Capture-d’écran-2014-10-14-à-17.29.11-620x350

James Brown à L’Olympia 1971 en CD intégral

Plus de deux ans après sa parution en triple vinyle à l’occasion du Disquaire Day 2014, la version intégrale du mythique concert de James Brown à L’Olympia 1971 est désormais disponible en CD. Une édition SHM-CD paper sleeve publiée au Japon de Love, Power, Peace propose les 28 titres d’une performance herculéenne en compagnie de l’équipe A des JB’s, avec Boosty Collins, son frère Phelps à la lead guitar, Fred Wesley et John “Jabo” Starks à la batterie.

Cette version restaurée comprend les premières parties de Vicki Anderson et Bobby Byrd (cover explosive de “Signed, Sealed, Delivered, I’m Yours”) plus un titre en studio, la ballade “Who Am I” (Bootsy à la basse, James Brown aux drums), intialement insérée pour compléter une des six faces d’un vinyle resté inédit pendant près de 43 ans. On découvre ainsi une éclatante version de “Sunny”, le standard de Bobby Heb revisité avec brio par le JB Orchestra, et surtout une performance présentée dans sa continuité, une suite infernale de changements de braquets où les downtempos les plus soyeux (“Try Me”, “Georgia On My Mind”) dérapent sans prévenir dans le hard-funk primal (“Give It Up Or Turnit A Loose”).

À noter également la parution simultanée de Get Down At The Apollo With The J.B.’s, qui reprend également au format SHM-CD paper sleeve le double-LP 180-grammes paru lors du Disquaire day 2016 du show inédit enregistré à l’Apollo de New York en 1972.

Ultime précision : ces éditions importées du Japon seront disponibles chez nos camarades de Gibert Joseph.

Informations

Tracklisting Love, Power, Peace

CD 1
1. IntroductionJames-Brown_Love-Power-Peace+LP
2. Brother Rapp
3. Ain’t It Funky Now
4. Georgia on My Mind
5. Sunny
6. Intro Bobby Byrd
7. Signed, Sealed, Delivered, I’m Yours
8. I Need Help (I Can’t Do It Alone)
9. Intro Vicki Anderson
10. Don’t Play That Song (You Lied)
11. Yesterday

CD 2
1. Break & Intro · Announcement
2. It’s a New Day
3. Bewildered
4. There Was A Time
5. Sex machine
6. Try Me
7. Papa’s Got a Brand New Bag / I Got You (I Feel Good) / I Got The Feelin
8. Give it Up Or Turnit a Loose
9. It’s a Man’s Man’s World
10. Who Am I
11. Please, Please, Please
12. Sex machine (Reprise)
13. Super Bad
14. Get Up, Get Into It, Get Involved
15. Soul Power
16. Get Up, Get Into It, Get Involved (Reprise)
17. Finale


Harts+2016

Vidéo : Harts “Power”

Pour fêter la sortie de son nouvel opus Smoke Fire Hope Desire qui sort aujourd’hui, Harts nous dévoile la vidéo de “Power”, un titre alliant rock et riffs funky qu’il a arrangé, composé, enregistré et produit lui-même dans ses studios de Melbourne.


Harts

Harts annonce la sortie d’un nouvel album

Deux ans après Daydreamer, Harts publiera son deuxième album Smoke Fire Hope Desire le 16 septembre prochain en association avec Dew Process/Universal Music Australia. Écrit, composé, enregistré et produit dans son home-studio de Melbourne, ce nouvel album renferme 14 titres dont les singles “Peculiar” et “Power” dévoilé le mois dernier.

Cette sortie sera accompagnée d’un documentaire intitulé A One Man Music Making Machine qui reviendra sur le processus d’enregistrement.

Pour la chanson “Power”, je voulais quelque chose de plus funky au niveau rythmique” explique le musicien australien dans le making of de « Power » visible ci-dessous. “Je me suis inspiré de Sly & The Family Stone, Stevie Wonder et même des Bee Gees, en rendant le tout plus agressif. Par le passé, j’avais pour habitude de commencer l’écriture de mes chansons par le tempo. Je m’installais à la batterie et j’expérimentais, puis j’ajoutais la basse ou les riffs de guitare. Du coup, l’enregistrement de “Power” était une sorte de retour en arrière pour moi.”

Smoke Fire Hope Desire est disponible en pré-commande en cd, vinyle et versions deluxe avec t-shirt, poster dédicacé et médiators sur le site de Harts.

Tracklisting :

1. Smoke (Intro)
2. Fear In Me
3. All Rise
4. Fire (Interlude)
5. Peculiar
6. Power
7. Deeper The Hole
8. Hope
9. Unfamiliar
10. Wisdom (Interlude)
11. Realize
12. Here I Go
13. Desire (Interlude)
14. Ain’t Too Far Gone


Harts

Audio : Harts “Power”

Deux ans après Daydreamer, Darren Hart aka Harts publiera prochainement son deuxième album intitulé Smoke Fire Hope Desire en partenariat avec Dew Process/Universal Music Australia. En attendant, le jeune multi-instrumentiste australien nous dévoile “Power”, un deuxième extrait accrocheur arrangé, composé, mixé et produit par ses soins. Découvrez également “Peculiar”, premier single soulful issu de ce nouvel opus dans le lecteur ci-dessous.


