Live Report PrinceSDF

Publié le 1 juillet 2011 | Par SlyStoned

19

Live Report : Prince, Saint-Denis 30/06/2011 + Aftershow à La Société

Pas vraiment d’Empty Room ce soir au Stade de France pour le lancement de la tournée européenne 2011 de Prince. 40 000 spectateurs (estimation Purple Police) ont bravé les interdits du funk en stade, dont une bonne moitié qui a certainement raté l’apparition surprise d’un guitariste supplémentaire au cours du set de Sharon Jones et ses Dap Kings. Surgi des entrailles du SdF, Prince débarque à 19h53 et plaque une cocotte de Telecaster sur une longue extrapolation de “Tighten Up” et de “Superbad”, puis regagne les coursives… à vélo ! Une heure plus tard, l’intrus en djellaba et son band de 8 musiciens (dont Maceo Parker) entrent en scène pour un show fleuve de 2h40 marqué par -au moins- trois sommets himalayens : D’abord une reprise impromptue et transcendante du “Come Together” des Beatles, suivi d’un ahurissant medley basse/batterie autour des slaps telluriques de “777-9311″, “Head” et du thème d’ “America” revisité à la fuzz bass. Enfin, un “Cool” tapageur et festif, passerelle idéale pour une fin de parcours marquée par un déferlement non-stop de hits (cf. setlist) et un sampler medley qui prend tout son sens lorsque leur auteur exhume avec un plaisir non feint les ritournelles classées X de “Nasty Girl” et “Darling Nikki”.

“Nous vivons un moment historique”, avait lancé ce dernier un peu plus tôt avant de discourir sur les “maquereaux analogiques” et les “putains digitales”. À défaut d’Histoire,  Prince a donné une nouvelle soirée d’exception à Paris, trente ans après sa première venue au Palace.

Frustré par une fin de partie un peu brutale au Stade de France (couvre-feu oblige), Prince a décidé de jouer les prolongations à La Société, un restaurant branché du quartier latin. Devant une centaine d’happy few (Christian Louboutin, Dita Von Teese, Gilles Lellouche, Cécile Cassel,  Jérémie Renier), l’artiste a jammé avec Sharon Jones & The Dap Kings avant de prendre possession de la scène vers 3h50 du matin. Accompagné de son NPG band, Prince a délivré un show court (45 minutes) mais intense faisant la part belle à son répertoire funk  : “A Love Bizarre” joué en mode extended rythmé par le sax d’un Maceo Parker toujours aussi vert, avant d’enchaîner sur “Let’s Work” et un “U Got The Look” revisité. Prince laissa ensuite le micro à sa choriste Shelby J. pour une reprise de “Misty Blue” de Bob Montgomery, avant de conclure par une version atomique de “We Live To Get Funky”, ponctuée de solos de guitares incandescents et le soutien bienvenu de Maceo et de la section de cuivres des Dap Kings. Au petit matin, Prince s’engouffra dans sa limousine et quitta la place Saint Germain sous les applaudissements du public.

Setlist Stade de France

  1. DMSR
  2. Pop Life
  3. Musicology
  4. Shhh
  5. Everyday People
  6. Come Together
  7. Controversy
  8. Sexy Dancer/Le Freak
  9. Love Rollercoaster
  10. Play That Funky Music White Boy
  11. The Look of Love (chanté par Andy Allo)
  12. Nothing Compares 2 U
  13. Pass The Peas
  14. Bass medley : 777-9311/Head/The Stick/America/Thank You For Talking To Me Africa/Only Heaven Knows (nouvelle chanson)
  15. Take Me With U
  16. Raspberry Beret
  17. Cream
  18. Cool/Don’t Stop ‘Til You Get Enough
  19. Purple Rain
  20. Let’s Go Crazy
  21. Delirious
  22. 1999
  23. Little Red Corvette
  24. Sampler set : When Doves Cry/Nasty Girl/Sign’O'the Times/Darling Nikki/Forever in my Life/I Would Die 4 U
  25. Kiss

Setlist La Société

  1. A Love Bizarre
  2. Let’s Work
  3. U Got The Look
  4. Misty Blue
  5. We Live 2 Get Funky



19 Responses to Live Report : Prince, Saint-Denis 30/06/2011 + Aftershow à La Société

  1. funk4life says:

    Seulement 40000? On aurait dit beaucoup plus. Le stade n’était pas plein à craquer, mais assez rempli quand même, l’artiste ne s’est pas du tout ridiculisé, il a triomphé. C’était phénoménal.

  2. devilOol says:

    je dirais plutôt 50 000. Le concert était vraiment extraordinaire.

  3. superfunkycallifragisexy says:

    oui!!!! c’etait aussi bien qu’en 86 au Zenith!

  4. Tonton LOUB says:

    La cocotte faisait plus penser à “There was a time”… Je crois aussi qu’il a du atteindre les 50000… C’était blindé…

  5. BOOKLETTE says:

    blindé…à la fin, oui…
    Mais pas la 1ere partie du concert… Attention, le SDF a une capacité de 80 000 personnes, et il ne faut pas oublier tous les sièges inoccupés autour de la scène….

