LPconSticker

Baby Charles réédité en vinyle Deluxe

Paru en mars 2008, le premier album auto-titré de Baby Charles signalait l’arrivée d’un groupe emblématique du revival soul-funk.

Emmenée par la chanteuse Dionne Charles, la formation originaire de Brighton conjugue dans son premier – et unique – LP les influences des Meters de “Invisible”, de James Brown, de l’afrofunk via leur reprise d’“I Bet You Look Good on The Dancefloor” des Arctic Monkeys, sans oublier le jazz et la deep soul. Malheureusement, Baby Charles se sépare en 2011 alors que le groupe s’apprêtait à entrer en studio pour enregistrer son deuxième LP. Dès lors, le premier album devient une pièce recherchée par les collectionneurs et les passionnés du genre.

A l’occasion du 15ème anniversaire de sa parution, le label Record Kicks rééditera Baby Charles le 17 mars en vinyle collector et version digitale deluxe incluant deux titres inédits : “Time Wasting” et “Jackson Fingers” (informations).


Da Break

Vidéo : Da Break “Mess It Up”

Au croisement du hip-hop old school, de la soul et du funk, la formation lyonnaise Da Break poursuit son métissage groovy avec son troisième album Da Best Riddim Eternal Action Krew.

Réalisé par Pierre Vadon (claviériste de scène du groupe), ce nouvel album prolonge la vibration electro-organique chère à la chanteuse Jennifer Zonou et au batteur Rémy Kaprielan, comme l’atteste le clip de “Mess It Up” et ses clins d’œil aux légendaires rollers & skate-parties des années 1980.

Da Best Riddim Eternal Action Krew sera disponible le 10 février sur le label la Ruche. Da Break se produira également le mois prochain lors de quelques dates hexagonales.

Découvrez le clip de “Mess It Up” de Da Break.


French

Frenchy But Funky : la Funky French League remixe la variété française

Réunissant des DJs, des musiciens et des producteurs de différentes générations issus de divers courants musicaux (funk, disco, hip hop, house…), la Funky French League oeuvre depuis plusieurs années pour faire danser les clubs français et européens « dans un esprit de fête et de bon goût ». Les membres de ce formidable « crew » sont : Uncle T alias Tex Lacroix, figure du milieu hip hop et du street wear, initiateur des soirées Groove Deluxe, Woody Braun, saxophoniste de Malka Family, FrenchMonsieurWilly et DJ Asko (RadioNova, Générations FM, FG), le nostalgique du boogie/électro-funk Dabeull (Roche Musique), Young Pulse (G.A.M.M. et Mochi records) et Arthur Chaps (Sun Is Coming).

Depuis le remix de « Bernard’s song (Il n’est de nulle part) » de Véronique Sanson, sorti en 2019, ils ont réactivé les beats de hits comme « J’écoute de la musique saoûle » de Françoise Hardy, « Cette année-Là » et « Magnolias For Ever » de Claude François, « Spacer » de Sheila & B.Devotion, « Johnny, Johnny » de Jeanne Mas, ou encore « Il ne dira pas » d’Etienne Daho.

Fruit de la collaboration entre ce collectif et le département Catalogue de Warner Music France, l’album Frenchy But Funky sera disponible le 24 février prochain en éditons 2-CDs, double vinyle et digitale. Conçue d’après les bandes multipistes d’origine, cette collection de titres modern vintage fera notamment la part belle à des remixes de Véronique Sanson, Françoise Hardy, Julien Clerc, Etienne Daho, Claude François, Sheila ou Vivien Savage (tracklistings ci-dessous).

Tracklisting :

Double vinyle

Face A

1          Françoise Hardy  – J’écoute de la musique saoûle (Woody Braun Remix)

2          Véronique Sanson  – Bernard’s Song (Il n’est de nulle part) [Young Pulse Alternate Remix]

3          Sheila  – Spacer (MonsieurWilly Rework)

Face B

1          Claude François  – Magnolias for Ever (MonsieurWilly & Sami Dee’s NYC Reprise Remix)

2          Sheila  – Samedi soir (Woody Braun Remix)

3          Françoise Hardy  – Juke Box (Young Pulse Remix)

Face C

1          Julien Clerc  – Mangos (Young Pulse Remix)

2          Étienne Daho  – Il ne dira pas (MonsieurWilly & Sami Dee’s Danceteria Club Mix)

