Tokyo G

“Tokyo Glow”, le meilleur du funk west-coast japonais

Après le succès de la compilation Tokyo Dreaming, le label Wewantsounds propose une nouvelle sélection de joyaux funky sélectionnés par le DJ japonais Notoya, qui a puisé dans le riche catalogue du label Nippon Columbia de la fin des années 70/début 80 pour en puiser la quintessence dans Tokyo Glow : Japanese city pop, funk & boogie.

Nippon Columbia est une institution au Japon et l’un des labels les plus importants du pays qui a accumulé un incroyable catalogue au fil des décennies. Le label a été particulièrement créatif dans les années 1970 et 80 et a été l’un des principaux pourvoyeurs de musique de qualité au moment où le Japon entrait dans un de ses plus grands booms économiques. Comme l’explique Notoya dans les notes de pochette « À l’époque, les maisons de disques avaient de gros budgets et pouvaient se permettre d’engager les plus grands musiciens pour un disque, avec de riches sections de cordes et de cuivres, les meilleurs batteurs, claviers… Il en résulta un son sophistiqué, très différent de celui de la musique d’aujourd’hui.”

La sélection Tokyo Glow regorge de ces joyaux funky avec des influences de la côte ouest à commencer par « Kimugare », un morceau mid-tempo de Kumi Nakamura, une célèbre actrice qui n’enregistra qu’un seul album pour Columbia en 1980. La playlist continue dans cette veine avec les grooves ensoleillés de Miyuki Maki, Hatsumi Shibata et le musicien culte Hiroshi Sato. Le rythme s’accélère ensuite pour devenir plus funky avec New Generation CompanyKengo Kurozumi - avec son superbe boogie, « Juggler » – et l’une des les reines du genre, Hitomi ‘Penny’ Tohyama avec « Tuxedo Connection ».

Tokyo Glow : Japanese city pop, funk & boogie selected by DJ Notoya sera disponible en CD et double-vinyle le 10 décembre (distribution Wewantsounds/Modulor). L’album gatefold 2-LP a été designé par Optigram et est annoté par DJ Notoya avec Nick Luscombe. L’audio a été récemment remasterisé à Tokyo par Nippon Columbia.

Tracklisting

1. Kumi Nakamura – Kimagure
2. Miyuki Maki – Indo No Michibata
3. Haruyoshi Yamashina – Osake To Joke
4. Sumiko Yamagata – Natsu No Hikari Ni
5. Hatsumi Shibata – Party Is OverTokyo Glow
6. Makoto Iwabuchi – Moonlight Flight
7. Hiroshi Sato – Saigo No Tejina
8. Arakawa Band – Paradise’s Dream
9. New Generation Company – I Wander All Alone (Part III)
10. Kiyohiko Ozaki – Ojosan Oteyawarakani
11. Kengo Kurozumi – Juggler
12. Ken Nishizaki – Koi No Paradigm
13. JADOES – Simply Another Love
14. Midori Hara – Aamar Jabar
15. Hitomi ‘Penny’ Tohyama – Tuxedo Connection
16. Mizuki Koyama – Oh! Daddy
17. Haruo Chikada & Vibra-Tones – Sofa Bed Blues
18. Mitsuko Horie – Chigasaki Memory


Fela box 5

Fela : “Vinyl Box #5″ en décembre

Partisan Records vient d’annoncer la parution du cinquième volume des rééditions vinyles du catalogue de Fela Kuti. Vinyl Box #5 a été sélectionné par Femi Kuti, le fils de Fela, un multi-instrumentiste réputé – également ambassadeur de l’afrobeat –, et Chris Martin de Coldplay. Ce cinquième coffret succède à ceux slectionnés par Erykah Badu, Brian Eno, Ginger Baker et Questlove et contient les albums Why Black Man Dey Suffer (1971), Noise For Vendor Mouth (1975), Kalakuta Show (1976), Excuse O (1976), Ikoyi Blindness (1976), Original Sufferhead (1981) et Overtake Don Overtake Overtake (1989).

Le visuel de chaque album a été recréé avec soin à partir des pressages vinyles originaux et le coffret contient également un livret en couleur de 20 pages comprenant des introductions rédigées par Chris Martin et Femi Kuti – des chroniques approfondies des 7 disques par le journaliste spécialiste de l’afrobeat Chris May – des textes de chansons – des photos de Fela inédites – des clichés provenant de Music Is The Weapon, le documentaire de 1982 et un poster réalisé par l’artiste nigérian Lemi Ghariokwu, la force créatrice derrière une trentaine de couvertures d’albums de Fela.

