The Platters Only You

Brook Benton So Many Ways

The Shirelles Will You Love Me Tomorrow

The Marvelettes Beechwood 4-5789

Martha & The Vandellas Come And Get These Memories

The Clovers Love Potion No. 9

The Coasters Down In Mexico

The Miracles Mickey’s Monkey

Etta James I Just Want To Make Love To You

Ike & Tina Turner I’m Jealous

Jimmy Ruffin Don’t Feel Sorry For Me

The Contours Do You Love Me

Quincy Jones Soul Bossa Nova

Ben E. King & The Drifters This Magic Moment

B.B. King Sweet Little Angel

Little Willie John Fever

Jackie Wilson To Be Loved

LaVern Baker Soul On Fire

Ray Charles It Had To Be You

Smokey Robinson & The Miracles I’ve Got You Under My Skin

The Teddy Bears To Know Him Is To Love Him

Dinah Washington What A Diff’rence A Day Makes

Gene Chandler Duke Of Earl

Barrett Strong Misery

Lee Andrews & The Hearts Teardrops

Clyde McPhatter A Lover’s Question

James Brown I Want You So Bad

Sam Cooke Bring It On Home To Me

Tommy Edwards It’s All In The Game

The Supremes With Diana Ross Your Heart Belongs To Me

The Shirelles Mama Said

Jackie Wilson That’s Why (I Love You So)

Aretha Franklin I’m Sitting On Top Of The World

Marvin Gaye How Deep Is The Ocean (How High Is The Sky)


Ray Charles Olympia

Le dernier concert de Ray Charles à L’Olympia en CD/DVD le 13 octobre

Ray Charles Olympia

Le 22 novembre 2000, Ray Charles donnait son dernier concert français à l’Olympia. Un concert très spécial dans la mesure où cette rare performance acoustique fut donnée en compagnie d’un trio basse, batterie, guitare, chose qui n’était plus arrivé depuis près de cinquante ans, à l’époque où Ray Charles jouait encore dans les clubs. Le 13 octobre, Live à L’Olympia sera réédité via Sun Records/Wagram en format CD/DVD. L’occasion parfaite de célébrer le 10ème anniversaire de la disparition de la légende de la soul.


“Soul Music : 50 Hits From The Early Years”, 50 standards soul à (re)découvrir en digital

Avis aux amateurs de soul music et de contenu numérique : Disponible sur iTunes, la compilation digitale Soul Music : 50 Hits From The Early Years propose une sélection de 50 standards du genre enregistrés par ses plus illustres représentants (James Brown, Marvin Gaye, Otis Redding, The Impressions, Solomon Burke, Ray Charles, The Temptations, Sam Cooke, Aretha Franklin, Nina Simone…). L’occasion de replonger dans les premières années (en l’occurrence de 1959 à 1962) de la soul music tout en restant connecté.

Soul Music : Music of the Early Years (Wagram Music) 5€99. Disponible sur iTunes

Tracklisting

1 BOOKER T. & THE MG’S Green Onions
2 OTIS REDDING These Arms Of Mine
3 SAM COOKE Wonderful World
4 BEN E. KING Stand By Me
5 MARVIN GAYE That Stubborn Kinda Fellow
6 JAMES BROWN Try Me
7 CARLA THOMAS Gee Whiz
8 THE TEMPTATIONS Oh Mother Of Mine
9 LITTLE STEVIE WONDER Sunset
10 ARETHA FRANKLIN Rough Lover
11 ETTA JAMES Something’S Got A Hold Of Me
12 RAY CHARLES I Got A Woman
13 THE IMPRESSIONS Grow Closer Together
14 SOLOMON BURKE Down In The Valley
15 THE DRIFTERS Save The Last Dance For Me
16 GLADYS KNIGHT & THE PIPS Letter Full Of Tears
17 IKE & TINA TURNER Poor Fool
18 SAM & DAVE I Need Love
19 RUFUS THOMAS It’S Aw’Right
20 THE MIRACLES Shop Around
21 THE MARVELETTES Playboy
22 ERNIE K-DOE Mother In Law
23 GENE MCDANIELS A Hundred Pounds Of Clay
24 SAM COOKE Chain Gang
25 DIONNE WARWICK Don’T Make Me Over
26 MARY WELLS The One Who Really Loves You
27 ESTHER PHILLIPS Release Me
28 KING CURTIS Soul Twist
29 THE CHANTELS Look In My Eyes
30 THE COOKIES Chains
31 THE RONETTES Baby I Love You
32 THE SUPREMES Let Me Go The Right Way
33 JOE TEX Yum Yum Yum
34 BOOKER T & THE MG’S Behave Yourself
35 THE IMPRESSIONS Gypsy Woman
36 THE MARVELETTES Please Mr. Postman
37 MARVIN GAYE Let Your Conscience Be Your Guide
38 THE SUPREMES I Want A Guy
39 CARLA THOMAS A Love Of My Own
40 THE TEMPTATIONS Dream Come True
41 NINA SIMONE My Baby Just Cares
42 SAM & DAVE No More Pain
43 LITTLE STEVIE WONDER Fingertips
44 JAMES BROWN Please, Please, Please
45 ARETHA FRANKLIN Try A Little Tenderness
46 RAY CHARLES Hit The Road Jack
47 SOLOMON BURKE Cry To Me
48 THE MIRACLES You’Ve Really Got A Hold On Me
49 RUFUS THOMAS The Dog
50 THE MAR-KEYS Last Night

Maceo 2

Maceo Parker “L’idée est d’entretenir la flamme”

