Aretha Box

Les inédits d’Aretha Franklin dans le coffret “Aretha”

Le nouveau coffret 4-CDs/2-LPs Aretha d’Aretha Franklin sera disponible le 20 novembre en CD et version digitale. Parmi cette sélection de 81 titres, 19 sont disponibles pour la première fois en CD et version digitale, dont des versions alternatives de ses hits incontournables, des démos, des raretés et des performances live, dont son éblouissante interprétation de “(You Make Me Feel) Like A Natural Woman” aux 38ème Annual Kennedy Center Honors en 2015. Afin de replacer la vie et la carrière d’Aretha Franklin dans leur contexte, ce coffret est accompagné d’un livret signé par Rochelle Riley, auteur et Directeur du département arts et culture de la ville de Detroit, et David Nathan, le journaliste musical et historien de la soul qui a interviewé Aretha Franklin le plus grand nombre de fois. Cette anthologie propose également un superbe artwork de l’artiste Makeba KEEBS Rainey, qui a retravaillé à sa manière une photo de la Queen Of Soul prise par le légendaire photographe Neal Preston. Ce nouveau coffret Rhino paraîtra peu de temps après la sortie de Respect, le biopic très attendu d’Aretha Franklin avec Jennifer Hudson dans le rôle principal. Une édition CD simple et double-vinyle incluant une sélection de 20 titres issus du coffret seront disponibles le même jour.

Présenté de manière chronologique, le coffret Aretha s’ouvre avec “Never Grow Old” et “You Grow Closer”, parus en 1956 sur son premier single distribué par J.V.B Records. Elle avait enregistré ces chansons à la New Bethel Baptist Church de Detroit, où son père C. L. Franklin avait été longtemps pasteur. Les 10 titres suivants retracent les années 1960 à 1966, lorsqu’Aretha Franklin était signée chez Columbia Records. Son premier single pour le label (“Today I Sing The Blues”), son premier single classé dans le Billboard Hot 100 (“Won’t Be Long”) et les hits R&B du Top 40 “Runnin’ Out Of Fools”, “One Step Ahead” et “Cry Like A Baby” sont inclus.

La majeure partie du contenu du coffret Aretha est dédiée à sa collaboration historique avec Atlantic Records entre 1967 et 1979, qui comprend cinq albums classés consécutivement à la première place du Top R&B. “My Kind Of Town (Detroit Is)” et “Try A Little Tenderness”, les deux premiers titres inédits de cette anthologie, sont des maquettes enregistrées en 1966 pour le producteur d’Atlantic Jerry Wexler en vue de son premier album pour le label. Dans “My Kind Of Town (Detroit Is)”, Aretha Franklin remplace le “Chicago” de la version de Frank Sinatra par un clin d’œil à Detroit, sa ville natale. Ce titre est disponible dès aujourd’hui en version digitale. Cliquez ci-dessous pour l’écouter.

Les plus grands hits d’Aretha Franklin sont également présents, à l’image d’”I Never Loved A Man (The Way I Love You)”, “(Sweet Sweet Baby) Since You’ve Been Gone” et son incontournable “Respect.” Au lieu d’avoir choisi les versions bien connues d’autres hits, cette anthologie propose également des prises alternatives de “Chain Of Fools”, “Rock Steady” et “Spanish Harlem”; des performances live de “Baby I Love You” et “Don’t Play That Song” et l’enregistrement de “Think” pour la bande-son de The Blues Brothers. Sa collaboration avec le producteur Quincy Jones au début des années 1970 est représentée par un trio d’enregistrements inédits incluant la chanson originale “The Boy From Bombay” et une étonnante version alternative du classique de Sondheim-Bernstein “Somewhere.”

