Live Report The Revolution (Brown Mark and Stokley Williams)

Publié le 2 mai 2017 | Par SlyStoned

0

Live report : The Revolution, Philadelphia (Theater of the Living Arts 04/30/2017)

Parmi toutes les performances des cérémonies d’Awards et les nombreux artistes essayant de rendre hommage à Prince, son plus grand tribute live parcourt en ce moment les États-Unis sous la forme de son backing-band le plus célèbre, The Revolution.  Plus de 30 ans après la séparation du groupe, ses membres sont toujours aussi en place. Ils se sont même améliorés avec l’âge. Dr. Fink et Lisa Coleman électrisent l’auditoire grâce à la maitrise de leurs claviers tandis que Bobby Z. continue de marteler le rythme qui menace de faire sécrouler le Living Theater de Philadelphie. Les fans dansent et se pincent presque en voyant Brown Mark slapper le funk et Wendy Melvoin distille des licks de guitare en démontrant à la fois son talent personnel et son lien très profond avec la musique de Prince.  Afin de renforcer l’énergie vocale de Brown Mark et Wendy, le groupe a invité Stokley Williams de Mint Condition (et natif du Minnesota), que Wendy présente comme un des chanteurs préférés de Prince. Stokley contribue à la performance en reproduisant le falsetto des hits mémorables, et il ajoute également sa propre voix instantanément identifiable à d’autre classiques pour le grand plaisir de ses (nouveaux) fans.

Tout au long de la performance, Wendy lutte contre les larmes en racontant ses souvenirs de Prince et l’impact que le musicien a exercé sur leurs vies. Lisa et Wendy rendent un hommage personnel en interprétant en duo vocal/instrumental de leur création commune “Sometimes it Snows in April”.  Le public a aussi droit à une surprise inattendue lorsque le groupe se plonge dans le fameux Vault, en jouant “Destiny” et “Roadhouse Garden”.  Cette soirée est une célébration et donne à chacun l’impression de se retrouver dans un club de Minneapolis au coeur des années 1980

Malheureusement, nous n’aurons plus l’occasion d’assister à une autre performance sidérante de Prince.  Par chance, The Revolution a trouvé le moyen de réjouir ses fans tout en célébrant sa mémoire. Grâce à eux, le Minneapolis Sound n’a pas fini de résonner aux quatre coins du globe.

Adam Kita

Setlist

  • Computer Blue
  • America
  • Mountains
  • Automatic
  • Take Me With You
  • Uptown
  • D.M.S.R.
  • Destiny
  • Roadhouse Garden
  • Raspberry Beret
  • Erotic City
  • Let’s Work
  • 1999
  • Paisley Park
  • Controversy/ Mutiny
  • Sometimes it Snows in April
  • Let’s Go Crazy
  • Delirious
  • Kiss
  • When Doves Cry
  • Purple Rain

Encore

  • I Would Die 4 U
  • Baby I’m a Star




Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