Vinyl Box #5 paraîtra le 10 décembre prochain et sera limité à 4000 exemplaires dans le monde (informations).

 

 

 

 


MF-Robots-Press

Audio : MF Robots (ex-Brand New Heavies) “Brand New Day”

En marge de The Brand New Heavies, le batteur et membre fondateur Jan Kincaid et la chanteuse Dawn Joseph s’associent pour fonder MF Robots (Music For Robots).

Dans un entretien paru dans ces pages en 2013, Jan Kincaid nous racontait sa rencontre avec Dawn Joseph : “Dawn nous a été recommandée l’an dernier par un ami musicien, alors que nous étions à la recherche d’une chanteuse. Nous voulions une anglaise, afin de faciliter le travail en termes géographiques. Elle est assez unique et elle fait partie du business depuis longtemps, même si peu de gens la connaissent. Elle a travaillé avec CeeLo Green, Eric Clapton ou encore Kylie Minogue. Elle n’a jamais vraiment réalisé ses propres projets, donc c’était une aubaine pour nous. Elle est fantastique, aussi bien en tant que chanteuse qu’en tant que performer. Elle nous ouvre de nouveaux horizons.”

Après un premier album éponyme paru en 2018, le duo est de retour avec Break the Wall, déjà disponible en digital et en CD et vinyle le 26 novembre (distribution : BBE).

Découvrez son extrait “Brand New Day” ci-dessous.


Give Me 2021

Gagnez des vinyles “Give Me the Funk ! (Volume 6)”

En partenariat avec Wagram Music, Funk★U vous offre le vinyle Give Me the Funk ! (Volume 6).

Après le succès des trois premiers volumes parus l’an dernier de la collection Give Me the Funk ! The Best Funky-Flavored Music, voici les volumes 4, 5 et 6 disponibles depuis le 27 août (Informations).

Pour remporter votre album vinyle, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le mercredi 20 octobre 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  •  Quel est le nom du photographe des pochettes de la collection Give Me The Funk!  ?

Give Me 6

Tracklisting

Face A

  1. Sir Joe Quarterman “(I Got) So Much Trouble in My Mind“ (06’19)
  2. Eugene Blacknell “Dance to the Rhythm“ (03’29)
  3. Mavis John “Use My Body“ (04’25)
  4. Betty Wright “All Your Kissin’ Sho’ Don’t Make True Lovin’“ (02’37)
  5. Gil Scott-Heron “Lady Day and John Coltrane“ (03’34)

 

Face B

  1. Oby Onyioha “Enjoy Your Life“ (06’18)
  2. Incredible Bongo Band “Apache“ (04’49)
  3. Patrice Rushen “Music of the Earth“ (03’55)
  4. Lonnie Liston Smith and the Cosmic Echoes “Expansions“ (03’06)
  5. Millie Jackson “I’m Free“ (03’01)

Prince Do Me

Audio : Prince “Do Me, Baby (Demo 79)“

Pour célébrer le 40ème anniversaire de l’album Controversy de Prince sorti le 14 octobre 1981, The Prince Estate et Warner Records publient l’enregistrement démo solo inédit réalisé en 1979 de “Do Me, Baby”.

En plus de sa sortie surprise sur les services de streaming aujourd’hui, “Do Me, Baby (Demo)” est également disponible en pré-commande dans deux formats physiques en édition limitée exclusivement sur la boutique officielle de Prince : une réplique de la cassette “Do Me, Baby (Demo)” (limitée à 1 981 exemplaires) et un 45-tours gravé sur vinyle violet. La cassette replica reproduit la source originale conservée dans le Vault de Prince à Paisley Park pendant des décennies, et le 45-tours
est accompagné des paroles originales de la chanson écrites à la main par Prince.

“Do Me, Baby” est surtout connu comme la pièce maîtresse de Controversy, mais Prince avait enregistré cette chanson des années auparavant. Une démo signée par Prince et son ami et collaborateur André Cymone avait été initialement enregistrée en 1978. “« Do Me Baby » avait été écrite pour Pépé Willie“, racontait le bassiste à Funk★U en 2017. “On nous avons envoyé à New York pour écrire des chansons destinées à son album. J’avais trouvé la ligne de basse et la vibe générale de la chanson, mais les paroles et tout le reste, c’était Prince.“

Un an plus tard, Prince a entièrement réimaginé le morceau en version solo lors des séances d’enregistrement de l’album Prince en avril 1979 aux Alpha Studios de North Hollywood, avec des overdubs ajoutés au cours de la même période à Hollywood Sound Records d’Hollywood. Comme c’est souvent le cas avec Prince, ce dernier revisitera la chanson deux ans plus tard lors d’un nouvel enregistrement solo de “Do Me, Baby” au Sunset Sound Studios, en juin 1981. Cet enregistrement a été publié le 14 octobre 1981, clôturant de façon épique la face-A de Controversy.

