Cerrone

Vidéo : Cerrone “Funk Makossa” feat. Manu Dibango

Après une campagne de rééditions de ses albums débutée en 2014, la légende du disco Cerrone est de retour avec Afro, un nouvel EP qui voit l’auteur de “Supernature” collaborer avec de grands noms de la musique africaine comme Manu Dibango et le batteur Tony Allen.

J’ai toujours été profondément influencé par la musique afro-rock” confesse le musicien, “à cause de la grande empreinte artistique de mon premier groupe Kongas avec lequel j’ai passé quatre ans avant de lancer ma carrière solo avec Love In C Minor.”

“”Soul Makossa” de Manu Dibango a toujours été une de mes chansons préférées. On s’est rencontré par hasard il y a un an et on a décidé de marier deux de nos créations.  C’est en fait un mélange d’un ancien titre que j’ai enregistré live il y a quelques années un soir avec Little Louie Vega qui s’appelait “Love & Dance Ritual”. On a utilisé des extraits de ce titre qu’on a mixé avec “Soul Makossa” en y ajoutant quelques éléments de production, et c’est devenu ”Funk Makossa”".

Afro sera disponible en téléchargement sur iTunes le 12 février prochain. En attendant, découvrez le clip de “Funk Makossa” ci-dessus, une version audio plus longue et l’excellent “2nd Chance” featuring Tony Allen dans le lecteur ci-dessous.

Cerrone+Afro+EP

Cerrone Afro EP (Because Music/Big Beat) :

1. 2nd Chance (feat. Tony Allen)
2. Funk Makossa (feat. Manu Dibango)
3. Bodytalk
4. Funk Makossa (feat. Manu Dibango) [Todd Edwards Remix]
5. 2nd Chance (feat. Tony Allen) [Mind Enterprises Remix]
6. 2nd Chance (feat. Tony Allen) [Extended Club Mix]


Wheedle2_Album-Cover-675x675

“Wheedle’s Groove, Volume II”, l’autre facette de Seattle

En 2004, le documentaire et la compilation Wheedle’s Groove célébraient la scène soul/funk méconnue du Seattle du début des années 1970 (voir Funk-U #15). Le 3 juin, le label de réédition Light in the Attic proposera une suite sous-titrée Seattle Funk, Modern Soul & Boogie: Volume II 1972-1987. L’occasion d’élargir le champ d’écoute avec 18 titres de soldats méconnus du groove, dont “Big Joe” Erickson, Frederick Robinson III et Tony Benton, le Prince local et le joueur de baseball Lenny Randle. Ce deuxième volume de Wheedle’s Groove sera disponible en CD, double-LP et version digitale. Précommandes déjà en ligne ici.


Bombay Disco_vignette

Audio : Bombay Disco, Disco Hits From Hindi Films 1979-1985

Cette compilation renferme 13 pépites disco enregistrées en Inde et largement diffusées comme bande sonore des films populaires après qu’un producteur eut la bonne idée de demander au compositeur Bappi Lahiri une BO inspirée de la célèbre Fièvre du Samedi Soir. Le cinema Bollywood céda lui aussi à la mode du beat disco jusqu’au milieu des années 80. Disponible en CD et en vinyle, ce disque est une plongée dans cet univers sonore typé particulièrement apprécié des amateurs de bizarreries du genre qui ne resteront pas insensible au copieux livret, riche en informations.

Tracklist
1. Usha Uthup & Chorus – Hari Om Hari
2. Bappi Lahiri & Chorus – Mausam Hai Gaane Ka
3. Kishore Kumar & Amit Kumar – Hum To Aap Ke Deewane Hein
4. Asha Bhosle & Chorus – Udi Baba
5. Asha Bhosle & Chorus – Bugi Bugi
6. Asha Bhosle & Chorus – Bongo Bongo
7. Bappi Lahiri – Discotheque Music
8. Asha Bhosle & Chorus – Pyar Ka Imithaan
9. Bappi Lahiri & Amit Kumar – Karate
10. Kishore Kumar, Lata Mangeshkar & Chorus – Disco €
11 Usha Uthup – Main Gul Badan
12 Asha Bhosle – Dil Dil Dil, Kabhi Dil De Bhi To Do
13 Salma Agha , Bappi Lahiri – Jeena Bhi Kya Hai Jeena (Pt. 2)


Daft+Punk+Pharrell+Vibe

Vidéo : Daft Punk “Lose Yourself to Dance”

Pharrell Williams & Daft Punk

Après le teaser, Daft Punk nous dévoile la version intégrale du vidéo clip de “Lose Yourself To Dance”, deuxième single groovy extrait de Random Access Memories featuring  Pharrell Williams au chant et Nile Rodgers à la guitare. Un clip plutôt rudimentaire qui voit le quatuor évolué au milieu de danseurs. On les a connu plus inspiré…


Donna+Summer+Hot+Stuff

Vidéo : Donna Summer “Hot Stuff” (Documentaire)

Retour en images sur le parcours hors-norme de Donna Summer qui a marqué les années 70 et fait danser plusieurs générations avec des tubes comme « Love To Love You Baby » , « I Feel Love » ou « Last Dance ».  Avant de devenir la reine du disco et d’écouler plus de 130 millions d’albums, Donna débuta sa carrière dans un groupe de rock de Boston, joua dans la version allemande de la comédie musicale Hair, vécut plusieurs années à Munich avant de croiser le chemin d’un certain Giorgio Moroder… Portrait d’une femme passionnée qui a assuré le show tout au long de sa vie.