3          Alec Mansion  – Dans l’eau de Nice (Young Pulse Remix)

Face D

1          Michel Gaucher  – Tequila ! (MonsieurWilly & Sami Dee’s Park Palace Mix)

2          Claude François  – Cette année-là (Woody Braun Long Dub)

3          Vivien Savage  – La p’tite Lady (MonsieurWilly & Sami Dee’s Late Nite Mix)

 

Édition 2CD

CD1

1          Françoise Hardy  – J’écoute de la musique saoûle (Woody Braun Remix) [Radio Edit]

2          Sheila  – Samedi soir (Woody Braun Remix)

3          Véronique Sanson  – Bernard’s Song (Il n’est de nulle part) [Young Pulse Remix] [Radio Edit]

4          Claude François  – Cette année-là (Woody Braun Long Dub)

5          Julien Clerc  – Mangos (Young Pulse Remix)

6          Étienne Daho  – Il ne dira pas (MonsieurWilly & Sami Dee’s Danceteria Radio Mix)

7          Jeanne Mas  – Johnny Johnny (Young Pulse Remix)

8          Françoise Hardy  – Juke Box (Young Pulse Remix) [Radio Edit]

9          Véronique Sanson  – On m’attend là-bas (Funky French League Remix) [Radio Edit]

10        Véronique Sanson  – Chanson sur ma drôle de vie (Funky French League Remix)

11        Vivien Savage  – La p’tite Lady (MonsieurWilly & Sami Dee’s Late Nite Mix)

12        Françoise Hardy  – Tip tap t’entends mes pas (A Woody Braun Mix)

13        Alec Mansion  – Dans l’eau de Nice (Young Pulse Remix)

14        Sheila  – Spacer (Young Pulse Remix)

15        Philippe Russo  – Magie noire (MonsieurWilly & Sami Dee’s Hi-Nrg Radio Edit)

 

CD2

1          Étienne Daho  – Il ne dira pas (MonsieurWilly & Sami Dee’s Danceteria Club Mix)

2          Michel Gaucher  – Tequila ! (MonsieurWilly & Sami Dee’s Park Palace Mix)

3          Sheila  – Spacer (MonsieurWilly Rework)

4          Claude François  – Magnolias for Ever (MonsieurWilly & Sami Dee’s NYC Reprise Remix)

5          Véronique Sanson  – Bernard’s Song (Il n’est de nulle part) [Young Pulse Alternate Remix]

6          Vivien Savage  – La p’tite Lady (MonsieurWilly & Sami Dee’s Tribute Mix)

7          Véronique Sanson  – On m’attend là-bas (Funky French League Remix)

8          Françoise Hardy  – Juke Box (Young Pulse Remix)

9          Françoise Hardy  – J’écoute de la musique saoûle (Woody Braun Remix)


Mainstream une

Les perles de Mainstream Records dans “Mainstream Disco Funk”

Après avoir publié l’anthologie Mainstream Funk, Modulor Records et We Want Sounds continuent d’explorer le catalogue de Mainstream Records avec la nouvelle compilation vinyle Mainstream Disco Funk.

Au milieu des années 70, le label du producteur new-yorkais Bob Shad se tourne vers la scène disco underground et en extrait une poignée de singles arrangés par les producteurs Tommy Stewart, Jimmy Roach et Bert DeCoteaux pour les groupes South Side Coalition, Chocolate Syrup, The Dramatics, Lenny Welch ou encore Three Ounces of Love.

La plupart de ces singles sont réédités en vinyle pour la première fois sur cette compilation de 12 titres remasterisés disponible le 24 février prochain.