À partir de ce master 2-pouces, un mixage brut sur cassette – récemment découvert dans le légendaire vault de Prince et étiqueté de sa propre écriture – avait été réalisé avant d’être écarté. Cette édition spéciale de “Do Me, Baby (Demo)” a été remixée en respectant les spécifications de la cassette démo originale par Chris James et a été masterisée par Bernie Grundman, collaborateur de longue date de Prince.

Découvrez ci-dessous “Do Me, Baby (Demo)“ :

 

 

 


originals1-mockup-md-1-1629957131264

Le meilleur du label Golden Rules dans “The Originals 1“

“Bringing soul back to the people.“ Telle est la devise du label allemand Golden Rules, qui publie le 15 octobre The Originals 1, une sélection de 14 titres parmi ses sorties les plus emblématiques signées Gizelle Smith, Shawn Lee’s Ping Pong Orchestra, DeRobert & The Half Truths, The Mighty Mocambos, Ghost Funk Orchestra et bien d’autres.

“Dès le début, nous avons voulu être un projecteur sur la scène actuelle du funk contemporain, de la soul et des vibrations positives“, expliquent les responsables du label. “Nous nous sommes mis en relation avec un joli réseau de musiciens, de labels et d’amateurs de soul music et avons créé le premier sampler. De Moscou à Hambourg, en passant par Paris et New York, de Londres à Barcelone et Nashville : c’est un bouquet coloré de véritables épopées soul, de grooves psychédéliques et de breaks funky d’artistes talentueux du monde entier.“

Golden Rules : The Originals 1 sera disponible en vinyle, cassette et version digitale le 15 octobre.

Tracklisting

  1. Gizelle Smith – Jonny 03:39
  2. The Drawbars – Shinjuku Strut 03:36
  3. Laura Llorens & The Shadows Of Love – All Or Nothing 03:24
  4. The Brothers Nylon – Three Ears 02:56
  5. The Gripsweats Feat. Oliver James – This City 03:28
  6. The Soul Surfers – Rhythm 2 03:49
  7. Magic In Threes – Diggin’ Dirt 02:17
  8. The Mighty Mocambos – Find My Way 03:29 Min
  9. Outer Space – Magnetic Monster 03:29
  10. Ghost Funk Orchestra - Asphalt Homeland 04:08
  11. Hot Border Special – Fresher Under Pressure 03:25
  12. Derobert & The Half Truths – Thievin’ & Robbin’ 03:28
  13. Shawn Lee’s Ping Pong Orchestra – Rocket Ship 04:17
  14. The Supertights – Sweet Extasy 02:32

Diggers

“Funk, Soul & Hip-Hop Diggers“, la série vinyle

Compilée par Olivier Cachin et illustrée par Lazoo, la série Diggers propose trois doubles-vinyles consacrés aux héros – connus et méconnus – du funk, de la soul music et du hip-hop.

Au programme : Funkadelic, Grandmaster Flash and the Furious Five, Ohio Players, The Fatback Band, Blowfly, Afrika Bambaataa, Marva Whitney et bien d’autres ! Tracklistings complets ci-dessous (distribution : Wagram Music).

Informations :

 Vinyl-FUNKdiggers

  • A1 Funkadelic Can You Get To That
  • A2 Ohio Players Funky Worm
  • A3 Lafayette Afro Rock Band Darkest Light
  • A4 Lonnie Liston Smith & The Cosmic Echoes A Chance For Peace
  • A5 All The People Feat. Robert Moore Cramp Your Style

 

  • B1 Taana Gardner Work That Body
  • B2 Bobby Byrd Back From The Dead
  • B3 Betty Wright Clean Up Woman
  • B4 Little Beaver Funkadelic Sound
  • B5 Timmy Thomas Are You Crazy???
  • B6 Black Ivory I Keep Asking You Questions

 