Le coffret Aretha salue également ses meilleurs titres enregistrés pour Arista Records entre 1980 et 2007. Les hits “Jump To It” et “Freeway Of Love” font partie de cette sélection. Cette période comprend également un nombre de collaborations mémorables, dont “Sisters Are Doin’ It For Themselves” avec Eurythmics et le numéro un “I Knew You Were Waiting (For Me)” avec George Michael. Aretha réserve aussi de nombreuses surprises aux fans de longue date, parmi lesquelles les versions de travail et les maquettes des hits “Angel”, “Until You Come Back To Me” et “Brand New Me.” Le coffret propose également pour la première fois en CD et version digitale des apparitions télévisées avec Tom Jones (“It’s Not Unusual/See Saw”), Smokey Robinson (“Ooo Baby Baby”) et Dionne Warwick (“I Say A Little Prayer.”) Cette anthologie se referme avec des raretés comme sa reprise de “Someday We’ll All Be Free”, un titre de Donny Hathaway extrait de la bande originale de Malcom X, et son interprétation live bouleversante de “Nessun Dorma.”

Aretha Franklin Aretha (Rhino/Warner Records). Coffrets 4-CDs, 2-LPs CD simple et versions digitales disponibles le 20 novembre.

Tracklisting

CD1

1. “Never Grow Old”aretha_4cd_expanded

2. “You Grow Closer”

3. “Today I Sing The Blues”

4. “Won’t Be Long”

5. “Are You Sure”

6. “Operation Heartbreak”

7. “Skylark”

8. “Runnin’ Out Of Fools”

9. “One Step Ahead”

10. “(No, No) I’m Losing You”

11. “Cry Like A Baby”

12. “A Little Bit Of Soul”

13. “My Kind Of Town (Detroit Is)” – Demo *

14. “Try A Little Tenderness” – Demo *

15. “I Never Loved A Man (The Way I Love You)”

16. “Do Right Woman – Do Right Man”

17. “Respect”

18. “A Change Is Gonna Come”

19. “Chain Of Fools” – Alternate Version

20. “(I Can’t Get No) Satisfaction” – UK Single Version

21. “(Sweet Sweet Baby) Since You’ve Been Gone”

22. “Ain’t No Way”

23. “My Song”

24. “You Send Me”

25. “The House That Jack Built”

26. “Tracks Of My Tears”

CD2

1. “Baby I Love You” – Live

2. “Son Of A Preacher Man”

3. “Call Me” – Alternate Version *

4. “Let It Be”

5. “Young, Gifted And Black” – Alternate Longer Take *

6. “Bridge Over Troubled Water” – Long Version

7. “It’s Not Unusual/See Saw” – with Tom Jones *

(Originally Broadcast On This Is Tom Jones, October, 9, 1970)

8. “You’re All I Need To Get By” – Work Tape *

9. “Brand New Me” – Work Tape *

10. “Spanish Harlem” – Alternate Mix *

11. “Rock Steady” – Alternate Mix/Take

12. “Day Dreaming”

13. “Share Your Love With Me” – Live

14. “Don’t Play That Song” – Live

15. “Dr. Feelgood” – Live

16. “Spirit In The Dark” (Reprise with Ray Charles) – Live

17. “How I Got Over” (Single Edit) – Live

18. “Master Of Eyes (The Deepness Of Your Eyes)”

CD3

1. “Somewhere” – Alternate Version *

2. “Angel” – Work Tape *

3. “The Boy From Bombay” *

4. “Til It’s Over” – Demo *

5. “Oh Baby” (a.k.a. “There’s Something Magic About You”) – Demo *

6. “Until You Come Back To Me” – Work Tape *

7. “I’m In Love” – Alternate Vocal

8. “Without Love”

9. “Mr. D.J. (5 For The D.J.)”

10. “You”

11. “Something He Can Feel”

12. “Look Into Your Heart”

13. “Break It To Me Gently”

14. “When I Think About You”

15. “Almighty Fire (Woman Of The Future)”

16. “Ladies Only” – Short Version

17. “You Light Up My Life” *

18. “Ooo Baby Baby” – with Smokey Robinson *

(Originally Broadcast On Soul Train, December 1, 1979)

19. “Amazing Grace”

(Originally Broadcast On Royal Variety Performance, November 23, 1980)

CD4

1. “Think”

2. “I Say A Little Prayer” – with Dionne Warwick *

3. “United Together”

4. “Jump To It”

5. “The Wind”

6. “Freeway Of Love”

7. “Sisters Are Doin’ It For Themselves” – Eurythmics & Aretha Franklin

8. “I Knew You Were Waiting (For Me) – Aretha Franklin and George Michael

9. “Oh Happy Day” – with Mavis Staples (Live at New Bethel Baptist Church, Detroit, MI – July 1987)