Tracklisting

  1. The Grand Jury « Music Is Fun To Me (inst) »
  2. The Grand Jury « Music Is Fun To Me (inst) »
  3. South Side Coalition « (Don’t You Wanna) Get Down Get Down »
  4. Chocolate Syrup « We’ve Got To Get Together »
  5. Three Onces Of Love « Disco Man Pt1 & 2 »
  6. Crystal Image « Gonna Have a Good Time (inst) »
  7. Crystal Image « Gonna Have a Good Time (vocal) »
  8. Lenny Welch « A Hundred Pounds of Pain »
  9. Prophecy « What Ever’s Your Sign – Part 1 »
  10. Prophecy « What Ever’s Your Sign – Part 2 »
  11. The Dramatics « No Rebate On Love »
  12. The Electric Ladies « Nothing Between Us »

The Bamboos live at Hamer Hall - pic 1 (Laura Manariti)

The Bamboos en live symphonique

Enregistrée live avec les 50 membres du Melbourne Symphony Orchestra au Hamer Hall, cette captation symphonique réinvente le répertoire de la formation soul-funk australienne The Bamboos.

Portés par les arrangements du trompettiste Ross Irwin et la voix de la chanteuse Kylie Auldist, Live at Hamer Hall with Melbourne Symphony Orchestra fête le vingtième anniversaire des Bamboos en proposant de luxuriants arrangements de titres récents comme “Power Without Greed”, de leur reprise de London Grammar “Strong” et des classiques du groupe, dont “I Don’t Wanna Stop” et “Keep Me In Mind”.

Live at Hamer Hall with Melbourne Symphony Orchestra est disponible depuis le 2 décembre en vinyle limité turquoise et version digitale (distribution : Pacific Theatre/BMG). L’édition CD sera disponible le 3 février 2023. Informations

Découvrez ci-dessous la version live de “Power With Greed” :

 


Big Ol Mellow

Audio : The Big Ol’ Nasty Getdown “Mellow” feat. Kendra Foster, Jerry Martini & Cynthia Robinson

Le collectif The Big Ol’ Nasty Getdown emmené par le bassiste John Heintz est de retour avec un nouveau single P-Funk.

“Mellow” comprend les participations de la chanteuse Kendra Foster (Parliament-Funkadelic, D’Angelo) et de Jerry Martini et la regrettée Cynthia Robinson, les cuivres historiques de Sly and the Family Stone – il s’agit du dernier enregistrement de Robinson, disparue en 2015.

Disponible en version digitale, la première parution du groupe depuis 2018 est également accompagnée d’un vinyle blanc collector incluant “Mellow” et “Dream” (feat. Taylor Dayne), un extrait de l’album Volume 2. Le vinyle comprend en outre les versions instrumentales des deux titres et une version alternative de “Dream” avec un solo de guitare de Tori Ruffin (Morris Day and The Time). Limité à 600 exemplaires, ce package comprend deux tirages de l’illustrateur James Flames, un badge, un sticker et une feutrine. Informations : https://bit.ly/MellowDreamSet

Pour écouter “Mellow”, cliquez ci-dessous :

 

Chant/textes : Kendra Foster (Parliament Funkadelic/D’Angelo)
Guitare : Josh Blake (GFE)
Basse : Ryan Martinie (Mudvayne)
Claviers : Jamar Woods
Batterie : Alvin Ford Jr. (Trombone Shorty)
Trompette : Cynthia Robinson (Sly and the Family Stone)
Saxophone : Jerry Martini (Sly and the Family Stone)


Protest Songs une

“Protest Songs & Soul-Funk Anthems”, la révolution groove en double-vinyle

En partenariat avec Wagram Music, Funk★U présente le double-vinyle Protest Songs & Soul-Funk Anthems.

Apparu dès la deuxième moitié du 19ème siècle, le mouvement des droits civiques provoque une onde sismique dans l’Amérique conservatrice des années 1960. Les discours vibrants des grands défenseurs de la cause noire sont bientôt relayés par les artistes de l’époque, à commencer par les fers de lance de la scène soul/jazz/funk, dont Gil Scott-Heron, Lee Dorsey, The Whatnauts, Doris Duke, Clarence Reid et bien d’autres. La révolution groove est en marche !