  • C1 T-Connection Do What You Wanna Do
  • C2 Ike Turner & The Kings Of Rhythm Funky Mule
  • C3 The Fatback Band Yum, Yum (Gimme Some)
  • C4 The Blowflys Funky In The Hole
  • C5 Uncle Louie Feat. Walter Murphy I Like Funky Music

 Vinyl-SOULdiggers

  • D1 Blowfly Nobody’s Butt But Yours, Babe
  • D2 Margie Lomax God’s Greatest Gift To Man Is A Woman
  • D3 Queen Yahna Ain’t It Time
  • D4 Marva Whitney With Osaka Monaurail I Am What I Am (Part 1 & 2)
  • D5 Joy Fleming Fieber (Fever)

 

  • A1 Sonny Knight & The Lakers Sugar Man
  • A2 Gloria Ann Taylor Jolene
  • A3 Don Julian & The Larks Shorty The Pimp
  • A4 Foster Sylvers Misdemeanor
  • A5 Florence Miller The Groove I’m In
  • A6 Mac Rebennack & The Soul Orchestra The Point

 

  • B1 Clarence Reid The Best Part Of A Man
  • B2 Doris Duke Woman Of The Ghetto
  • B3 Gwen McCrae 90% Of Me Is You
  • B4 Helene Smith Help Me To Keep What I’ve Got
  • B5 Teddy Reynolds Ain’t That Soul
  • B6 Miss Lavelle Stop These Teardrops

 

  • C1 Millie Jackson I Cry
  • C2 The Whatnauts Why Can’t People Be Colors Too?
  • C3 George & Gwen McCrae Mechanical Body
  • C4 Gino Washington Puppet On A String
  • C5 Chet “Poison” Ivey & His Fabulous Avengers Soul Is My Game
  • C6 Betty Padgett Sugar Daddy Pt. 1

 

  • D1 Brother To Brother In The Bottle
  • D2 Class Get Your Chic Together
  • D3 Latimore Let’s Straighten It Out
  • D4 C.B. & Ten Others With Axes Rosie

 Vinyl-HIPHOPdiggers

  • A1 Grandmaster Flash & The Furious Five It’s Nasty (Genius Of Love)
  • A2 Boogie Down Productions The Bridge Is Over
  • A3 Afrika Bambaataa, Zulu Nation & Cosmic Force Zulu Nation Throw Down
  • A4 Nitro Deluxe Journey To Cybotron
  • A5 Tuff Crew My Part Of Town

 

  • B1 Blowfly Blowfly’s Rap
  • B2 Funky 4 + 1 King Heroin
  • B3 (MC) Rock Lovely One Time Two Time Blow Your Mind
  • B4 Double Trouble Stoop Rap

 

  • C1 Choice M.C. This Is The “B” Side (True Blue Mix)
  • C2 The Fatback Band King Tim III (Personality Jock)
  • C3 Fly Guy Fly Guy Rap
  • C4 Cybotron Clear
  • C5 Cold Crush Brothers Vs Fantastic Freaks Basketball Throwdown

 

  • D1 Willie Wood & Willie Wood Crew Willie Rap
  • D2 Hashim We’re Rocking The Planet
  • D3 Maggotron Bass Invaders
  • D4 Cold Crush Brothers Feel The Horns
  • D5 Madam Funkyfly The Crazy Mule Saloon

Cimafunk Clinton

Vidéo : Cimafunk feat. George Clinton “Funk Aspirin“

Originaire de Cuba, Erick Iglesias Rodríguez (alias Cimafunk) fusionne les rythmes cubains aux grooves du funk dans Alimento, un troisième album produit par Jack Splash (Kendrick Lamar, Alicia Keys, Solange Knowles…).

Disponible dès le 8 octobre, Alimento, distille avec efficacité et un savoir-faire évident un latino-funk aux influences multiples, de Zapp à Prince en passant par Parliament-Funkadelic. “Funk Aspirin“, son premier extrait, bénéficie logiquement de la participation du Dr. Funkenstein himself, George Clinton.

Découvrez “Funk Aspirin“ ci-dessous. Cimafunk sera en concert à Paris (New Morning) le 10 novembre.


Brooklyn Funk Essentials 2021

Gagnez vos places pour le concert de Brooklyn Funk Essentials à Paris le 9 octobre

En partenariat avec le New Morning, Funk★U vous invite au concert de Brooklyn Funk Essentials à Paris le samedi 9 octobre !

Pour remporter vos places, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le jeudi 7 octobre 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

    • Quel est le titre du dernier album en date de Brooklyn Funk Essentials ?


Retour en haut ↑