Summer of soul Sly

“Summer of Soul“ remporte l’Oscar du meilleur documentaire

Au cours de l’été 1969, le Harlem Cultural Festival avait réuni plus de 300 000 spectateurs au Mount Morris Park. Sly and the Family Stone, Stevie Wonder, Nina Simone, B.B. King, The 5th Dimension, David Ruffin, Mahalia Jackson, the Staple Singers et Gladys Knight and the Pips figuraient à l’affiche de cet événement.

Cinquante ans plus tard, ses 40 heures d’images inédites ont été compilées dans Summer of Soul, un documentaire diffusé sur la plateforme en ligne Hulu réalisé par Questlove, le batteur de The Roots et directeur musical de l’émission Late Night with Jimmy Fallon“Je suis très excité à l’idée de présenter au public la passion, l’histoire et la musique du Harlem Cultural Festival”, déclare ce dernier. “Les performances sont extraordinaires et j’ai été stupéfait en découvrant ces archives pour la première fois. C’est incroyable de visionner après 50 ans une histoire qui n’avait jamais été racontée jusqu’ici.”

Après avoir remporté un prix au Festival de Sundance en 2021, Summer of Soul a décroché cette nuit l’Oscar du meilleur documentaire. Découvrez la bande-annonce du documentaire et la remise du trophée à Questlove des mains de l’humoriste Chris Rock ci-dessous.



Prince Montreux 2013

Le Montreux Jazz Festival en série documentaire

La minisérie documentaire They all came out to Montreux - La folle histoire du Montreux Jazz Festival retrace la formidable épopée de Claude Nobs et du légendaire Montreux Jazz Festival. Réalisée par Oliver Murray, produite par BMG et Beyond TNC, elle compte trois épisodes d’une heure chacun et sera diffusée en première mondiale le 20 mars 2022 à 20h45 sur RTS 2, puis mise en ligne sur PlaySuisse et distribuée à l’étranger — la distribution française n’est pas encore d’actualité.

Cette coproduction internationale repose en majeure partie sur des images inédites issues des archives audiovisuelles de Montreux Sounds, de la Radio Télévision Suisse et de la Fondation du Festival de Jazz de Montreux. Riche de plus de 70 performances, cette formidable série aligne des extraits live et des témoignages de (ente autres) Ray Charles, Miles Davis, Aretha Franklin, Gilberto Gil, Buddy Guy, Herbie Hancock, Alicia Keys, Questlove, Quincy Jones, John McLaughlin, Marcus Miller, Nina Simone et Prince, avec l’hommage rendu sur scène lors de son ultime performance au festival en 2013.

Découvrez la bande-annonce de They all came out to Montreux - La folle histoire du Montreux Jazz Festival.

(Crédit photo : Montreux Jazz Festival/Marc Ducrest/Keystone)


Summer of soul Ost

La BO du documentaire “Summer Of Soul” en digital, CD et vinyle

La bande originale du superbe documentaire Summer of Soul (… Or When The Revolution Could Not Be Televised) réalisé par Questlove sera disponible via Legacy Recordings/Sony Music le 28 janvier 2022 en version digitale — les éditions CD et vinyle sortiront le 17 juin. Cette sélection de 17 titres comprend des morceaux live du festival culturel de Harlem de 1969, dont des classiques de Nina Simone, B.B. King, Sly & The Family Stone, Gladys Knight & The Pips, mais omet toutefois les performances de Stevie Wonder pour de vraisemblables questions juridiques.

La BO accompagne un documentaire récompensé par le Grand Prix du Jury et le Prix du Public au Festival de film de Sundance, et actuellement disponible sur Disney+ en France. Il a notamment remporté six prix aux Critics Choice Awards, dont ceux du “Meilleur film documentaire”, du “Meilleur réalisateur”, du “Meilleur premier film documentaire”, du “Meilleur montage”, du “Meilleur documentaire d’archives” et du “Meilleur documentaire musical”, et a reçu le prix du meilleur documentaire du National Board of Review. Il est actuellement nommé pour le “Meilleur film musical” aux GRAMMY® Awards 2022.

Dans une récente interview accordée au mensuel britannique Mojo, Questlove a également déclaré qu’il envisageait de mettre prochainement à disposition l’intégralité des performances du Harlem Cultural Festival.

