Interview Van hunt-770x470

Publié le 11 mai 2015 | Par Funk-u

0

Interview : Van Hunt “Tout recommencer à zéro”

Après quatre ans de silence discographique, Van Hunt publie The Fun Rises, The Fun Sets, un cinquième album studio inspiré par “l’amour, la perte et la nostalgie exprimés par le biais du son original du funk et de la vieille soul”. Entretien avec un artiste multicartes inspiré, entre autres, par Serge Gainssbourg et les corbeaux.

★★★★★★

Funk★U : The Fun Rises, The Fun Sets, votre nouvel album, vient de paraître après un silence de quatre ans.  Comment vivez-vous ce retour discographique ?

Van Hunt : Je suis très excité, mais c’est surtout un soulagement.

La gestation de The Fun Rises, The Fun Sets s’étale sur une longue période. Quand le projet a-t-il démarré ?

Tout a commencé en décembre 2012. Après avoir passé plusieurs nuit à surfer sur Internet, j’ai compris que le “marché musical” était prêt pour mes nouvelles idées. Dès le départ, j’ai eu envie d’être plus précis que sur mes précédents albums. Je ne voulais pas freiner mes idées et en même temps offrir le plus de détails possibles à mes auditeurs.

Vous avez eu recours à la plateforme Pledgemusic pour financer cet album. Cette décision a-t-elle modifié votre façon de travailler ?

Non, pas vraiment. Cette campagne de crowdfunding concernait surtout les pré-commandes, ce qui la différencie des autres types de campagnes de financement où, en général, les artistesvan-hunt-cd-2015 appellent au financement intégral de leur production. Ceux qui ont précommandé The Fun Rises, The Fun Sets ont également reçu un accès exclusif à divers documents, dont des vidéos de l’enregistrement, des téléchargements gratuits de titres et diverses choses. L’idée de concevoir un album de cette manière en impliquant ceux qui étaient intéressés dans le processus créatif de ce disque m’a beaucoup plu. Cette expérience a été bénéfique pour moi, j’espère que c’est la même chose pour les fans.

Vous avez déclaré que The Fun Rises, The Fun Sets était inspiré par “l’amour, la perte et la nostalgie exprimés par le biais du son original du funk et de la vieille soul”. Quels titres de l’album illustrent le mieux ce point de vue ?

Tous sans exception, et précisément du point de vue des textes. Les références musicales sont sans doute plus évidentes dans “Old Hat” que dans “If I Wanna Dance With You” car “Old Hat” est plus directe. “Le funk et la vieille soul” d’”If I Wanna Dance With You” est plus suggéré, il est là sans qu’on s’en rende vraiment compte car les éléments rythmiques et harmoniques dont disposés d’une manière non-traditionnelle à l’aide de réverbes, d’écho et d’effets de delay.

 

The Fun Rises, The Fun Sets est sans doute votre album le plus éclectique. Sly Stone, Prince et George Clinton font-ils toujours partie de vos influences principales ? remain your main influences ?

En ce moment, mes influences principales sont celles de Thom Bell, le producteur/songwriter des Dramatics, l’activiste socio-politique Dr. Gerald Horne et le designer graphique Arshile Gorky. J’ai toujours été profondément influencé par tous les artistes qui font partie de mon environnement, de Serge Gainsbourg aux corbeaux qui se battent sur mon bord de fenêtre.

Van_Hunt

En 2008, Popular, votre album produit par Blue Note, n’est finalement pas sorti. Une parution est-elle prévue ? Avez-vous été surpris de découvrir qu’il avait été leaké sur Internet ?

Je n’ai aucune information sur Popular. J’espère que The Fun Rises, The Fun Sets comblera l’espace vide qu’a crée Popular dans mon catalogue, entre On The Jungle Floor et What Were You Hoping For. Je suis content de savoir que ceux qui s’intéresse à ma musique ont pu écouter Popular, même s’il n’est pas sorti de manière officielle.

Allez-vous tourner aux États-Unis et en Europe pour accompagner la sortie de The Fun Rises, The Fun Sets ?

Je veux d’abord voir comment le public va réagir à cet album. S’ils ont envie de me voir jouer ces chansons sur scène, ce sera un privilège pour moi.

Vous évoluez dans l’industrie du disque depuis près de 20 ans. Quel enseignement principal en tirez-vous ?

Qu’il faut tout recommencer à zéro à chaque fois.

 

Propos recueillis par Jacques Trémolin

Van Hunt The Fun Rises, The Fun Sets (Thirty Tigers/Modulor). Sortie française en CD et version digitale le 18 mai.




Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