News blowfly-der-rapper

Publié le 17 janvier 2016 | Par Funk-U Magazine

0

Disparition de Clarence Reid, alias “Blowfly”

Clarence Reid, alias Blowfly,vient de rejoindre le long cortège des disparus du mois de janvier 2016. Victime d’un cancer du foie, le soulman de TK Records devenu Roi du dirty funk laisse derrière lui une carrière d’un demi-siècle émaillée de classiques de la deep-soul et d’albums parodiques salacement groovy à ne pas mettre entre toutes les oreilles – qui autre aurait-pu interpréter “Shittin’ on the Dock of the Bay” ou l’inénarrable “A Spermy Night in Georgia” ?

“Mes chansons sont sales et vicelardes, mais elles sont vraies”, expliquait Clarence Reid/Blowfly au micro de Funk★U en 2007 (interview d’Olivier Cachin publiée dans le numéro 11). Cette même année, Blowfly était venu donner un rare concert hexagonal à la Mécanique ondulatoire de Paris. On avait également pu entendre en 2014 le flow nasillard de l’immortel auteur de The Weird World of Blowfly sur l’excellent “Funky Boobs” d’Amadeo 85.

Annoncé pour février, 77 Rusty Trombones sera l’ultime album de Clarence Reid alias Blowfly, décédé le 17 janvier à l’âge de 76 ans.




Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