Découvrez ci-dessous le tracklisting de Summer of Soul (… Or When The Revolution Could Not Be Televised) et son premier extrait, une version live de “Sing a Simple Song” de Sly & The Family Stone.

TRACKLISTING:

  1. The Chambers Brothers – “Uptown”
  2. B.B. King – “Why I Sing The Blues”
  3. The 5th Dimension – “Don’t Cha Hear Me Callin’ To Ya”
  4. The 5th Dimension – “Aquarius/Let The Sunshine In (The Flesh Failures)”
  5. David Ruffin – “My Girl”
  6. The Edwin Hawkins Singers – “Oh Happy Day”
  7. The Staple Singers – “It’s Been A Change”
  8. The Operation Breadbasket Orchestra & Choir Featuring Mahalia Jackson and Mavis Staples – “Precious Lord Take My Hand”
  9. Gladys Knight & The Pips – “I Heard It Through The Grapevine”
  10. Mongo Santamaria – “Watermelon Man”
  11. Ray Barretto – “Together”
  12. Herbie Mann- “Hold On, I’m Comin’”
  13. Sly & The Family Stone – “Sing A Simple Song”
  14. Sly & The Family Stone – “Everyday People”
  15. Abbey Lincoln and Max Roach – “Africa”* (uniquement en digital)
  16. Nina Simone – “Backlash Blues”
  17. Nina Simone – “Are You Ready”

 


Summer-of-Soul

Vidéo : “Summer of Soul” (bande-annonce officielle)

Au cours de l’été 1969, le Harlem Cultural Festival avait réuni plus de 300 000 spectateurs au Mount Morris Park. Sly and the Family Stone, Stevie Wonder, Nina Simone, B.B. King, The 5th Dimension, David Ruffin, Mahalia Jackson, the Staple Singers et Gladys Knight and the Pips figuraient à l’affiche de cet événement.

Cinquante ans plus tard, ses 40 heures d’images inédites ont été compilées dans Summer of Soul, un documentaire réalisé par Questlove, le batteur de The Roots et directeur musical de l’émission Late Night with Jimmy Fallon“Je suis très excité à l’idée de présenter au public la passion, l’histoire et la musique du Harlem Cultural Festival”, déclare ce dernier. “Les performances sont extraordinaires et j’ai été stupéfait en découvrant ces archives pour la première fois. C’est incroyable de visionner après 50 ans une histoire qui n’avait jamais été racontée jusqu’ici et j’ai hâte de la raconter.”

Après avoir remporté un prix au Festival de Sundance cet hiver, Summer of Soul sera diffusé le 2 juillet prochain sur les écrans américains et sur la plateforme en ligne Hulu. Découvrez la deuxième bande-annonce du documentaire ci-dessous.


Sly Summer of Soul

Vidéo : “Summer of Soul (bande-annonce)“

Au cours de l’été 1969, le Harlem Cultural Festival avait réuni plus de 300 000 spectateurs au Mount Morris Park. Sly and the Family Stone, Stevie Wonder, Nina Simone, B.B. King, The 5th Dimension, David Ruffin, Mahalia Jackson, the Staple Singers et Gladys Knight and the Pips figuraient à l’affiche de cet événement.

Cinquante ans plus tard, ses 40 heures d’images inédites ont été compilées dans Summer of Soul, un documentaire réalisé par Questlove, le batteur de The Roots et directeur musical de l’émission Late Night with Jimmy Fallon“Je suis très excité à l’idée de présenter au public la passion, l’histoire et la musique du Harlem Cultural Festival”, déclare ce dernier. “Les performances sont extraordinaires et j’ai été stupéfait en découvrant ces archives pour la première fois. C’est incroyable de visionner après 50 ans une histoire qui n’avait jamais été racontée jusqu’ici et j’ai hâte de la raconter.”

Après avoir remporté un prix au Festival de Sundance cet hiver, Summer of Soul sera diffusé en juillet prochain sur les écrans américains et sur la plateforme en ligne Hulu. Découvrez la bande-annonce du documentaire ci-dessous.

 


Charles Bradley au Montreux Jazz Festival

Des concerts inédits du Montreux Jazz Festival en streaming

Réduit au silence pour la première fois de son histoire, le Montreux Jazz Festival ne pouvait se résoudre à passer son 54ᵉ été sans musique. Labellisé «54th Summer of Music», cet événement numérique offrira une série de 16 performances iconiques à visionner sur la chaîne YouTube officielle du festival chaque soir à 20h30.

