La bande-son complète de Shaft rééditée en CD

Parallèlement à la diffusion du (très dispensable) remake de Shaft sur Netflix, Craft Recordings réédite la bande originale complète du grand succès de la Blaxploitation mis en musique par Isaac Hayes.

En 2008, le coffret Shaft Anthology : His Big Score and More ! proposait pour la première fois les titres d’Isaac Hayes enregistrés pour la bande-son de Shaft dans les studios de Culver City. Ces morceaux avaient été ensuite ré-enregistrés aux studios Stax pour figurer sur le best-seller du Black Moses.

Épuisé peu de temps après sa sortie, Shaft (Deluxe Edition) est de retour en version 2-CDs réunissant l’album mythique d’Isaac Hayes et les 22 titres du score original du film. Attention, édition limitée à 5000 exemplaires ! (informations)

Tracklisting

CD 1: ORIGINAL SOUNDTRACK
1. Theme From Shaft
2. Bumpy’s Lament
3. Walk From Regio’s
4. Ellie’s Love Theme
5. Shaft’s Cab Ride
6. Café Regio’s
7. Early Sunday Morningshaft2-700x700
8. Be Yourself
9. A Friend’s Place
10. Soulsville
11. No Name Bar
12. Bumpy’s Blues
13. Shaft Strikes Again
14. Do Your Thing
15. The End Theme

CD 2 : FILM SCORE (Included In Deluxe Edition Only)
1. Theme From Shaft [Film Version]
2. Shaft’s First Fight
3. Reel 2 Part 2 / Cat Oughta Be Here
4. Bumpy’s Lament [Film Version]
5. Soulsville [Film Version]
6. Ellie’s Love Theme [Film Version]
7. Shaft’s Cab Ride [Film Version] / Shaft Enters Building
8. I Can’t Get Over Losin’ You
9. Reel 4 Part 6
10. Reel 5 Part 1
11. A Friend’s Place [Film Version]
12. Bumpy’s Blues [Film Version]
13. Bumpy’s Lament (Reprise) [Film Version]
14. Early Sunday Morning [Film Version]
15. Do Your Thing [Film Version]
16. Be Yourself [Film Version]
17. No Name Bar [Film Version]
18. Shaft Strikes Again [Film Version] / Return Of Shaft
19. Café Regio’s [Film Version]
20. Walk From Regio’s [Film Version]
21. Shaft’s Pain
22. Rescue / The End Theme [Film Version]


James Brown Slaughter une

Les BO Blaxploitation de James Brown rééditées en vinyle

Black Caesar et Slaughter’s Big Rip-Off, les deux bandes originales publiées par le Parrain de la soul James Brown en février et août 1973, seront de nouveau disponibles en vinyle chez Polydor au format 180-grammes.

Ces deux classiques de la Blaxploitation arrangés par Fred Wesley sont livrés sans aucun bonus, mais Slaughter’s Big Rip-Off sera présentée en format Gatefold sleeve, comme la version d’époque (Informations).

Tracklistings

Black Caesar

    • A1.Down And Out In New York City  04:43
    • A2.Blind Man Can See It  02:18
    • A3.Sportin’ Life  03:50 R-517788-1139319617.jpeg
    • A4.Dirty Harri  01:29
    • A5.The Boss  03:14
    • A6.Make It Good To Yourself  03:18
    • B1.Mama Feel Good  03:29
    • B2.Mama’s Dead  04:47
    • B3.White Lightning (I Mean Moons…  02:40
    • B4.Chase  02:38
    • B5.Like It Is, Like It Was

Slaughter’s Big Rip-Off

    • A1.Slaughter Theme
    • A2.Tryin’ To Get Over
    • A3.Transmograpfication51EDAH8W6YL
    • A4.Happy For The Poor
    • A5.Brother Rappl
    • A6.Big Strong
    • A7.Really, Really, Really
    • B1.Sexy, Sexy, Sexy
    • B2.To My Brother
    • B3.How Long Can I Keep It Up
    • B4.People Get Up And Drive Your …
    • B5.King Slaughter
    • B6.Straight Ahead


Shaft 2019

Shaft de retour sur Netflix

Dix-neuf ans après le remake de John Singleton du classique blaxploitation sorti en salles en 1971, John Shaft sera de retour sur les écrans en 2019.

Réalisé par Tim Story, ce nouveau volet des aventures du détective sex machine to all the chicks rassemblera trois générations : aux côtés de Richard Roundtree, l’interprète original de John Shaft, Samuel Jackson reprendra le rôle de son neveu apparu dans le remake de 2000. Celui-ci sera accompagné de son propre fils, John Shaft III, interprété par Usher, dans le rôle d’un expert en informatique du FBI, spécialiste en cybercrime. Dans cette nouvelle déclinaison, père et fils vont devoir faire équipe pour une enquête après le meurtre d’un ami d’enfance de John Shaft III nommé J.J.