Maceo Parker, un fonctionnaire du funk ? On était tentés de le défendre, pleins de souvenirs émus de ses shows à Lille en 2009 et à Enghien en 2011. Pourtant, cette année à Solidays, difficile d’oublier les termes employés par le rédacteur en chef de Funk-U pour qualifier le concert du saxophoniste à Jazz à La Villette fin 2011. Pour cause : Maceo semble servir la même soupe à peine réchauffée à chaque fois. Toujours accompagné de Bruno Speight, Rodney “Skeet” Curtis (Funkadelic) et de ceux qui prêtèrent main forte pour “Funkoverload » et autres « School’s In », le saxophoniste joue encore et toujours les standards de ceux qu’il a fréquenté ou adoré (« Make it Funky », « P-Funk », « Stand By Me », « Pass The Peas »…), sans presque jamais proposer ses propres créations. Musicalement le concert tient bien évidement la route, mais on a du mal à comprendre pourquoi le funk de Maceo s’est aseptisé à ce point. Il aura, bien sûr, le soutien du public, mais on se demande encore s’il n’y a pas chez le souffleur une sorte de timidité triste envers sa propre musique. Nous aurions pu lui demander après le concert, mais la teneur de la discussion fut à l’image de sa prestation : lisse et frustrante. Une discussion à l’image de son show…

*******

Funk-U : Ça vous surprend de jouer sur un festival « grand public » ?

Maceo Parker : Je ne dirais pas que je suis surpris, je fais ce que je fais depuis longtemps. Ça a été prouvé que les gens aiment ce qu’on fait. On fait la même chose à chaque fois, c’est mon identité, un mélange de jazz, de P-Funk, de George Clinton et de mes chansons, et parfois un peu de Ray Charles. Ça marche bien, on fait ça depuis très longtemps. Je suis très reconnaissant envers le public d’apprécier ce qu’on fait. Il y a longtemps que j’ai décidé de faire ce que fais aujourd’hui, ça me surprend parfois de pouvoir encore le faire, mais j’aime ça.

Pourquoi n’avoir pas fait jouer vos musiciens habituels sur vos deux derniers albums, alors qu’ils tournent encore avec vous ?

Car ce sont des projets spéciaux, avec le WDR Big Band, Soul Classics est la suite logique de mon album autour de Ray Charles (Roots & Grooves). C’était un projet excitant parce que ça m’a permis d’enregistrer du Ray Charles avec un Big Band, comme il le faisait lui même. Il faut que j’enregistre plus d’albums avec mon groupe, je ne sais pas encore comment, mais il faut qu’on le fasse.

 

Maceo+Parker_Paris_2013_2Fred Wesley nous a dit qu’il était heureux que les musiciens de James Brown aient chacun leur projet, pensez-vous la même chose ?

Bien sûr ! C’est une chose que j’ai évoqué il y a longtemps déjà. J’ai mis très longtemps a entamer une carrière solo. J’ai suffisamment remercié James Brown de m’avoir permis de me faire un nom, tout le monde me voulait ensuite. Dans chaque pays, il y a des gens qui imitent James Brown et maintenant des gens qui imitent Maceo. L’idée, c’est d’entretenir la flamme, il y a plein de moyens de le faire. Parfois j’ai l’impression de ne pas assez prononcer son nom, James Brown, parce que je parle beaucoup de Ray Charles. James Brown m’a repéré et m’a aidé dans ma carrière.

Quelle fut la différence entre travailler avec James Brown et avec George Clinton ?

Pour George, la vie n’est rien d’autre qu’une fête, pas besoin d’uniforme. Parfois ses paroles sont comparables à ce qu’on pourrait entendre dans les vestiaires d’une équipe de foot. Georges s’en foutait puisque les gosses entendaient déjà des insanités à l’école et dans la rue. Un jour, un mec arrive et dis à George « Tu sais, j’adore les indiens, est ce que je peux porter une coiffe en plume sur scène ? – C’est cool, vas-y! » Ça n’arrivait pas avec James. On ne pouvais pas dire « J’adore les trains, je veux m’habiller comme un cheminot ? »… Avec James c’étaient les uniformes. Parfois on avait le droit de porter des couleurs différentes. C’était fun de bosser avec George, mais ça avait plus de sens pour moi de travailler avec James.

Quel fut le moment décisif de votre carrière ?

J’étais dehors, un soir. Le ciel était plein d’étoiles et je me suis dit « être un artiste de studio ou avoir mon propre groupe ? Il peut y avoir autant de groupes que d’étoiles dans le ciel. Si je ferme les yeux et que quelqu’un rajoute une étoile dans le ciel, je ne m’en rendrais même pas compte. Un de plus ou un de moins, les choses sont toujours OK. Peut-être que je peux être une de ces étoiles. » Je ne savais pas que j’allais faire ces trucs sur Ray Charles, mais c’était un de mes modèles, je l’écoute depuis que je suis petit. Que sa musique fasse aujourd’hui partie de mon show est une chose qui me surprend. Et maintenant, je tourne partout, des gens appellent leurs enfants Maceo en mon honneur. Il y a même une petite fille qui s’appelle Maceo. Ses parents voulaient donner mon nom à leur enfant quel que soit son sexe, parce qu’il étaient vraiment fans de moi. Je suis très heureux d’avoir intégré le groupe de James Brown, il m’a permis d’évoluer, mais maintenant, il y a plus de gens qui appellent leur enfants Maceo que de gens qui appellent leur enfant James, en hommage à James Brown. Je n’aurais jamais pu l’imaginer.

Propos recueillis par Noé Termine


Retour en haut ↑