10. “A Rose Is Still A Rose”

11. “Someday We’ll All Be Free”

12. “The Makings Of You”

13. “Nessun Dorma” – Live

14. “At Last” – with Lou Rawls *

(Originally Broadcast On American Soundtrack: Rhythm, Love And Soul, March 2003)

15. “You’ve Got A Friend” – Ronald Isley featuring Aretha Franklin

16. “Rolling In The Deep” – The Aretha Version

17. “My Country ‘Tis Of Thee”

18. “(You Make Me Feel Like) A Natural Woman” – Live *

(Originally Broadcast On The 38th Annual Kennedy Center Honors, December 19. 2015)

 

ARETHA (HIGHLIGHTS FROM THE BOXED SET)

2-LP Track Listing (également disponible en CD simple)

Face 1

1. “Never Grow Old”

2. “Today I Sing The Blues”

3. “One Step Ahead”

4. “I Never Loved A Man (The Way I Love You)”

5. “A Change Is Gonna Come”

Face 2

6. “Respect”

7. “Chain Of Fools” – Alternate Version

8. “Call Me” – Alternate Version *

9. “Rock Steady” – Alternate Mix/Take

10. “How I Got Over” (Single Edit) – Live

Face 3

11. “Master Of Eyes (The Deepness Of Your Eyes)”

12. “Until You Come Back To Me” – Work Tape *

13. “Something He Can Feel”

14. “You Light Up My Life” *

15. “Think”

Face 4

16. “Freeway Of Love”

17. “I Knew You Were Waiting (For Me) – Aretha Franklin and George Michael

18. “Someday We’ll All Be Free”

19. “A Rose Is Still A Rose”

20. “(You Make Me Feel Like) A Natural Woman” – Live*

(Originally Broadcast On The 38th Annual Kennedy Center Honors 12/19/15)

*Previously Unreleased Audio


Blues Brothers Aykroyd

Les 40 ans de The Blues Brothers au Festival CineComedies

Au milieu des années 1970, Dan Aykroyd faisait partie de la troupe de théâtre Second City au Canada. Jim Belushi était membre de la même troupe à Chicago. Grands fans de soul et de rhythm’n’blues, tous deux mettent au point le numéro de Jake et Elwood sur scène et sont surnommés The Blues Brothers par le compositeur Howard Shore. Leurs performances sont bientôt adaptées avec succès dans l’émission TV Saturday Night Live, avant que John Landis ne porte leurs aventures musicales au grand écran.

Cette fois, Jake et Elwood sont entourés de véritables légendes de la musique noire. « Aujourd’hui encore, on me demande comment nous avons réussi à obtenir Ray Charles, James Brown, Aretha Franklin, Cab Calloway et toutes ces légendes de la musique noire dans le film », s’étonne John Landis. « C’était très simple : tous ces musiciens ne travaillaient pas à l’époque. » « The Blues Brothers a donné à tous ces géants de la soul une nouvelle exposition face à la jeune génération », commente de son côté Dan Aykroyd. « Le rôle des Blues Brothers était celui d’un promoteur. Le public savait que Ray Charles, James Brown, Cab Calloway et les autres étaient toujours là et nôtre tâche était de leur rendre la lumière. »

Jeudi 1er octobre, la troisième édition du Festival CineComedies célébrera à Lille les 40 ans de la sortie en salles de The Blues Brothers. Au programme de cette soirée spéciale : une projection en plein air gratuite du film en version restaurée sur l’esplanade de la Gare Saint-Sauveur, précédée d’une animation musicale en fanfare, de jeux et d’autres surprises.

Informations

 


1968 Aretha Franklin AF, 3,31284 LEL

Le documentaire inédit “Aretha Franklin : Soul Sister” bientôt sur Arte

Arte diffusera à la rentrée le documentaire inédit Aretha Franklin : Soul Sister.

Réalisé par France Swimberge et filmé en grande partie à Detroit, auquel Aretha Franklin restera toujours attachée, ce documentaire retrace, à travers des archives, de nombreux éclairages et des témoignages (dont celui d’Abdul “Duke” Fakir des Four Tops), la biographie de la Queen of soul. Une histoire qui se confond avec celle, tumultueuse, de sa ville et le combat pour les droits civiques qu’elle a toujours soutenu. Symbole de réussite pour la communauté noire, Aretha Franklin a montré aussi, en suivant son instinct, la voie de l’affirmation de soi aux femmes afro-américaines.