Parmi les concerts inédits à découvrir figurent ceux de John Lee Hooker (1983), Charles Bradley (2016), Nina Simone (1976), Etta James (1993), Charles Mingus (1975), Carlos Santana (2004) et Rag’n'Bone Man (2019). Découvrez le programme complet des concerts ci-dessous :

    • Vendredi 3 juillet : John Lee Hooker – 1983*
    • Samedi 4 juillet : Charles Bradley – 2016*
    • Dimanche 5 juillet : Dimeh, Slimka, Makala & Varnish la Piscine – 2016
    • Lundi 6 juillet :  Suzanne Vega – 2004
    • Mardi 7 juillet : Rory Gallagher – 1979
    • Mercredi 8 juillet : Charles Mingus – 1975
    • Jeudi 9 juillet : Carlos Santana – 2004
    • Vendredi 10 juillet : Bang Bang Romeo – 2019*
    • Samedi 11 juillet : Angelique Kidjo and friends – 2016*
    • Dimanche 12 juillet :  Nina Simone – 1976
    • Lundi 13 juillet : Deep Purple with Orchestra – 2011
    • Jeudi 14 juillet : Etta James – 1993
    • Vendredi 15 juillet : BB King – 1993
    • Jeudi 16 juillet : Kenny Wayne Shepherd – 2019*
    • Vendredi 17 juillet : Tom Misch – 2019*
    • Samedi 18 juillet : Rag’n’Bone Man – 2019* / Marvin Gaye – 1980

*Inédit


montreux-jazz

50 concerts du Montreux Jazz Festival en accès libre

En attendant de dévoiler le programme de sa 54ème édition (toujours maintenue du 3 au 18 juillet), le Montreux Jazz Festival, en partenariat avec Eagle Rock, met à disposition 50 concerts en accès libre pendant 30 jours.

Au menu, des performances incontournables de Marvin Gaye, Nina Simone, James Brown, Quincy Jones, Isaac Hayes, Nile Rodgers & Chic, Solomon Burke et bien d’autres !

Pour s’inscrire, cliquez ici.


ninasimone

“Fodder On My Wings”, l’album oublié de Nina Simone

Le 3 avril, le label Verve rééditera un album “rare” de Nina Simone en CD et vinyle simple.

Enregistré en janvier 1982 à Paris, aux studios Davout, Fodder On My Wings n’avait pas l’objet d’un retour dans les bacs depuis plus de 30 ans, à l’exception d’une ressortie confidentielle CD par le label Sunnyside en 2005 (informations et tracklisting ci-dessous).

Communiqué officiel :

Enregistré en 1982, Fodder On My Wings est sans conteste l’album le plus « Frenchy » et certainement l’œuvre la plus introspective de cette icône du Jazz. C’est quelques semaines après avoir emménagé à Paris que Nina Simone, dont la carrière semble s’être arrêtée sans la prévenir, enregistre cet opus d’une intensité rare.

En effet, alors qu’elle écume les petites salles de concerts, dont l’auditoire reste inexorablement clairsemé, Nina Simone se voit proposer la possibilité d’enregistrer un album pour Carrère. Psychologiquement malade et seule, la chanteuse va se livrer et permettre l’éclosion d’un des plus beaux de ses albums, c’est en tout cas ce qu’elle en dira. Ce bijou renferme ce que l’artiste a de plus intime et de plus sombre en elle. Les titres “I Sing Just To Know That I’m Alive”, “I Was Just A Stupid Dog To Them”, ainsi que l’improvisation brulante sur la mort de son père “Alone Again (Naturelle)”, font de cette œuvre, bien qu’elle soit passée assez inaperçue à sa sortie, la dernière pièce maitresse de sa longue discographie,

Réédité en toute discrétion en 1988, c’est avec une émotion toute particulière que Verve réédite ce diamant qui manquait tant à la couronne d’une des reines du Jazz vocal. Sur cette réédition en vinyle 180-grammes et CD, vous pourrez retrouver toute la sensibilité de Nina Simone et découvrir 3 titres bonus tirés de sessions d’enregistrement de l’époque. Remasterisé à partir des bandes d’origine, ce retour en grâce aura bénéficié de techniques de haut vol pour rendre à cette œuvre toute son âme.
(Distribution : Verve/Panthéon/Universal Music France).