Protest Songs & Soul-Funk Anthems est disponible en double-vinyle et version digitale à partir du 25 novembre. Informations : https://lnk.to/ProtestSong

vinyle_mockup_fond_blanc

Tracklisting

Face-A

  • 1/ Gil Scott-Heron The Revolution Will Not Be Televised
  • 2/ Creative Source Harlem
  • 3/ Shirley Caesar Message for the People
  • 4/ T-Connection Crazy Mixed Up World
  • 5/ H. Rap Brown Excerpt From Speech #2 : Do Your Own Thing
  • 6/ Ice Time Will Tell

Face-B

  • 7/Angela Davis We’re Threatening the Oppressors
  • 8/ Pretty Purdie and The Playboys Watcha See Is Watcha Get
  • 9/ The Whatnauts Why Can’t People Be Colors Too ?
  • 10/ Johnny Hodges, Oliver Nelson & Leon Thomas Welcome To New York
  • 11/ Young-Holt Unlimited People Make the World Go Round

Face-C

  • 12/ Sir Joe Quaterman (I Got) So Much Trouble In My Mind
  • 13/ Skull Snaps It’s a New Day
  • 14/ Doris Duke Woman of the Ghetto
  • 15/ Clarence Reid Nappy-Haired Cowboy

Face-D

  • 16/ Don Julian & The Larks Message from a Black Man
  • 17/ Black and Blues A Toast to the People
  • 18/ Seven Seas Fight the Power
  • 19/ Lee Dorsey Yes We Can, Pt 1
  • 20/ Timmy Thomas Why Can’t We Live Together

 


The-Mighty-Mocambos-cut

Audio : The Mighty Mocambos “Theme From Beverly Hills Cop (Axel F.)”

Enregistré en 8-pistes à la veille de la pandémie, Scénarios, le nouvel album de la formation funk allemande The Mighty Mocambos, réunit des titres originaux et quelques reprises de choix.

Parmi celles-ci, qui comprennent des relectures solidement cuivrées de J.J. Cale (“Carry On”) et Barry White (“Let The Music Play” figure une réinterprétation funky d’”Axel F.”, le thème principal du Flic de Beverly Hills composé en 1984 par Harold Faltermeyer.

Découvrez ci-dessous “Theme From Beverly Hills Cop (Axel F.)” extrait de Scénarios, disponible en vinyle et version digitale depuis le 28 octobre (distribution : Mocambo Records/Golden Rules).


Whatnauts une

“Whatnauts On The Rocks” réédité en vinyle

Bien connus des diggers (et des amateurs de notre collection vinyle Give Me The Funk!), The Whatnauts ont émergé de Baltimore à la fin des années 1960 avant d’enregistrer une poignée d’albums furieusement soul-funk.

Whatnauts On The Rocks, leur troisième LP paru sur Stang Records en 1972, contient l’archi-samplé “Why Can’t People Be Colors Too?”, aux côtés des irrépressibles “Only People can Save The World” et “I’m So Glad I’ve Found You”, featuring Linda Jones. A l’initiative du label Playoff Records, Whatnauts On The Rocks sera réédité en vinyle simple remasterisé le 18 novembre, agrémenté d’un morceau bonus : “Help Is On the Way” , un titre de 1981 samplé par De La Soul (distribution : Modulor).

Tracklisting

Side 1
1. You Forget Too Easy
2. Heads Up
3. Hurry Up And Wait
4. I’m So Glad I Found You
5. Only People Can Save The World

Side 2
1. Blues Fly away
2. Why Can’t People Be Colors Too ?
3. Ooh Baby Baby
4. Help is On The Way


Lehmanns

Vidéo : Lehmanns Brothers “Rain – Live Alhambra Studios“

Les Lehmanns Brothers sont de retour avec “Rain“, leur nouvelle vidéo enregistrée live aux Alhambra Studios.

Le groove du quintette originaire d’Angoulême  fusionne des accords jazz avec des éléments de hip-hop, neo-soul et electro sous les influences de Prince, James Brown, Maceo Parker, The Roots et A Tribe Called Quest. Après  l’EP The Youngling vol.1, en 2021, les Lehmanns Brothers continuent l’aventure en 2022 pour présenter The Youngling vol.2 à paraître en novembre prochain.

Cet EP de cinq titres a été capté dans un format de live session aux Alhambra Studios. Découvrez ci-dessous la vidéo de “Rain“ :

Lehmanns Brothers en concert à Paris (New Morning) le 9 novembre.