  6. nane says:

    Oui 40000 ça me parait peu, je rajouterais bien 10000 personnes voire plus. Vraiment un bon live, c’était Le concert à ne pas rater, et la première partie sympa avec en plus la surprise du chef !

  7. Julien says:

    Concert extraordinaire.
    En revanche, le stade avoisinait plus des 70 000 personnes que des 40000 ou meme des 50000!! <3

  8. stefi says:

    ouais, c’était GEANTISSIME !!!!!!!!!!!!!!!!une ambiance magique, un moment hors du temps, merci Prince !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Fred says:

    Pour moi le stade n’est même pas à moitié plein : la scène était très avancée, les tribunes hautes étaient toutes occultées et la pelouse à peine à moitié remplie.

    En revanche c’est vrai que le concert était génial, malgré le son parfois un peu pourri (stade oblige), ça devient rare de voir un artiste aussi libre et des musiciens qui prennent plaisir à jouer.

    La grande classe, vraiment !

  10. mary says:

    Un réel plaisir de jouer, de communier avec son public, une voix inimitable,une gestuelle à en faire chavirer plus d’un(e), une présence hypnotique… voilà ce qui caractérise les concerts de Prince ! Pas d’effets spéciaux, juste de la musique, une des meilleures ! Alors, on s’en fiche que le stade ne soit pas totalement rempli ! Hier soir ça l’a fait et même super bien fait ! Prince est un fabuleux musicien et interprète… pour moi un génie ! Notre coeur était purple hier (hein stefi ?). Un excellent moment !

  11. stefi says:

    T’as entièrement raison, Mary !!!!!!!!!!!!! qu’est-ce qu’on en a à faire du stade rempli ou pas ??!! c’est pas ça qui compte ! ce qui compte c’est l’exceptionnel talent de ce musicien hors pair qui sait faire plaisir à ses fans, c’est ça qu’on retient ! et puis l’after à La Société était à mourir de plaisir aussi : un grand moment, une nuit INOUBLIABLE !!! je te salue, Mary, fan aussi apparemment du Grand Prince, on se comprend !!t’étais à St Germain aussi après ?
    Purplement love….

  12. lillegubben says:

    Je vais tempérer mon jugement, j’ai trouvé le concert super mais prévisible mais ce n’est pas mon premier et j’écoute beaucoup de bootlegs, je regrette quand même que la scène n’est pas été centrale comme pour le superbowl. Le SDF est immense et cela s’en ressent pour le son et surtout l’écho, la vue centrale aurait donc été la cerise du gateau.

  13. funk4life says:

    Mais il était bien rempli quand même ce stade! Prince a tout déchiré, un maître du funk hardcore!!

  14. merciprince says:

    J’ai comme l’impression que tous ceux qui ont assisté au concert on ressentit à un moment ce plaisir de voir un artiste s’éclater avec ses musiciens et son public, les petits frissons monter nous rappelant comme c’est bon d’écouter de la bonne musique….
    Certes, le stade n’était pas plein, et alors!!! Prince donne sur scene, il est bien et ça se ressent.
    Pour ma part, j’étais septique avant de venir au stade de France. je m’attendais à un son horrible à gâcher un concert… Quelle surprise, quel bonheur, tous les souvenirs de mon enfance, un show intimiste malgré la taille de ce stade. Le son n’était pas parfait mais l’émotion était énorme !
    Merci Prince, la funk comme nous l’aimons, la musique que j’aime depuis que j’ai 12 ans et qui a tendance a disparaître au profit de concepts marketing…
    Pour finir, c’était le concert à ne pas manquer en France cette année.

  15. BLR says:

    Il manque 3 details à votre review :
    - Prince a offert à Paris un inédit “Only Heaven Knows”, slammé sur le thème de “Thank You For Talking To Me Africa”. 6 couplet et 2 refrains, je comprends pas comment tant de gens ont loupé ces 5 minutes 40 d’un titre très structuré.
    - “Musicology” était suivi de “Prince And The Band”
    - le sampler set contient un sample de “The Most Beautiful Girl In The World”.

    Corrections: la sequence du Bass medley est 7779311, The Stick, Head, Thank You For Talking To Me Africa.

    A la Société on a aussi vu Romain Duris dans les premiers rangs, avec les fans.

  16. Kip says:

    Salut BLR un elle est bonne la qualité de l’enregistrement.

    merci pour ta fine oreille.

  17. lovesymbol says:

    le concert était tout simplement GEANTISSIME du grand PRINCE comme on l’aime !!!
    un grand moment de bonheur partagé avec des milliers de personnes
    Toujours nostalgique de ce moment, des souvenirs plein la tête, je n’ai qu’une envie le revoir au plus vite !!!!
    merci Prince pour ces 3 heures INOUBLIABLES….

  18. DirtyFrank says:

    En effet, c’était vraiment grandiose, Prince est vraiment taillé pour la scène plutôt que pour le studio ! un autre compte-rendu intéressant, qui explique pourquoi les médias se sont focalisés sur cette histoire de stade remplie ou non ici : http://www.inside-rock.fr/Prince-au-Stade-de-France

  19. Pingback: French Comic Con | jsps

Retour en haut ↑