Capture d’écran 2014-10-14 à 17.29.11

James Brown “Love, Power, Peace”

Il aura fallu attendre 43 ans pour découvrir la version intégrale du mythique concert de James Brown et l’équipe A des JB’s à l’Olympia de Paris, le 8 mars 1971. En 1992, le CD Love, Power, Peace n’incarnait qu’une facette du triptyque en public envisagé par le Godfather of soul : le label Sundazed propose aujourd’hui le triple LP thématique décliné en trois mouvements, Love, Power et Peace. Cette édition vinyl-only propose pour la première fois l’intégralité du set tellurique des JB’s, les premières parties de Vicky Anderson et Bobby Byrd (cover explosive de “Signed, Sealed, Delivered) plus un titre en studio, la ballade “Who Am I” (Bootsy à la basse, James Brown aux drums), insérée pour compléter une des six faces du projet. On découvre ainsi une éclatante version de “Sunny”, le standard de Bobby Heb revisité avec brio par le JB Orchestra, et surtout une performance présentée dans sa continuité, une suite infernale de changements de braquets où les downtempos les plus soyeux (“Try Me”, “Georgia On My Mind”) dérapent sans prévenir dans le hard-funk primal (“Give It Up Or Turnit A Loose”).

On ne fera pas l’affront aux lecteurs de Funk-U de resituer le niveau de jeu d’une formation qui comprend (entre autres) Boosty Collins, son frère Phelps à la lead guitar, Fred Wesley et John “Jabo” Starks à la batterie. Ajoutons seulement qu’Alan Leeds ajoute à cet objet collector son expertise dans les notes de pochettes et que la prise de son, malgré un volume un peu bas, met en avant l’organe destructeur du Godfather. Prévenons aussi le futur auditeur que la maniaquerie des concepteurs de cette ressortie les poussera à changer de galette à la fin de chaque face, cette édition respectant l’ordre des juke box de l’époque (ordre de lecture : faces 1, 6, 2, 5, 3 et 4).  Love, Power, Peace est une des rééditions de l’année, et l’une des plus importantes du catalogue des JB’s depuis la disparition de James Brown en décembre 2006. la société Eagle Vision, désormais rattachée à Universal, en profitera-t-elle pour officialiser la sortie vidéo de cette performance mythique ?

Jacques Trémolin

James Brown Love, Power, Peace (Sundazed/Polydor/Universal/Import US). Disponible uniquement en triple vinyle.

James-Brown_2014_Love-Power-Peace-Sundazed-LP-5470


Love Power Peace

“Love, Power, Peace” de James Brown en triple-LP !

Love Power PeaceLe 22 juillet, Sundazed Records publiera une édition spéciale de Love, Power, Peace, la captation du concert historique de James Brown et des JB’s à L’Olympia. Enregistré le 8 mars 1971, cette prestation choc de la mouture la plus explosive des J.B.S (featuring Bootsy Collins, son frère Phelps et Fred Wesley) était parue en CD au début des années 1990. Cette nouvelle édition sera disponible en triple-LP vinyle avec, pour la première fois, les titres des premières parties assurées par Bobby Byrd et Vicki Anderson. Un livret comprenant des photos rares et un essai d’Alan Leeds complètera ce collector réalisé à partir des mixes bruts d’origine.  Hold on to your chapeaux !

Info et précommandes

 

Love Power Peace 3d

Tracklisting

Face A :
• Introduction
• Brother Rapp
• Ain’t It Funky
• Georgia On My Mind – Part I
Face B :
• Georgia On My Mind – Part II
• Sunny
• Introduction: Bobby Bird
• Signed, Sealed and Delivered
• I Need Help – Part I
Face C :
• Introduction: Vicki Anderson
• Don’t Play It No More
• Yesterday
• Break and Introduction
• Dance & It’s A New Day
• Bewildered – Part I
Face D :
• Bewildered – Part II
• There Was A Time
• Get Up (I Feel Like Being A) Sex Machine
• Try Me – Part I
FACE E :
• Try Me – Part II
• Papa’s Got A Brand New Bag / I Got You / I Got The Feelin’
• Give it Up Or Turnit a Loose
• It’s A Man’s Man’s Man’s World
• Who Am I
Face F :
• Please, Please, Please
• Get Up (I Feel Like Being A) Sex Machine
• Super Bad
• Get Up, Get Into It, Get Involved
• Soul Power
• Get Up, Get Into it, Get Involved

• Audience Reaction

Alicia+Keys+B&W+2014

Alicia Keys dévoile l’inédit “Power”

En marge du Martin Luther King Day aux États-Unis, Alicia Keys vient de publier “Power”, un inédit bigrement funky composé en hommage à sa grand-mère disparue en 2007. La belle américaine est actuellement en studio avec son producteur de mari Swizz Beatz et l’incontournable Pharrell Williams, décidément il est partout ! Découvrez “Power” dans le lecteur ci-dessous.


Retour en haut ↑