Shaft sera distribué dans le monde entier sur la plateforme Netflix à partir du 14 juin 2019.

Bande-annonce originale de 1971


Super-Fly

Un remake de Superfly sur les écrans en 2018

En 1972, Superfly, le thriller culte de la blaxploitation réalisé par Gordon Parks, Jr., propulsait le genre et la bande-originale culte signée Curtis Mayfield au sommet du box-office.

46 ans plus tard, son remake sortira sur les écrans américains cet été. Réalisée par Director X, cette nouvelle mouture de Superfly mettra en scène Trevor Jackson (grown-ish) et Jason Mitchell (Straight Outta Compton, Mudbound) dans les rôles respectifs de Youngblood Priest et de son partenaire Eddie. Big Boi, la moitié du duo OutKast et Michael K. Williams, l’inoubliable Omar de la série The Wire, participeront également à ce remake orienté hip-hop et dont la nouvelle bande-son a été confiée au rappeur Future.

“Notre but est de réaliser une version moderne de Superfly”, explique le réalisateur Director X. “Le style, la direction artistique et les mouvements de caméras constituent l’essence de Superfly. Je veux rendre hommage à l’héritage d’un film culte adoré par la communauté depuis des décennies. Je veux montrer aux nouvelles générations comment la culture noire sert toujours de catalyseur pour les nouvelles tendances dans chaque secteur, de la mode à la musique. Je suis aussi très excité à l’idée de travailler avec Future, qui signe la musique et co-produit le film. La bande-son originale est légendaire, et elle sert d’inspiration aux artistes avec qui collabore Future pour délivrer une vision musicale unique et moderne du film.”

Superfly distribué sur les écrans américains le 15 juin 2018. Pas de date de sortie française pour l’instant.


image001

Découvrez la playlist “Soul Cinema″ de Funk★U et The Good Sound

En partenariat avec The Good Sound, Funk★U Magazine présente sa playlist Soul Cinema.

Au programme, plus de trois heures de bandes originales et de chansons extraites de films aux soundtracks soul, rhythm’n’blues et funk signées Isaac Hayes, Marvin Gaye (Trouble Man), Curtis Mayfield (Superfly), Kool and the Gang (Pulp Fiction), Rose Royce (Car Wash)Prince (Batman), Roy Ayers (Coffy), George Benson (All That Jazz), Lalo Schifrin, The Blues Brothers  et bien d’autres…

Go ahead, make my funky day…

La playlist officielle Soul Cinema est disponible sur les plateformes Spotify, Deezer et Apple Music.


I Got Soul - Blaxploitation Mood rec

“Blaxploitation Mood” en CD et vinyle le 23 octobre

Le 23 octobre, le label Playoff Records publiera Blaxploitation Mood, une compilation de 14 titres retraçant les grandes lignes du genre en compagnie des incontournables Curtis Mayfield, James Brown, Willie Hutch et Bobby Womack, mais aussi quelques raretés bienvenues : outre les Jackson Sisters, David Porter et Millie Jackson, le trop rare Sir Joe Quaterman s’illustre avec “The Way They Do My Life”, les Notations brillent avec leur “Superpeople” produit par Curtis Mayfield et les Sisters Love proposent leur reprise en double-tempo de “Gimme Your Love”. Tracklisting complet ci-dessous.

Blaxploitation Mood (Playoff Records/Modulor). Disponible en CD et vinyle le 23 octobre.

Tracklisting

1. Undisputed Truth – Brother LouieBlaxploitation Mood
2. Johnnie Taylor – Testify
3. Sweet Charles – Hang Out & Hustle
4. Millie Jackson – I Cry
5. Notations – Superpeople
6. Willie Hutch – Love Me Back
7. Curtis Mayfield – Superfly
8. Creative Source – Who Is He And What Is He To You (single edit)
9. James Brown – Talkin’ Loud And Saying Nothin’ (original rock version)
10. David Porter – I Can Tell No Difference
11. Sir Joe Quaterman – The Way They Do My Life
12. Bobby Womack – Across 110th Street
13. The Sisters Love – Give Me Your Love
14. Jackson Sisters – I Believe In Miracles


Soul Cinéma

Gagnez vos places pour le concert “Soul Cinéma” à Pantin le 23 janvier

Vendredi 23 janvier, Fred Pallem et le Sacre du Tympan donneront un concert exceptionnel à la Dynamo de Banlieues Bleues (à Pantin, 93) avec le programme Soul Cinéma. Une soirée soul/funk placée sous le signe des BO cultes de la Blaxploitation et des séries B en compagnie d’un ensemble de 10 musiciens, parmi lesquels Hugh Coltman et Dom Farkas au chant. Au programme, des reprises de haute volée des standards blax d’Isaac Hayes, Roy Ayers, Curtis Mayfield, Quincy Jones, James Brown et bien d’autres !

