Album Ishan Cooper

Publié le 3 octobre 2015 | Par SlyStoned

0

Ishan Cooper “Coop Deville presents Bat Funk Crazy… In 3D !!!”

Ishan Cooper “Coop Deville presents Bat Funk Crazy… In 3D !!!” SlyStoned

Summary: Un guitare australien explore la formule du P-Funk avec George Clinton et Angelo Moore en guests. Le "vrai" nouvel album de Funkadelic ?

4


K.O. ! Il faut dire qu’on n’avait pas vu le coup venir quand, le 7 septembre, Coop Deville presents Bat Funk Crazy… In 3D !!! est arrivé sur Bandcamp, sans prévenir, comme sorti de nulle part. Groove imparable, guitares facétieuses, créativité débordante… Une vraie claque  P-Funk ! Le coupable ? Un certain Ishan Cooper, né en 1978, guitariste australien tout à fait inconnu qui, pour enregistrer cet album (autoproduit), a tenu à s’entourer de ses idoles, à savoir une bonne partie du line-up actuel de Parliament-Funkadelic : Danny Bedrosian (claviers), Lige Curry et Rodney « Skeet » Curtis (basse), Benzel Baltimore Cowan (batterie), Greg Thomas (saxo), Greg Boyer (trombone), Bennie Cowan (trompette)… Plus qu’un cachet « P-Funk », ils apportent une vraie cohérence à l’ensemble, soit 11 pistes d’une richesse incroyable. L’arrière garde de George Clinton s’y voit rejoint, selon les morceaux, par quelques autres invités de marque qui se relaient pour assurer les parties chant : Angelo Moore (Fishbone), Steve Boyd (Five Special, Parliament-Funkadelic), le rappeur Kokane (connu pour ses collaborations avec Snoop Dogg), et la chanteuse Sue Ann Carwell. Enfin, George Clinton himself joue les maîtres de cérémonie, via une série de spoken words en intro et outro, résonnant comme un adoubement.

Ishan Cooper n’était pas né quand est sorti The Clones of Dr Funkenstein, un des nombreux chefs d’œuvre de Parliament. L’artwork du LP (tiré en édition limité à 100 Ishan Cooperexemplaires) y fait directement référence. Ce n’est pas un hasard, tant l’ensemble évoque l’ère « classique » du P-Funk, celle de la seconde moitié des années 1970, ici magnifiée par une production contemporaine. Ishan Cooper assume tout autant l’héritage de la fusion funk rock des années 1990 (Fishbone, Weapon of Choice), à coup de rythmiques puissantes, murs de cuivres et guitares heavy. Le son est lourd ; l’énergie, débordante. Une sorte de Clones du 21ème siècle en somme. Ishan Cooper l’apprenti sorcier a trouvé la formule. Celle que le Dr Funkenstein lui même, a égaré, car en comparaison, les dernières sorties de Clinton paraissent bien fades… Et s’il était là, finalement, le “vrai” nouvel album de Funkadelic ?

Sandro Piscopo-Reguieg

Ishan Cooper Coop Deville presents Bat Funk Crazy… In 3D !! ****. Disponible en version digitale, CD et vinyle collector sur Bandcamp.



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