Tracklisting :

Nina-Simone-Fodder-On-My-Wings-album-cover-820

  1. I Sing Just To Know That I’m Alive
  2. Fodder In Her Wings
  3. Vous êtes seuls, mais je désire être avec vous
  4. Il y a un baume à Gilhead
  5. Liberian Calypso
  6. Alone Again (Naturally)
  7. I Was Just A Stupid Dog To Them
  8. Color Is A Beautiful Thing
  9. Le peuple en Suisse
  10. Heaven Belongs To You
  11. Thandewye
  12. Stop
  13. They Took My Hand

Stevie Wonder Harlem 1969

Le “Black Woodstock 1969″ bientôt sur les écrans

Au cours de l’été 1969, le Harlem Cultural Festival avait réuni plus de 300 000 spectateurs au Mount Morris Park. Sly and the Family Stone, Stevie Wonder, Nina Simone, B.B. King, The 5th Dimension, David Ruffin, Mahalia Jackson, the Staple Singers et Gladys Knight and the Pips figuraient à l’affiche de cet événement.

Cinquante ans plus tard, ses 40 heures d’images inédites vont être compilées dans Black Woodstock, un documentaire réalisé par Questlove, le batteur de The Roots et directeur musical de l’émission Late Night with Jimmy Fallon. “Je suis très excité à l’idée de présenter au public la passion, l’histoire et la musique du Harlem Cultural Festival”, déclare ce dernier. “Les performances sont extraordinaires et j’ai été stupéfait en découvrant ces archives pour la première fois. C’est incroyable de visionner après 50 ans une histoire qui n’avait jamais été racontée jusqu’ici et j’ai hâte de la raconter.”

Aucune date de sortie ou de diffusion n’a été annoncée pour le moment. À suivre…


 

 

 


CTI une

“Cool Heat, The Best of CTI” Records en août

Fondés par Creed Taylor en 1967, CTI Records et son sous-label Kudu ont été les pourvoyeurs phares d’un jazz-funk visionnaire et hautement groovy tout au long des années 1970.

Le 11 août, Cherry Red Records et Robinsongs proposeront Cool Heat – The Best of CTI Records, une compilation 2-CDs contenant 25 titres incontournables issus des archives de CTI.  L’occasion de retrouver des classiques signés Deodato, George Benson, Lalo Schifrin, Johnny Hammond, Bob James, Esther Phillips, Nina Simone, Idris Muhammad, Hubert Laws et bien d’autres (tracklisting ci-dessous) !

Informations

Tracklisting

CD1
1. Also Sprach Zarathustra – Deodato
2. Jaws – Lalo Schifrin
3. What a Diffrence a Day Makes – Esther PhillipsCOOL-HEAT-CTI-RECORDS
4. Could Heaven Ever Be Like This – Idris Muhammad
5. Westchester Lady – Bob James
6. Shoogie Wanna Boogie – Dave Matthews
7. Grand Prix – Fuse One
8. The Chicago Theme (Love Loop) – Hubert Laws
9. Barreta’s Theme (Keep Your Eye On the Sparrow) – Ron Carter
10. Breakout – Johnny Hammond
11. Wildflower – Hank Crawford
12. Mama Wailer – Lonnie Smith
13. Say You Love Me – Patti Austin

CD2
1. Supership – George “Bad” Benson
2. Baltimore – Nina Simone
3. Folow Your Heart – Joe Farrell
4. Be Yourself– Kenny Burrell
5. Forecast – Eric Gale
6. Polar AC – Freddie Hubbard
7. Flute Song – George Benson & Joe Farrell
8. It’s Going To Take Some Time – Gabor Szabo
9. Sugar – Stanley Turrentine
10. Red Clay – Freddie Hubbard
11. Super Strut – Deodato
12. Home Is Where The Hatred Is – Esther Phillips



D'Angelo "Brown Sugar"

Gagnez des vinyles de la collection “Back to Soul” – CONCOURS TERMINÉ

En partenariat avec Universal Music France, Funk★U vous propose de remporter une sélection de vinyles exclusifs de la collection Back to Soul !