Dates de diffusion : vendredi 4 septembre 2020 – 22h25 / samedi 6 septembre 2020 – 6h30 / samedi 26 septembre 2020 – 7h14 / dimanche 27 septembre 2020 – 14h30.


Aretha respect

Vidéo : “Aretha Franklin : Respect (teaser trailer)”

Deux ans après sa disparition, Aretha Franklin sera à l’honneur au grand écran en fin d’année dans le biopic Respect.

Réalisé par Liesl Tommy (réalisatrice TV pour les séries Jessica Jones et The Walking Dead), le film verra Jennifer Hudson endosser le rôle de la Queen of Soul aux côtés de Forest Whitaker qui jouera CL Franklin, son père, Marlon Wayans (dans le rôle de Ted White, le redoutable manager et époux de la chanteuse) et Mary J. Blige dans celui de Dinah Washington.

Découvrez ci-dessous le nouveau teaser de Respect, dont la sortie est prévue en décembre 2020.


Jennifer-Hudson-Marlon-Wayans-Respect-Movie-Set-Costumes-Tom-Lorenzo-Site-1

Découvrez le teaser de “Respect”, le biopic d’Aretha Franklin

Deux ans après sa disparition, Aretha Franklin sera à l’honneur au grand écran en 2020 dans le biopic Respect.

Réalisé par Liesl Tommy (réalisatrice TV pour les séries Jessica Jones et The Walking Dead), le film verra Jennifer Hudson endosser le rôle de la Queen of Soul aux côtés de Forest Whitaker qui jouera CL Franklin, son père, Marlon Wayans (dans le rôle de Ted White, le redoutable manager et époux de la chanteuse) et Mary J. Blige dans celui de Dinah Washington.

Découvrez ci-dessous le premier teaser de Respect, dont la sortie est prévue pour la rentrée 2020.


James Brown Live at home une

James Brown, Aretha Franklin et Motown au Black Friday 2019

Le 29 novembre, la campagne commerciale annuelle du Black Friday proposera une nouvelle série de parutions vinyles en quantités limitées.

Cette année, James Brown (avec le complément du Live At Home With Its Bad Self attendu à la fin du mois), Aretha Franklin, Herbie Hancock, Motown et Daptone Records, Tuxedo, mais aussi Miles Davis, Jimi Hendrix et Tank and the Bangas seront à l’honneur.

Découvrez ci-dessous la sélection de Funk★U – cliquez sur les titres pour obtenir les tracklistings :

 

 

 

 

 


Aretha_Amazing_Grace_Barry_Feinstein_6

Gagnez vos places de cinéma pour “Aretha Franklin : Amazing Grace” (TERMINÉ)

55600239_2205360239680884_2169182763377229824_nEn partenariat avec CGR Events, Funk★U vous invite en salles du 6 au 10 juin pour découvrir l’extraordinaire documentaire Aretha Franklin : Amazing Grace.

En 1972, Sydney Pollack, réalisateur vedette d’On achève bien les chevaux, Jeremiah Johnson et Les trois jours du condor, filmait l’enregistrement d’Amazing Grace, l’album gospel d’Aretha Franklin capturé dans une église Baptiste de Los Angeles en janvier 1972. Près de quatre décennies plus tard (et après de longues péripéties techniques et juridico-financières), ce documentaire inédit voit enfin le jour.

Ce témoignage historique (et sans conteste le plus grand document visuel de la carrière de la Queen of Soul) fera l’objet de projections exceptionnelles du 6 au 10 juin dans plus de 100 salles françaises dont la liste est disponible ici.

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le lundi 3 juin 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) et surtout de choisir la salle de cinéma CGR de votre choix !

  • Quelle célèbre rockstar est présente dans la salle lors des concerts d’Aretha Franklin : Amazing Grace ?

CONCOURS TERMINÉ ! La bonne était : Mick Jagger.
Bravo aux gagnants qui ont été contacté pas mail.