Donna+Summer+vignette

Un album de remixes de Donna Summer le 22 octobre

Le 22 octobre prochain, Verve Records publiera Love To Love You Donna, un album de remixes en hommage à la reine du disco Donna Summer disparue en mai 2012. Produit par Dahlia-Ambach Caplin et Randall Poster, cet album contiendra des classiques de Donna Summer revisités par Giorgio Moroder, Chromeo, Hot Chip, Frankie Knuckles, Eric Kupper et bien d’autres.

Producteur de nombreux albums de la diva, Giorgio Moroder a réalisé pour ce projet un remix du méga hit “Love to Love You Baby” dévoilé en avant-première le 9 août dernier au Way Out Festival en Suède. Frankie Knuckles et Kupper ont quant à eux choisi de remixer le standard “Hot Stuff ” tandis que les anglais de Hot Chip se sont penchés sur le robotique “Sunset People” de l’album Bad Girls. Le premier single de la collection à paraître sera un remix de “Love Is In Control (Finger On The Trigger)” signé Chromeo & Oliver.


Vidéo : Show me your Soul : Les années Soul Train

Cet été, ça groove sur Arte ! Depuis le 14 juillet, la chaîne propose une programmation 100% groove avec films, documentaires, émissions spéciales et concerts. Aujourd’hui, Funk★U vous propose de revoir un documentaire passionnant retraçant l’histoire de Soul Train, l’émission culte de la télévision américaine créée, produite et présentée par le charismatique Don Cornelius.


Nile Rodgers & Chic

Live Report : Chic feat. Nile Rodgers, Enghien Jazz Festival 29/06/2013

La plus grande discothèque flottante du monde était posée hier soir sur le Lac d’Enghien pour la venue de Nile Rodgers & Chic. “Nous ne sommes pas un groupe de reprises. J’ai composé et produit moi-même tous les morceaux que vous allez entendre”, avertit le Disco King en début de concert avant de le prouver en alignant devant 15 000 spectateurs ses créations sur mesure pour Chic, Diana Ross, Sister Sledge, David Bowie, Madonna et Sheila et ses B Devotions. Le show de 90 minutes reste identique à celui donné au Trianon en 2011, à quelques variantes près, dont l’ajout, si notre disque dur n’est pas encrassé, du “Lost in Music” de Sister Sledge dans la setlist. Passablement fatigué  au lendemain de sa prestation au Festival de Glastonbury et un départ de Londres aux aurores samedi matin, Nile Rodgers laisse aussi plus de place à ses accompagnateurs. Si les choristes ont eu peine à dérider l’onde du lac, Jerry Barnes a provoqué un tsunami de slap, notamment sur un décoiffant break extended lors du “Good Times” final. Happy days are here again,  et la tournée estivale de Nile Rodgers nous offrira des Chic-isms jusqu’à la rentrée !

Setlist

  • Everybody Dance
  • Dance Dance dance
  • I Want Your Love
  • I’m Coming Out/Upside Down/He’s the Greatest Dancer/We Are Family
  • Soup for One/Lady
  • Like a Virgin
  • Lost in Music
  • Spacer
  • Thinking of You
  • Let’s Dance
  • Chic Cheer
  • My Forbidden Lover
  • Le Freak
  • Good Times


Bruno+Mars+Rolling+Stone

Vidéo : Bruno Mars “Treasure”

En plein revival disco-funk (merci les Daft), le crooner hawaïen Bruno Mars surfe sur la vague et sort “Treasure”, un nouveau single groovy issu de son dernier album Unorthodox (2012).  Clin d’oeil au Michael Jackson d’Off The Wall, la vidéo nous replonge dans l’ambiance des discothèques d’antan avec boule à facettes kingzise, lumières kitch et chaînes en or qui brillent. Le tout en résolution basse déf (époque oblige). Retrouvez clip de “Treasure” ci-dessous ainsi que sa performance chez Jimmy Kimmel.


Daft+Punk+2013

Audio : Daft Punk “Get Lucky” Official Remix

Les Daft Punk ont choisi la plateforme Deezer pour dévoiler la version longue de leur tube planétaire “Get Lucky” feat. Nile Rodgers & Pharrell Williams. Ce remix de 10 minutes et 33 secondes sortira en maxi vinyle le 15 juillet prochain accompagné de la version edit et album. Un disque de remixes de Random Access Memories serait également en préparation. “D’habitude, on ne remixe pas nos titres mais cette fois, c’est quelque chose qu’on a envie de faire” confiait récemment Thomas Bangalter au micro de Radio 1 en Angleterre. Découvrez le remix de “Get Lucky” ainsi que le teaser vidéo ci-dessous.


Vidéo : Chic feat. Nile Rodgers mini-concert “Le Grand Journal” 25/06/2013

Mardi après-midi, Nile Rodgers et Chic ont donné un mini-concert sur le plateau du Grand Journal de Canal Plus. Découvrez la toute première prestation live française du Disco King comprenant les classiques de Chic (“Le Freak”, “I Want Your Love”) et les créations sur mesure de Nile Rodgers pour Diana Ross, Sister Sledge et notre Sheila nationale. Freak out ! et encore plus de good times en perspective pour le concert gratuit de Chic feat. Nile Rodgers et Sandra Nkaké au festival jazz d’Enghien samedi soir !

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Paul Williams

Vidéo : Paul Williams raconte sa collaboration avec Daft Punk

J-9 avant la sortie de Random Access Memories, le très attendu nouvel album de Daft Punk, Paul Williams, l’inoubliable Swan de Phantom of the Paradise (Brian de Palma, 1974) décrit sa collaboration avec les robots casqués. “Les paroles de la chanson viennent de la musique, et ces mélodies étaient superbes”, explique Williams au sujet de “Touch”, son insensée cathédrale sonique glissée au milieu de l’album.


Retour en haut ↑