De Marvin Gaye à D’Angelo et de Nina Simone à Erykah Badu en passant par Stevie Wonder, William Bell, Amy Winehouse et les collections cultes Rhythm’n’Soul Basics et Blue Note Breaks, cette série accompagnée de feutrines collectors est l’occasion idéale d’ajouter quelques incontournables à sa discothèque. Let’s Get it On !

Pour gagner un lot de 10 vinyles de Marvin Gaye, D’Angelo, Nina Simone, Stevie Wonder, Erykah Badu et Amy Winehouse (liste complète ci-dessous), participez au quizz Back to Soul en cliquant ICI.

CONCOURS TERMINÉ!  Bravo à Antonella D. qui remporte les 10 vinyles suivants

  • Erykah Badu Mama’s Gun
  • D’Angelo Brown Sugar 59598_Back to Soul_Sticker_85x85
  • Marvin Gaye Let’s Get It On
  • Marvin Gaye What’s Going On
  • Diana Ross & Marvin Gaye Diana & Marvin
  • Nina Simone High Priestess of Soul
  • Amy Winehouse Back to Black
  • Amy Winehouse Frank
  • Stevie Wonder Innervisions
  • Stevie Wonder Talking Book

 

Découvrez la série “Back to Soul” featuring IAM.
Capture d’écran 2017-02-24 à 14.30.25

Capture d’écran 2017-02-24 à 14.31.49


Marvin Gaye "What's Going On"

“Back to Soul” : 50 vinyles soul à (re)découvrir

À partir du 17 février, Universal Music proposera une sélection de 50 vinyles soul/funk à (re)découvrir.

De Marvin Gaye à D’Angelo et de Nina Simone à Erykah Badu en passant par Stevie Wonder, William Bell, Amy Winehouse et les collections cultes Rhythm’n’Soul Basics et Blue Note Breaks, voici l’occasion d’ajouter quelques incontournables à sa discothèque. Let’s Get it On !

Liste complète de la sélection Back to Soul.

  • Erykah Badu Baduizm
  • Erykah Badu But You Can’t Use My Phone BaduizmErykah
  • Erykah Badu Mama’s Gun
  • William Bell This is Where I Live
  • Aloe Blacc Lift Your Spirit
  • D’Angelo Brown Sugar
  • D’Angelo Voodoo
  • Marvin Gaye A Tribute To Nat King Cole
  • Marvin Gaye Easy
  • Marvin Gaye Hello Broadway
  • Marvin Gaye Here My Dear
  • Marvin Gaye How Sweet It Is To Be Loved By YouD'Angelo Brown sugar
  • Marvin Gaye I Want You
  • Marvin Gaye In Our Lifetime
  • Marvin Gaye Let’s Get It On
  • Marvin Gaye Take Two
  • Marvin Gaye That Stubborn Kinda’ Fellow
  • Marvin Gaye That’s The Way Love Is
  • Marvin Gaye The Soulful Moods of Marvin Gaye
  • Marvin Gaye Diana & Marvin
  • Marvin Gaye TogetherMarvinGaye+TroubleMan
  • Marvin Gaye Trouble Man
  • Marvin Gaye United
  • Marvin Gaye What’s Going On
  • Marvin Gaye When I’m Alone I Cry
  • Marvin Gaye You’re All I Need
  • Jamiroquai Rock Dust Light Star
  • Michael Kiwanuka Love & Hate
  • Nina Simone Broadway Blues Ballads
  • Nina Simone High Priestess of Soul
  • Nina Simone I Put a Spell On You Amy
  • Nina Simone In Concert
  • Nina Simone Let It All Out
  • Nina Simone Pastel Blues
  • Nina Simone Wild Is The Wind
  • Jimmy Smith Root Down
  • Dusty Springfield Dusty in Memphis
  • Amy Winehouse Frank
  • Amy Winehouse Back to Black
  • Amy Winehouse Lioness : Hidden Treasures
  • Stevie Wonder Innervisions
  • Stevie Wonder Talking BookStevie Wonder Innervisions
  • V/A Blue Break Beats Vol.1
  • V/A Blue Break Beats Vol.2
  • V/A Blue Break Beats Vol.3
  • V/A Rhythm’n'Soul Basics Vol.1
  • V/A Rhythm’n'Soul Basics Vol.2
  • V/A Rhythm’n'Soul Basics Vol.3
  • V/A Rhythm’n'Soul Basics Vol.4

 

 


Retour en haut ↑