 


Aretha_Amazing_Grace_Barry_Feinstein_6

“Aretha Franklin : Amazing Grace” bientôt dans les salles françaises

55600239_2205360239680884_2169182763377229824_nEn 1972, Sydney Pollack, réalisateur vedette d’On achève bien les chevaux, Jeremiah Johnson et Les trois jours du condor, filmait l’enregistrement d’Amazing Grace, l’album gospel d’Aretha Franklin capturé dans une église Baptiste de Los Angeles en janvier 1972. Près de quatre décennies plus tard, ce documentaire inédit verra bientôt le jour.

Sept ans après le décès du cinéaste qui n’avait pu, à l’époque, mixer convenablement la bande-son et les séquences filmées, le producteur Alan Elliott a finalisé le projet après avoir obtenu l’aval d’Aretha Franklin, qui s’était opposée au projet en 2011, puis en 2015 à la veille d’une avant-première au Festival de Toronto.

Trois mois après la disparition de la chanteuse soul en août 2018, le Franklin Estate et le producteur Allan Eliott sont parvenus à un accord. Après avoir été projeté cet automne dans divers festivals américain et à Paris en janvier, Amazing Grace bénéficiera au printemps d’une sortie en salles françaises.

Ce témoignage exceptionnel (et sans conteste le plus grand document visuel de la carrière d’Aretha Franklin) fera l’objet de projections exceptionnelles du 6 au 10 juin dans plus de 100 salles françaises dont la liste est disponible ici.

PS : en parallèle de cette sortie, le coffret vinyle intégral Amazing Grace : The Complete Recordings vient d’être réédité.


Sly Stone Woodstock

Sly & The Family Stone, Prince et Aretha Franklin pour le Disquaire Day 2019

L’édition 2019 du Disquaire Day aura lieu le samedi 13 avril. À l’approche de son dixième anniversaire l’année prochaine, la sélection 100% vinyle proposée par les distributeurs et labels prolonge la tendance des dernières éditions : peu de parutions réellement inédites et beaucoup de repackaging de produits déjà existants ou épuisés (dans le meilleur des cas).

Cette année, Sly & The Family Stone, Prince, Aretha Franklin, mais aussi Bernard “Pretty” Purdie, Roy Ayers & Fela Kuti, The Parliaments, Otis Redding with Booker T. & The M.G.’s and The Mar-Keys et Fuzzy Haskins seront à l’honneur. Découvrez la sélection Funk★U ci-dessous.

 

 


Aretha_Amazing_Grace_Barry_Feinstein_6

“Amazing Grace : The Complete Recordings” d’Aretha Franklin pour la première fois en vinyle

Amazing Grace – l’album le plus vendu de la carrière d’Aretha Franklin et le plus grand best-seller gospel de tous les temps – est de retour près de 47 ans après son enregistrement. Il fait suite au très attendu documentaire de Sidney Pollack sur la création de ce double-album de légende dévoilé en fin d’année dernière (et sur lequel nous reviendrons bientôt).

Disponible le 22 mars, trois jours avant l’anniversaire d’Aretha Franklin, le coffret Amazing Grace : The Complete Recordings contient quatre LPs 180-grammes incluant les deux incroyables performances du New Temple Missionary Baptist Church, enregistrées à Los Angeles les 13 et 14 janvier 1972.
Parmi les nombreux sommets de la carrière d’Aretha Franklin, ces performances font indéniablement partie de ses plus grandes réussites. Elles ont été enregistrées lors de deux soirées où la chanteuse interprète des standards comme “Precious Memories,” “What A Friend We Have In Jesus” et “How I Got Over,” écrit par la légende du gospel Clara Ward, présente dans le public. Le célèbre Révérend C.L. Franklin, le père d’Aretha Franklin; Mother Ward, des Ward Family Singers et Mick Jagger et Charlie Watts des Rolling Stones, en ville pour l’enregistrement d’Exile On Main Street et le producteur Jerry Wexler sont également présents dans la salle. Sur scène, Aretha Franklin, au chant et à l’orgue, est accompagnée de la chorale Southern California Community Choir d’un backing-band stellaire constitué du batteur Bernard “Pretty” Purdie, du bassiste Chuck Rainey et de Cornell Dupree à la guitare.

