News Junie Morrison

Publié le 17 février 2017 | Par SlyStoned

0

Disparition de Walter “Junie” Morrison

Éminence grise des Ohio Players, joker de luxe dans Parliament-Funkadelic et comparse de DâM-FUNK, Walter “Junie” Morrison est décédé ce 16 février à l’âge de 62 ans.

Producteur, arrangeur, compositeur, multi-instrumentiste et chanteur, “Junie” avait apporté sa contribution décisive au début des années 1970 à la série d’albums cultes de ses homologues de Dayton, les Ohio Players. Ses talents multiples avaient donné au groupe de Leroy “Sugarfoot” Bonner son premier hit national en 1972 avec “Funky Worm” et sa partie de claviers insensée, mais Junie Morrison quittera le groupe deux ans plus tard suite à des conflits internes.

Transféré chez George Clinton en 1977, il avait participé à l’écriture et à la production de plusieurs titres de One Nation Under a Groove de Funkadelic (dont son single-titre) et de quelques albums de Parliament en ayant parfois recours au pseudonyme J.S. Theracon. Walter “Junie” Morrison, qu’on retrouve aussi sur Computer Games du Dr. Funkenstein, est également l’auteur d’une demi-douzaine albums solos, dont le culte When We do, son premier essai paru en 1975 chez Westbound et crédité sous le nom de Junie.

Après de longues années de semi-retraite, ce dernier avait publié en 2014 des titres sous l’entité Tekadelic, un projet solo entièrement réalisé sur iPad reliant les beats électroniques aux grooves funky. On peut également entendre une des ultimes apparitions de cet architecte méconnu du groove sur We Continue, le dernier album en date de DâM-FUNK paru en 2015.

Rest in power, Walter “Junie” Morrison.





Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