En partenariat avec la Dynamo de Banlieues Bleues, Funk★U vous invite à cette soirée ! Pour remporter les 10 invitations (5×2 personnes), il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le mercredi 21 janvier minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Quel titre de James Brown sera repris par Fred Pallem et le Sacre du Tympan à la Dynamo de Banlieues Bleues vendredi soir ?

Site officiel : www.lesacre.com

Le sacre du tympan “Soul Cinéma” le vendredi 23 janvier à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues, 9 rue Gabrielle Josserand 93500 Pantin (Métro : Aubervilliers/Pantin quatre chemins). Billets en vente sur tous les réseaux.

 

 

 

 


Soul Cinéma

Concert “Soul Cinéma” à la Dynamo de Banlieues Bleues le 23 janvier

Vendredi 23 janvier, Fred Pallem et le Sacre du Tympan donneront un concert exceptionnel à la Dynamo de Banlieues Bleues (à Pantin, 93) avec le programme Soul Cinéma. Une soirée soul/funk placée sous le signe des BO cultes de la Blaxploitation et des séries B en compagnie d’un ensemble de 10 musiciens, parmi lesquels Hugh Coltman et Dom Farkas au chant. Au programme, des reprises de haute volée des standards blax d’Isaac Hayes, Roy Ayers, Curtis Mayfield, Quincy Jones et bien d’autres ! Fred Pallem, bassiste et leader du Sacre du tympan, nous en dit plus :

★★★★★★★★★★★★★★★★

FunkU :  Comment est né le projet Soul Cinema ?
Fred Pallem : Après l’album Soundtrax (2011), un imaginaire de musique de films, j’avais envie d’un autre programme ou je serais arrangeur, autour des vraies musiques de films.
Quand on a un orchestre, il faut sans cesse apporter des nouvelles choses à jouer. C’est comme une équipe de foot, il faut de l’entrainement permanent.
J’ai eu l’idée de faire tout un cycle de programmes autour de la musique à l’image. Il y a avait un programme plutôt electro sur Francois De Roubaix, une commande de la Cité de la musique sur le cinéma français (en big band), pour clore ce cycle, j’avais envie de mettre en avant la soul music au cinéma, pas spécialement un programme autour de la blaxploitation. Mes trois premières BOF étant enfant étaient Casanova de Nino Rota, Shaft d’Isaac Hayes et un album de François De Roubaix.

Quels sont tes films préférés du genre ?
Évidemment, dès qu’il y a Pam Grier, c’est tout de suite plus agréable à regarder. La plupart des films Blaxploitation sont tout de même assez mauvais, mais je dirais peut être que les plus désopilants sont Blacula et Truck Turner.

Quelles BO et compositeurs blaxploitation figurent dans ton panthéon personnel ?
Alors là, niveau BO c’est pas du tout le même niveau que les films. Outre Shaft (que l’on ne jouera pas à la Dynamo, je tiens à le préciser), j’adore Dirty Harry de Lalo Schifrin, l’opposition des rythmes funky et des dissonances extrêmes, c’est très moderne, They Call Me Mister Tibbs de Quincy Jones est fabuleux,  Truck Turner d’Isaac Hayes est aussi énorme, peut-être même au dessus de Shaft musicalement.

Quel est ton répertoire pour ce projet ?

  • “Ampersand” : Beyond the Valley of the Dolls (real : Russ Meyer / compo : Stu Philipps)
  • “Aragon” : Coffy (real : Jack Hill  / compo : Roy Ayers)
  • “Dirty Harry” : Magnum Force (real: Ted Post  / compo : Lalo Schifrin)
  • “Do Your Thing” extrait audio : Shaft (real : Gordon Parks  / compo : Isaac Hayes)
  • “Down an Out in NYC” extrait audio : Black Caesar (Larry Cohen / Bodie Chandler & Barry De Vorzon – interprèté par James Brown)
  • “House Full of Girls” : Truck Turner (real : Jonathan Kaplan / compo : Isaac Hayes)
  • “Main Squeeze” : The Lost Man (real : Robert Alan Aurthur / compo : Quincy Jones)
  • “Make Sure You’re Sure” : Jungle Fever (real : Spike Lee / compo : Stevie Wonder)
  • “They Call Me Mr Tibbs” :  (real :  Gordon Douglas / compo : Quincy Jones)
  • “SuperFly” : (real :  Gordon Parks / compo : Curtis Mayfield)
  • “You’re in My Arms Again” : Truck Turner (real : / compo : Isaac Hayes)