Sorti le 1er juin 1972, Amazing Grace allait s’écouler à plus de deux millions d’exemplaires rien qu’aux États-Unis. Cet album a également permis à Aretha Franklin de remporter le Grammy Award de la meilleure performance soul-gospel. La version originale d’Amazing Grace contenait 13 titres et un texte du Révérend C.L. Franklin. En 1999, l’album avait été remasterisé et augmenté en incluant la totalité des enregistrements des deux soirées.

LP Track Listing

Thursday Night Show (1/13/72)
Side One
Organ Introduction (“On Our Way”) – Ken Lupper
Opening Remarks – Rev. James Cleveland
“On Our Way” – Southern California Community Choir
Aretha’s Introduction – Rev. James Cleveland
“Wholy Holy”Aretha_Franklin_Amazing_Grace_Cover
“You’ll Never Walk Alone”

Side Two
“What A Friend We Have In Jesus”
“Precious Memories” – With Rev. James Cleveland
“How I Got Over”

Side Three
“Precious Lord, Take My Hand / You’ve Got A Friend”
“Climbing Higher Mountains”
“Give Yourself To Jesus”

Side Four
“Amazing Grace”
“My Sweet Lord” – Instrumental

Friday Night Show (1/14/72)
Side Five
Organ Introduction (“On Our Way”) and Opening Remarks – Ken Lupper & Rev. James Cleveland
“On Our Way” – Southern California Community Choir
Aretha’s Introduction – Rev. James Cleveland
“What A Friend We Have In Jesus”
“Wholy Holy”

Side Six
“Climbing Higher Mountains”
“God Will Take Care Of You”
“Old Landmark”

Side Seven
“Mary, Don’t You Weep”
“Never Grow Old”

Side Eight
Remarks By Reverend C.L. Franklin
“Precious Memories” – With Rev. James Cleveland
“My Sweet Lord” – Instrumental


Aretha_Franklin-Amazing_Grace-Front

Le documentaire “Aretha Franklin : Amazing Grace” en 2019

En 1972, Sydney Pollack, réalisateur vedette d’On achève bien les chevaux, Jeremiah Johnson et Les trois jours du condor, filmait l’enregistrement d’Amazing Grace, l’album gospel d’Aretha Franklin capturé dans une église Baptiste de Los Angeles en janvier 1972. Près de quatre décennies plus tard, ce documentaire inédit verra bientôt le jour. Sept ans après le décès du cinéaste qui n’avait pu, à l’époque, mixer convenablement la bande-son et les séquences filmées, le producteur Alan Elliott a finalisé le projet après avoir obtenu l’aval d’Aretha Franklin, qui s’était opposée au projet en 2011, puis en 2015 à la veille d’une avant-première au Festival de Toronto.

Tris mois après la disparition de la chanteuse soul, le Franklin Estate et le producteur Allan Eliott sont parvenus à un accord. Amazing Grace sera projeté le 12 novembre au DOC NYC Festival, puis dans divers festivals aux États-Unis. Le film, remixé en 5.1., devrait ensuite bénéficier d’une sortie plus large en 2019.

Bande annonce


Jazz Mag 711 une

Jazz Magazine rend hommage à Aretha Franklin

On ne compte plus les chansons de la regrettée Aretha Franklin passées à la postérité. L’incroyable épopée musicale de cette chanteuse, pianiste, auteure et compositrice hors-norme ne se limite pourtant pas à ses tubes en or massif, et sa discographie recèle bien des trésors oubliés à (re)découvrir d’urgence.

À travers un dossier exceptionnel de 30 pages entre gospel, soul et jazz, Jazz Magazine a sélectionné 50 faces méconnues de la Queen of Soul. Soixante ans d’histoire analysés et commentés avec tout l’amour que mérite cette artiste d’exception.

Également au sommaire : des interviews avec Cécile McLorin Salvant, un entretien d’archives avec Charles Aznavour, un focus sur l’imposante intégrale de l’Art Ensemble of Chicago et toute l’actualité du jazz et de ses dernières sorties.

Jazz Magazine n°711 (novembre 2018). Disponible en kiosque depuis le 30 octobre.

01-51 JazzMag711 Sujets BApTisé.indd


Retour en haut ↑