Jimmy Castor une

The Jimmy Castor Bunch : The Definitive Collection

En dépit de l’humour et l’irrévérence de son funk – comme en témoignent ‘Troglodyte (Cave Man)’ et ‘Bertha Butt Boogie’ - Jimmy Castor était un musicien sérieux qui a plus que mérité son surnom, “The Everything Man”. Il pouvait aussi bien chanter que jouer du saxophone, du piano, du vibraphone et de divers instruments de percussion, et comme si cela ne suffisait pas, il était également un chef d’orchestre, un arrangeur et un producteur accompli.

“Ce que nous allons faire ici, c’est remonter – très loin, dans le temps” : The Definitive Collection comprend 3-CDs et le hit “Troglodyte (Cave Man)”, l’histoire délirante d’un homme des cavernes racontée par Castor sur un groove brûlant, mais aussi les classiques “Potential“, “King Kong“, “Supersound“, “Bom Bom“ et “Space Age’ 12″ Disco Mix“, sans oublier ses reprises étonnantes d’Elton John, de Roberta Flack des O’Jays et son “Tribute“ à Jimi Hendrix.

 The Jimmy Castor Bunch The Definitive Collection (Robinsongs/Cherry Red). Coffret 3-CDs disponible le 11 novembre (informations).

Tracklisting

CD1Jimmy-Castor-cover-1500x1380-1

  • 1. Hey Leroy, Your Mama’s Callin’ You
  • 2. Southern Fried Frijoles
  • 3. Creation (Prologue)
  • 4. It’s Just Begun
  • 5. Troglodyte (Cave Man)
  • 6. You Better Be Good (Or the Devil Gon’ Getcha)
  • 7. Psyche
  • 8. L.T.D. (Life, Truth, & Death)
  • 9. Creation (Epilogue)
  • 10. Say Leroy (The Creature From The Black Lagoon Is Your Father)
  • 11. Luther The Anthropoid (Ape Man)
  • 12. First Time Ever I Saw Your Face
  • 13. Tribute To Jimi
  • 14. Paradise
  • 15. I’m Not a Child Anymore
  • 16. Soul Serenade (Remastered 2002)
  • 17. Bertha Butt Boogie
  • 18. E-Man Boogie
  • 19. Let’s Party Now
  • 20. Daniel

 

CD2

  • 1. Potential
  • 2. Hallucinations
  • 3. One Precious Word
  • 4. Love Train
  • 5. The Everything Man
  • 6. Maggie
  • 7. Supersound
  • 8. King Kong
  • 9. Bom Bom
  • 10. A Groove Will Make You Move
  • 11. Super Love
  • 12. E-Man Groovin’
  • 13. Dracula, Pt. I
  • 14. I Love A Mellow Groove
  • 15. Everything Is Beautiful To Me

 

CD3

  • 1. Space Age (12″ Disco Version)
  • 2. E-Man Par-Tay
  • 3. Maximum Stimulation
  • 4. The Return Of Leroy, Pt. 1
  • 5. Mind Power
  • 6. Tr-7
  • 7. Don’t Do That!
  • 8. Party People
  • 9. I Just Wanna Stop
  • 10. Need Your Lovin’

Machine une

L’album culte de Machine réédité en vinyle et CD

L’album éponyme de Machine est entouré de mystère. Supposé être sorti en 1972 sur le label All Platinum Records, il a complètement disparu sans laisser de trace et seuls quelques exemplaires semblent avoir survécu, ce qui en fait l’un des albums funk les plus rares de la planète. L’album, qui n’est connu que d’une poignée de collectionneurs acharnés, atteint des prix dépassant les 5 000 dollars lorsqu’il apparaît sur le marché des enchères, ce qui s’est produit quatre fois au cours des vingt dernières années.

Composé du chanteur-guitariste Michael Watson, du bassiste Curtis McTeer et du batteur Donald McCoy, trois jeunes musiciens de studio qui accompagnent leurs collègues du label The Whatnauts, le groupe distille un mélange incisif de hard-funk et de soul fiévreuse. Disponible en vinyle et CD à partir du 2 septembre, Machine réédité dans sa pochette originale et remastérisé par Colorsound Studio à Paris. La réédition comprend également un livret du journaliste Charles Waring, l’éminente plume soul du magazine Mojo.

Machine Machine (Wewantsounds/Modulor). Disponible en CD et vinyle à partir du 2 septembre Informations.

 


Retour en haut ↑