Quel sera le line-up de ce concert ?
Le trio Journal Intime (Fred Gastard, Sylvain Bardiau, Mathias Mahler), Emiliano Turi (batterie), Fred Escoffier (clavinet, rhodes, orgue), Guillaume Magne (guitare), Abraham Mansfaroll (percussions), moi même à la basse et les deux soulmen Hugh Coltman et Dom Farkas.

Le sacre du tympan

Site officiel : www.lesacre.com

Le sacre du tympan “Soul Cinéma” le vendredi 23 janvier à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues, 9 rue Gabrielle Josserand 93500 Pantin (Métro : Aubervilliers/Pantin quatre chemins). Billets en vente sur tous les réseaux.


“Pop etc.” spécial Blaxploitation sur France Inter samedi 28 septembre

L’émission hebdomadaire Pop Etc. animée par Valli sur France Inter proposera une spéciale Blaxploitation vendredi soir (ou si vous préférez samedi matin) juste après le journal de minuit. Au programme : un retour sur le mouvement cinématographique et musical le plus funky du début des années 1970 en compagnie du journaliste Gauthier Jurgensen et de Christophe Geudin, rédacteur en chef de Funk★U.

Infos


Jim Kelly

RIP Jim Kelly (1946-2013)

Le plus célèbre karateka de la Blaxploitation est allé rejoindre Bruce Lee, son partenaire d’Operation Dragon (1972). Ancien footballer pro, Jim Kelly avait fait ses preuves d’acteur zen mais porté sur la castagne en alignant des performances musclées dans Black Belt Jones, Golden Needles (L’aventurière de Hong-Kong) et Three the Hard Way, qui réunissait la Sainte-Trinité du film de baston funky avec Fred Williamson et Jim Brown en 1974. Il était âgé de 67 ans. RIP, Jim Kelly.

Merci à Jérémie pour l’info.



VIDEO-Django-Unchained-la-bande-annonce

John Shaft dans le western funky de Tarantino ?

Lors d’une discussion au Comic-Con de San Diego le week-end dernier, Quentin Tarantino a offert quelques révélations au sujet de Django Unchained, son adaptation du western spaghetti culte des sixties starring Franco Nero qui sortira sur nos écrans le 13 janvier 2013. Le casting réunit Jamie Foxx dans le rôle de Django, esclave tenant de sauver son épouse, Broomhilda Von Shaft (Kerry Washington), des griffes d’un riche propriétaire de plantations interprété par Leonardo DiCaprio. Christoph Waltz (Inglorious Basterds), Jonah Hill (Superbad), Don Johnson, RZA, Bruce Dern et Keith Carradine rejoignent la distribution d’un western qui réservera de nombreuses surprises, dont la suivante : “Django et Broomhilda Von Shaft auront un enfant”, a expliqué Tarantino. “Cet enfant aura un autre enfant et ainsi de suite et John Shaft finira par naître”. Avec son trailer rythmé par “The Big Payback” de James Brown, Django Unchained établira-t-il le chaînon manquant entre le western spaghetti et la blaxploitation ?


Opération Blaxploitation à Tours - sept 2012 - vignette

Opération Blaxploitation à Tours


Les 28 et 29 septembre, la section Cinéma de la Médiathèque de Tours fait revivre les fantômes de Kenyatta, Cleopatra Jones, Jackie Brown et autres stars du cinéma noir américain des années 70 en collaboration avec Maggot Brain, l’émission du vendredi soir sur Radio Campus Tours. Vendredi 28 septembre à 20h30, hommage à la Blaxploitation avec la projection de Black Dynamite de Scott Sanders (2009). Ou comment un ancien commando de la CIA (joué par Michael Jai White) fait régner la peur chez les gogos et les crétins… Gros calibres, grosses bagnoles et belles pépées garantis !
Samedi 29 septembre à 15h00, conférence/rencontre autour du film sur Melvin Van Peebles, Classified X de Mark Daniels (1998), avec Maboula Soumahoro, maître de conférence dans le département d’anglais de l’Université François Rabelais de Tours et spécialiste de l’histoire récente des Etats-Unis, et Pierre Rousselet, plus connu sous le nom de Parano Refré, ancien présentateur sur la chaîne musicale MCM.

 


Retour en haut ↑